:storygreen: :s1: Everton : Road to title !

premierleague
youtube
moneyball
fm18

#41

@Linker

Merci ! Oui, Davies a un gros potentiel et il est encore très jeune, j’en fais un de mes titulaires pour l’avenir ! :wink:


#42

Tu fais bien de jouer avec deux tactiques ressemblantes pour que tes joueurs apprennent à jouer ensemble avec un schéma presque identique :wink: moi c’est ce que je fais aussi dans n’importe quel club où je vais :wink:

Essaie de mettre en danger le gardien car Benitez tu peux largement le battre :wink:


#43

@Antoine78

Oui, tu as totalement raison, et FM est un jeu réaliste, si tu joues avec un schéma sur lequel tes joueurs n’ont pas énormément travaillé à l’entraînement, c’est la plantade assurée, comme le PSG de Laurent Blanc (tiens, tiens …) avec son 352 à City il y a deux saisons.

C’est vrai que côté gardien à Nice, c’est pas l’assurance tous risques entre Benitez et Cardinale ! :laughing:


#44


__________________________________________________________________________________________

decembre17

Le mois de décembre est toujours très chargé en Angleterre avec un championnat qui ne s’arrête pas pendant les fêtes au contraire de la plupart des pays européens. Comment les Toffees ont-ils négocié ce virage important de la saison ?

__________________________________________________________________________________________


:3rd_place_medal: SUR LE PODIUM ! :3rd_place_medal:

28

:eng: PREMIER LEAGUE (J15) : Everton 3-3 Newcastle

:uefa: LIGUE EUROPA (J6) : Everton 1-0 Irtysh Pavlodar (KAZ)
:eng: PREMIER LEAGUE (J16) : Manchester City 2-1 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J17) : Everton 1-0 Bournemouth
:eng: PREMIER LEAGUE (J18) : Crystal Palace 1-3 Everton
:trophy: CARABAO CUP (Quarts de finale) : Everton 2-0 Southampton
:eng: PREMIER LEAGUE (J19) : Everton 2-0 Tottenham
:eng: PREMIER LEAGUE (J20) : Everton 3-2 Huddersfield
:eng: PREMIER LEAGUE (J21) : West Ham 1-2 Everton

Nous terminons l’année civile avec un excellent total de 44 (Loire-Atlantique power) points et seulement 3 défaites au compteur (dont 2 contre les deux équipes de Manchester). Notre série en cours de 5 victoires consécutives en championnat nous a permis de nous installer confortablement sur le podium.
L’un de mes objectifs personnels à mon arrivée l’été dernier était de remporter un trophée dans les 3 ans, nous aurons peut-être l’occasion de le remplir dès cette première saison avec la Carabao Cup. Nous essaierons de décrocher notre billet pour la finale face au leader Chelsea.






44

En Ligue Europa, avec 15 points engrangés sur 18 possibles, nous terminons à la première place de notre poule et accédons donc aux 16es de finale. Nous affronterons un club français, l’OGC Nice, actuellement en pleine crise sportive (18e de Ligue 1, Lucien Favre licencié et remplacé par Laurent Blanc). A nous de profiter du mauvais état de forme des Aiglons niçois pour passer ce tour et continuer notre marche en avant dans cette compétition qui reste un objectif important des dirigeants cette saison avec une place en quarts de finale visée.





:boom: ROONEY : LE CLASH ! :boom:

Wayne%20Rooney%20FC%20Twente%20v%20Everton%20FC%20Preseason%203Q5uuxseSYVl

Au sortir d’une victoire au score trompeur (3-1) à Crystal Palace mi-décembre, je décide d’être plutôt dur avec mes joueurs lors de ma causerie d’après-match, leur reprochant d’avoir trop laissé jouer nos adversaires du jour (seulement 4 tirs cadrés pour les joueurs de Palace mais 23 tirs tentés au total).
Le surlendemain de cette rencontre, l’ex-international anglais arrive accompagné d’une petite dizaine de joueurs, me reprochant d’avoir été trop sévère avec l’équipe. Je ré-insiste sur le fait que notre performance collective globale avait été selon moi insuffisante, je parviens à raisonner tout ce petit groupe … sauf Wayne Rooney, qui continue à crier à l’injustice, et le sénégalais Oumar Niasse, qui affiche son soutien à son coéquipier.
Pour ne pas voir mon autorité sapée, Rooney et Niasse ont été écartés du groupe professionnel et n’ont participé à aucune rencontre officielle avec l’équipe première depuis cet incident regrettable.







:pen: FINALEMENT, BARKLEY PROLONGE ! :pen:


Il y a quelques mois, je vous parlais de mon intention de recruter un remplaçant à Ross Barkley, absent sur le début de saison en raison de multiples blessures.
Mais depuis son retour à la compétition, le milieu offensif anglais enchaîne les bonnes performances (3 buts et 4 passes décisives en 12 apparitions en championnat) et a su me convaincre.
Il a prolongé avec le club jusqu’en 2022 et touchera un salaire de
320 000 € par mois.

#45

J’aime bien cette présentation :wink: courage et dommage pour le clash …


#46

Merci @Antoine78 !

Oui, c’est dommage, d’autant plus qu’il a fallu que je travaille sur une tactique à un seul attaquant de pointe, j’en parlerai dans l’épisode 11 sur YouTube :wink:


#47

Très bonne premiére partie de saison, tu fais partie des gros cette saison :clap:


#48

Merci Quentin ! :wink:

Si je devais comparer à une équipe IRL, je dirais qu’on ressemble à l’OM de cette saison. On a un super rythme (plus de 2 points par match) mais on a rencontré des difficultés face aux cadors (défaites contre les 2 clubs de Manchester, nuls contre Chelsea et Arsenal).

Et on encaisse un peu trop de buts à mon goût, j’aimerais qu’on arrive à moins d’un but encaissé par match à la fin du championnat ! :grin:


#49


__________________________________________________________________________________________

Dans ce 10e épisode, je vous présente le meilleur Toffee de notre première partie de saison : le buteur espagnol Sandro Ramirez, dit Sandro !

Je reviens sur ses statistiques individuelles (buts, passes décisives, % tirs cadrés …), sur son profil (points forts et axes d’amélioration) et je vous montrerai quelques actions de notre goleador qui montrent toute la variété technique et tactique qu’est capable d’apporter Sandro à notre collectif.

#50

nouvellebanniereFMS



Suite à l’affaire Rooney rebaptisée “RooneyGate” :laughing:, retour dans ce 11e épisode sur les ajustements tactiques opérés depuis la mise à l’écart de l’attaquant anglais

#51

RTT

janvier18

Après avoir terminé l’année 2017 en trombe (5 victoires consécutives en championnat), les Toffees sont-ils repartis sur les mêmes bases en 2018 ?



:nauseated_face: LA GUEULE DE BOIS DU NOUVEL AN :nauseated_face:

23
:eng: PREMIER LEAGUE (J22) : Everton 1-1 Burnley
:trophy: FA CUP (3e tour) : Everton 0-2 Hull City (Championship)
:trophy: CARABAO CUP (Demi-finale aller) : Chelsea 1-0 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J23) : Arsenal 3-1 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J24) : Swansea 2-3 Everton
:trophy: CARABAO CUP (Demi-finale retour) : Everton 0-1 Chelsea
:eng: PREMIER LEAGUE (J25) : Everton 0-2 Manchester United

Un mois de janvier catastrophique pour les Toffees avec une seule victoire en 7 matchs officiels depuis le début de l’année civile …

Le calendrier n’était pas simple en championnat (les 2 défaites en Premier League l’ont été face à des adversaires supérieurs intrinsèquement) mais l’élimination en Cup m’est passée en travers de la gorge. Tous les titulaires avaient été mobilisés pour cette rencontre dans une compétition qui, en fonction de notre parcours, aurait pu devenir une priorité. Mais à l’image de nos deux leaders Phil Jagielka et Leighton Baines, l’équipe n’a montré aucune envie face à une formation de Hull City, forcément le couteau entre les dents à l’idée d’affronter une équipe de division supérieure.

Nous devons absolument retrouver l’état d’esprit qui était le nôtre sur la première partie de saison sous peine de perdre notre place dans le top 5.





42
L’aventure en Carabao Cup se termine au stade des demi-finales avec un dernier carré relevé (Tottenham, Liverpool et donc Chelsea).
La défaite à l’aller à Stamford Bridge me laisse des regrets car nous avions fait jeu égal. Notre manque de maîtrise technique s’est fait cruellement ressentir au retour et la logique a été respectée avec une 2e victoire des Blues sur un penalty accordé généreusement par l’arbitre de la rencontre (main douteuse de Holgate dans la surface).







:see_no_evil: UNE DEFENSE AUX ABONNES ABSENTS :see_no_evil:

Phil%20Jagielka%20Everton%20v%20Leicester%20City%20Premier%20TmsWqKCBeYHl

33 buts encaissés en 25 journées de Premier League, au moins 1 but encaissé lors de nos 9 dernières rencontres …
Pour un entraîneur comme moi qui fait de la solidité défensive une priorité absolue, ces chiffres me font mal aux yeux !

Le capitaine Jagielka est en train de couler doucement mais sûrement avec son navire (6.59 de moyenne sur le mois), Keane n’est plus aussi performant qu’au début de la saison (7.09 au global mais 6.87 en 2018), seul notre gardien Pickford parvient à surnager avec des performances toujours aussi solides et régulières (7.08 sur la saison).

Je suis en pleine réflexion quant à un possible changement de notre animation défensive, qui pourrait entraîner le retour de mon schéma “fétiche” en 4321 bien connu à Wolfsbourg sur FM 2017 …






:airplane: POINT MERCATO :airplane:

20150616_-Portugal-Italie-Gene%CC%80ve-Andrea_Ranocchia(cropped)

Une seule arrivée lors du mercato d’hiver, celle du défenseur international italien de 29 ans Andrea Ranocchia (Inter, 4,9M€).
Ce recrutement me permet de faire d’une pierre deux coups : anticiper le départ de Jagielka, en fin de contrat, et renforcer le secteur défensif qui a été défaillant dernièrement, comme je l’évoquais plus haut.

Sur le plan des départs, le marché a été plus animé !

Notre gardien remplaçant Joël Robles, qui avait demandé à partir, a été vendu au Sporting Portugal (2,6M€ avec bonus).

Le défenseur central gallois Ashley Williams, en manque de temps de jeu (4 titularisations en Premier League), est cédé à Burnley (4,1M€).

Et enfin, Wayne Rooney, suite à l’affaire dite du “RooneyGate”, a été prêté à West Bromwich Albion jusqu’à la fin de la saison avec une option d’achat automatique de 5,25M€ si l’attaquant anglais joue 10 matchs sous ses nouvelles couleurs.


#52

Dommage pour ce début d’année, j’espère que ca se passera bien mieux par la suite !

Ton parcours reste excellent avec cette 4ème place !

Beau dénouement dans le “RooneyGate” :joy:


#53

tu es bien placé mine de rien :slight_smile: courage mon Arthur


#54

Tant que tu as ciblé tes faiblesses et que tu y remédies, ça peut qu’aller mieux. J’espère juste que ta défense sera + perméable avec l’arrivée de Ranocchia et un possible passage au 4321 :wink:


#55

@Louis @Groot
Merci les gars ! Oui, les bons résultats de décembre notamment nous ont permis d’avoir un petit matelas de points sur nos poursuivants. Il faut qu’on arrive à retrouver la dynamique du début de saison pour espérer accrocher cette 4e place car les 3 premières me semblent inaccessibles au vu du niveau de jeu de City, United et Chelsea :wink:

@ArakiRyuichi
Ranocchia a un excellent jeu de tête, associé à sa grande taille (1m95), il devrait nous faire du bien dans les airs :+1:
Même s’il n’y a pas urgence vu notre position, que nos mauvais résultats du mois sont en partie dus aux défaites face à des “gros” d’Angleterre et le fait qu’on arrive pas à rivaliser et qu’on ne soit pas assez solide face à des adversaires réputés plus faibles, je vais essayer de tout remettre à plat tactiquement et voir si des changements en profondeur sont nécessaires. Mieux vaut prévenir que guérir ! :grin:


#56

RTT

Dans ce 12e épisode, je vous propose une petite réflexion sur les PPM ou gestes techniques préférés : Quel type de PPM est le plus adapté à tel poste ou tel rôle ? Quels attributs sont les plus adaptés à tel PPM ?

#57
RTT

Fevrier18


Après un mois de janvier catastrophique (1 seule victoire en 7 matchs toutes compétitions confondues), les Toffees ont-ils réussi à se ressaisir ?

:+1: CA VA MIEUX ! :+1:

34


:eng: PREMIER LEAGUE (J26) : Leicester 3-1 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J27) : Everton 2-1 WBA
:eng: PREMIER LEAGUE (J28) : Everton 1-0 Stoke
:uefa: LIGUE EUROPA (16es aller) : Nice 1-1 Everton
:uefa: LIGUE EUROPA (16es retour) : Everton 0-0 Nice
:eng: PREMIER LEAGUE (J29) : Everton 3-1 Watford

C’est un mois de février globalement réussi malgré ce revers initial sur le terrain de Leicester qui a été très réaliste, notamment en 1ère période, lors de cette rencontre.
En championnat, nous restons sur une belle série de 3 victoires consécutives, toutes obtenues à domicile. Le changement de schéma tactique n’est pas étranger à ce regain de forme, nous maîtrisons et gérons mieux nos matchs.
Notre défense reste néanmoins trop perméable (1 seul clean sheet en 4 journées), Andrea Ranocchia, auteur d’une première titularisation cauchemardesque (note de 6.0, 1 penalty concédé face aux Foxes), doit continuer à peaufiner son entente avec Michael Keane.

A 9 journées du terme de la saison, nous avons fait le trou avec Arsenal et nous sommes encore en course pour accrocher le podium.



51


En Ligue Europa, même si les résultats bruts ne le montrent pas (2 matchs nuls), la qualification pour les 8es au dépens de l’OGC Nice est on ne peut plus logique (2 tirs cadrés simplement pour les Aiglons sur la double confrontation).
Attention cependant pour la suite car malgré un tirage plutôt favorable avec cette opposition contre le Dynamo Kiev, les ukrainiens, de par leur grande expérience européenne, ne nous feront certainement pas de cadeaux.




:medal_sports: DEUX TOFFEES A L’HONNEUR :medal_sports:



Tom Davies
1 passe décisive
Note moyenne de 7.05

Davy Klaassen
1 but
1 passe décisive
Note moyenne de 7.14




Les 2 milieux de terrain ont réalisé de bonnes performances individuelles sur ce mois de février et ont été récompensés chacun par une distinction particulière : Davies a été élu 2e meilleur espoir du mois en Premier League et Klaassen a inscrit le 3e plus beau but du mois en championnat (face à Watford).


:tactic: LE RETOUR DU 4321 :tactic:


#58
RTT

Mars18


Quatre rencontres disputées seulement par les Toffees lors de ce mois de mars, dont deux correspondant aux huitèmes de finale de Ligue Europa. Comment avons-nous négocié ce virage important de notre fin de saison ?

:pause_button: LES TOFFEES CALENT :pause_button:

26

:eng: PREMIER LEAGUE (J30) : Liverpool 1-1 Everton
:uefa: LIGUE EUROPA (8es aller) : Everton 1-1 Dynamo Kiev
:eng: PREMIER LEAGUE (J31) : Southampton 3-3 Everton
:uefa: LIGUE EUROPA (8es retour) : Dynamo Kiev 2-1 Everton

Aucune victoire, que ce soit au niveau national ou européen … Nous n’avons pas su profiter d’un calendrier allégé pour enchaîner après un bon mois de février.

En championnat, nous marquons le pas même si nous n’avons pas perdu avec notamment un bon nul à Anfield. C’est sur le terrain de Southampton que j’ai le plus de regrets car nous avions réussi à renverser la situation (1-2 à 3-2) avant de concéder le but de l’égalisation dans les arrêts de jeu par Gabbiadini.

Rien n’est fait néanmoins pour la qualification en Ligue des Champions, nous restons à portée de la 4e place avec 2 matchs de plus à jouer par rapport à Manchester City. Il ne faut pas oublier que les dirigeants attendaient une place dans le top 10, nous réalisons donc, au global, une très bonne saison avec cette 5e place à 7 rencontres du terme du championnat.




ligue-europa-2

Notre aventure européenne s’arrête donc au stade des 8es de finale … Sigurdsson a pourtant eu le ballon du 2-2 dans les arrêts de jeu du match retour mais a raté son duel face au gardien du Dynamo.
La qualification s’est clairement jouée lors du match aller où nous avons manqué de réalisme (1 but pour 23 tirs tentés et 7 cadrés) au contraire des ukrainiens (1 but pour 4 tirs tentés et 2 cadrés).




:white_flag: LES EXCUSES D’OUMAR :white_flag:

niasse

La scène a eu lieu au sortir d’une séance d’entraînement avec l’équipe première le samedi 31 mars. Oumar Niasse, écarté du groupe pro depuis le “RooneyGate”, est venu me présenter ses excuses et m’a avoué avoir été influencé par la star anglaise avec qui il ne souhaitait pas se brouiller. Depuis le départ en prêt de l’ancien international à WBA, Oumar a eu le temps de réfléchir et a reconnu avoir fait une erreur en prenant parti pour Rooney. Actuellement blessé aux adducteurs, le sénégalais retrouvera ses coéquipiers courant avril.



:baby_bottle: REGENS :baby_bottle:


#59
RTT

Avril18


MONEY TIME !
Nous avons joué 5 rencontres de championnat sur ce mois d’avril, avec l’ambition de conserver notre place dans le top 5 et d’aller chercher une qualification en Ligue des Champions.
Alors, où en sont les Toffees à 2 journées du terme de la saison ?

:potato: EN MODE “CHASSE-PATATE” :potato:

41

:eng: PREMIER LEAGUE (J32) : Everton 2-1 Brighton
:eng: PREMIER LEAGUE (J33) : Chelsea 4-2 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J34) : Newcastle 0-3 Everton
:eng: PREMIER LEAGUE (J35) : Everton 3-1 Manchester City
:eng: PREMIER LEAGUE (J36) : Everton 2-2 Crystal Palace

C’est une expression habituellement réservée au monde du cyclisme mais je trouve qu’elle correspond parfaitement à notre situation actuelle !

A moins d’un incroyable retournement de situation, nous devrions participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions. La confrontation directe à Goodison Park contre les Citizens de Guardiola a tourné à notre avantage de manière logique et aurait pu être plus large si Sandro, auteur par ailleurs d’un magnifique CF des 30m, avait été plus réaliste (8 tirs tentés pour 2 cadrés !).

Malheureusement, le nul concédé contre Crystal Palace nous éloigne du podium (4 points de retard sur Arsenal). La prochaine journée peut potentiellement nous ramener à 1 point puisque Arsenal accueille Manchester United, en lutte avec Chelsea pour le titre, et que nous irons défier Bournemouth, qui n’a plus rien à jouer. En clôture, le calendrier sera plus compliqué (déplacement à Tottenham pendant que les Gunners recevront Stoke).




:star: DAVIES, TOUT D’UN FUTUR GRAND :star:

Tom%20Davies%20Tottenham%20Hotspur%20v%20Everton%20Premier%20Q5WSI944ZGql



Il va boucler sa 2e saison avec le groupe professionnel, avec quasiment 50 matchs au compteur en Premier League sur ces 2 dernières années.

Capable de jouer à tous les postes dans l’axe du milieu de terrain (MDC, MC, MOC), Tom Davies a réalisé un exercice 2017/2018 très encourageant pour un jeune espoir (1 but, 4 passes décisives, 86% de passes réussies, note moyenne de 6.93).

Élu pour ce mois d’avril (2e nomination de l’année) 2e meilleur espoir de Premier League (note moyenne de 7.27), l’international U21 anglais représente l’avenir des Toffees et sera très certainement un pilier de notre milieu de terrain la saison prochaine.







:-1: LE FLOP ROONEY :-1:

28

Prêté lors du mercato hivernal suite au “RooneyGate”, l’aventure de l’ancien international anglais du côté de West Bromwich Albion est en train de tourner au fiasco.

Aligné seul en pointe dans un 4141 par son entraîneur actuel, le mexicain Javier Aguirre, le bilan est loin d’être reluisant pour Wayne (9 titularisations, 1 but, 1 passe décisive, note moyenne de 6.71) qui va voir descendre en Championship, 8 ans après l’avoir quitté, le club qui l’a accueilli pendant cette seconde partie de saison.

Quid de son avenir à Everton ?
En imaginant qu’il regrette son comportement qui a conduit à cet “exil” forcé pendant 6 mois, il va être très compliqué de le conserver au vu de son énorme salaire (le plus gros du club, un peu moins de 800 000 € mensuels) et qui, en plus, ne correspond absolument pas à son niveau actuel. Mais qui voudra (et pourra) recruter Rooney au vu de ses émoluments astronomiques ?


#60

Mais si tu essayes Klaasen en BU, c’est que tu n’es pas content de ce que feignasse ???