:storygold: :s6: Un nouveau Bastia đŸ’Ș HĂš di ritornu !

partie
bastia
editeur
corse
fm18

#142

Je me demande si je dĂ©tail pas trop les matchs depuis la L1
 ça vous intĂ©resse ou je devrais aller plus vite :flushed:


#143

Deux trĂšs bons joueurs pour se rassurer.

Comme annoncĂ© plus tĂŽt, en ce dĂ©but d’annĂ©e 2022, le SCB se renforce lĂ©gĂšrement avec l’arrivĂ©e de seulement deux recrues, mais visiblement de qualitĂ©.

Marcel Tisserand, dĂ©fenseur central, :congo_kinshasa:, 29 ans, 8,25M€ en provenance du Werder BrĂȘme.
Giuly avait dĂ©cidĂ© de faire confiance Ă  la charniĂšre Triantafyllopoulos-Mbae en place depuis la National, un Ă©chec partiel et les jeunes en back- up manquent logiquement de calibre pour s’imposer en Ligue 1. Le Sporting dĂ©cide donc de casser la tirelire pour s’offrir un dĂ©fenseur d’un certain niveau, titulaire en Bundesliga et membre important de sa sĂ©lection (plus de 60 caps). FormĂ© Ă  l’AS Monaco, le natif de Meaux dĂ©bute sa carriĂšre en 2012 lors du retour des rouges et blancs dans l’élite. En manque de temps de jeu il est prĂȘtĂ© 1 an Ă  Lens et 2 Ă  Toulouse. Il est ensuite vendu Ă  Ingolstadt 3M ou il effectue une saison avant de vite ĂȘtre rĂ©cupĂ©rĂ© par Wolfsburg pour trois fois plus. Il reste chez Die Wölfe pendant 3 saisons mais il est souvent le 3Ăšme central et ne fait pas une annĂ©e pleine. C’est Ă  BrĂȘme qu’il va rĂ©ussir Ă  s’imposer, recrutĂ© pour 3,8M, titulaire indiscutable pendant une saison et demi.

.

Jordi Mboula, ailier droit, :esp:, 22 ans, prĂȘt de 6 mois en provenance de l’AS Monaco.
RĂ©vĂ©lation de la Youth League 2016-2017 avec le barça, il rejoint l’ASM l’étĂ© suivant contre 3M. Il est utilisĂ© une vingtaine de fois lors de sa premiĂšre saison en principautĂ© mais au fil des annĂ©es et de la concurrence acharnĂ©e en principautĂ©, il joue de moins en moins. Au total il aura Ă©voluĂ© 45 fois avec le maillot monĂ©gasque et aura marquĂ© 9 buts. Il va apporter une concurrence Ă  son compatriote Sebas Moyano qui est le seul Ă  pouvoir Ă©voluer Ă  ce poste depuis la blessure de Taison.

.

Des départs anticipés.

Du cĂŽtĂ© des dĂ©parts, quelques joueurs qui ne jouent pas avec la rĂ©serve sont laissĂ©s libres et d’autres sont prĂȘtĂ©s mais 3 joueurs de l’équipe A sont vendus.

En manque de temps de jeu, Vincent est totalement bloquĂ© dans le milieu de terrain Bastiais trĂšs fournis. Il fait l’aller-retour et rejoint de nouveau le Cercle de Brugge oĂč il avait effectuĂ© trois saisons de 2017 Ă  2019 contre 1M€.

christophe%20Vincent

Autre joueur en manque de temps de jeu, mais qui a eu sa chance en dĂ©but de saison, le colosse grec Kostas Triantafyllopoulos retourne dans son pays et dans son club formateur le Panathinaikos. Une somme de 800k€ est versĂ©e par le club d’AthĂšnes pour rĂ©cupĂ©rer le joueur qui a Ă©tĂ© un grand acteur du titre en National et Ligue 2.

triantafyllopoulos

Enfin, Cheikhou KouyatĂ© Ă©tait un des joueur les plus expĂ©rimentĂ© du recrutement de cet Ă©tĂ©, mais ses contre-performances (2 cartons rouges lors de ses 5 premiers matchs) et ses mĂ©sententes avec le coach et le vestiaire entrainent son dĂ©part. Alors que sa valeur est Ă©valuĂ©e Ă  4-5 millions, il s’envole pour la russie et le club de Krasnodar contre 2,5 millions d’euros. Pour rappel KouyatĂ© Ă©tait arrivĂ© libre de West-Ham Ă  Bastia, et malgrĂ© quelques bons matchs avant l’hiver Giuly Ă©tait dĂ©terminĂ© Ă  se dĂ©barrasser de ce joueur.

b6bbaf1c796b8d99bf9a02769d2dc393f106730a_1_800x532

#144

Deux belles recrues qui devraient te permettre d’assurer un maintien tranquille et pourquoi pas de jouer les troubles-fĂȘtes !


#145

bon mercato


#146

.

Du costaud d’entrĂ©e.

Les Bastiais commencent Ă  en avoir l’habitude, alors que des Ă©quipes de DH sont encore en lice, le tirage au sort de Coupe de France s’est avĂ©rĂ© dĂ©favorable lors des derniĂšres annĂ©es. Le Paris FC, le Red Star, Le Mans et l’AC Ajaccio pour quatre Ă©liminations au 64Ăšme de finale lors des derniĂšres annĂ©es.
Cette fois-ci, les Corses sont automatiquement qualifiĂ©s au 32Ăšme de finale mais ils devront recevoir les rivaux de l’Olympique de Marseille Ă  l’Allianz Riviera.

Un peu plus d’un mois aprĂšs l’exploit, et la victoire 4-0 du Sporting contre les PhocĂ©ens, les deux Ă©quipes se rencontrent pour un match couperet Ă  la saveur diffĂ©rente. Quand la Coupe de France est un rĂ©el objectif pour l’OM, c’est plus que dĂ©risoire pour les hommes de Giuly. On retrouve quand mĂȘme une composition classique avec Gehini, Mohamadou, Kemen etc


Mais ce sont bien les Marseillais qui vont ouvrir le score, un csc de Fofana Ă  la 33Ăšme aprĂšs un centre de Bernard. Les Bastiais vont mĂȘme totalement lĂącher le match en seconde mi-temps, des buts de Tavares et Lobo, 3-0 et qualification logique des PhocĂ©ens pour la suite de la compĂ©tition.

Le SCB n’est plus en lice dans les deux coupes nationales. La seule consolation pour les Corses, c’est de pouvoir se concentrer uniquement sur la Ligue 1 et la course au maintien.

.

.

;

Une reprise à réaction.

AprĂšs avoir Ă©tĂ© ramenĂ© Ă  la rĂ©alitĂ© en coupe 2 jours aprĂšs le rĂ©veillon, les Bastiais espĂšrent se rattraper devant leur public en Ligue 1 avec la rĂ©ception de l’En Avant Guingamp, 19Ăšme du classement, candidat direct au maintien.

C’est la premiĂšre sĂ©lection pour les deux nouvelles recrues du Sporting, Tisserand est titularisĂ© au cĂŽtĂ© de Fofana tandis que Mboula est choisi Ă  l’aile droite.

Les Guingampais alignent leur Ă©quipe type avec Bammou, Djalo, Rebocho et Pogba, mais la premiĂšre mi-temps va ĂȘtre Bastiaise. Sur une contre-attaque tout d’abord, Francesco Deli rĂ©cupĂšre un ballon Ă  l’entrĂ©e de la surface et rĂ©ussit une belle frappe Ă  ras de terre. Sur penalty, les bleus vont mĂȘme faire le break par Paul Mohamadou, 6Ăšme but en Ligue 1 pour l’attaquant de 19 ans. Mais les Bretons vont gĂącher cette premiĂšre pĂ©riode en rĂ©duisant le score par Djalo juste avant la pause. Le joueur portugais prĂȘtĂ© par le FC Porto va mĂȘme marquer le but de l’égalisation dĂšs le retour des vestiaires Ă  la 47Ăšme. Quelques minutes plus tard Matis Gehini va subir un tacle appuyĂ© d’Arnaud Souquet et devoir cĂ©der sa place Ă  Teixeira, 4 semaines d’indisponibilitĂ© pour l’ailier corse.
Il ne se passera rien d’autre dans ce match, seulement 1 point obtenu dans ce match et c’est dĂ©jĂ  pas mal vu la forme de l’ailier Guingampais Sadjo Djalo.
À noter que les deux nouvelles recrues font un premier match trùs moyen.

.

À la recherche d’une premiĂšre victoire en 2022, le Sporting Club de Bastia se dĂ©place Ă  Metz, une Ă©quipe accessible de la deuxiĂšme partie de tableau, qui lutte aussi pour ne pas descendre en Ligue 2. Lors du match aller, les Messins s’étaient imposĂ©s dans le money time 2 buts Ă  1 grĂące Ă  son attaquant italien Rescaldani Ă  nouveau titulaire en pointe.

Les Corses s’adaptent avec la blessure de Gehini qui s’ajoute Ă  celle de Taison et proposent un 4-4-2 en diamant avec en numĂ©ro 10 le jeune Teixeira, titulaire pour la premiĂšre fois de sa carriĂšre.

Et la principale information Ă  noter de ce match Ă  Saint-Symphorien, c’est la soliditĂ© dĂ©fensive des hommes de Giuly. La doublette Slimani-Tisserand, essayĂ©e pour la premiĂšre fois en Ligue 1 va trĂšs bien fonctionner, et un BenĂ­tez impĂ©rial va garder ses cages inviolĂ©es. Les Bastiais vont mĂȘme s’imposer dans cette rencontre grĂące Ă  un but de Willem Geubbels, le buteur prĂȘtĂ© par l’OL a taclĂ© le dĂ©fenseur Nunes et profite de la remise de Kemen pour ouvrir le score, un sacrĂ© travail. Et malgrĂ© de nombreuses offensives du FC Metz, cette fois-ci, pas de renversement de situation.

.

Les Corses ont l’opportunitĂ© d’enchaĂźner une deuxiĂšme victoire d’affilĂ© contre une Ă©quipe trĂšs mal au point, le Stade Malherbe de Caen, qui est passĂ© relĂ©gable ce mois de janvier. Les Sarr, Grenier et Rodelin s’étaient imposĂ©s lors du match allĂ© et seront de nouveau alignĂ©s avec cette fois-ci Santini en pointe.
Giuly dĂ©cide de rĂ©itĂ©rer sa confiance au duo d’attaque Mohamadou-Geubbels mais il dispose son Ă©quipe en 4-4-2 Ă©largit avec deux ailiers, Mboula et le jeune Albanais Hoxhaj.

Ce match dĂ©bute sur une action surprenante, sur un corner, Tisserand va trouver la barre de la tĂȘte et sur la contre-attaque caennaise, Sarr centre pour Santini qui va faire mouche, ouverture du score surprise pour les Normands. Les joueurs du SCB ne vont pas tarder Ă  reprendre ce match en main. Tout d’abord par Geubbels qui trompe Mendy d’une tĂȘte piquĂ©e, puis, par Mohamadou sur penalty, 2-1 pour les locaux Ă  la pause. Les Bastiais vont pousser en deuxiĂšme mi-temps et ĂȘtre rĂ©compensĂ©s Ă  20 minutes du terme quand Mohamadou va, Ă  nouveau, trouver Geubbels dans la surface, le break est fait. 5 minutes plus tard, petit Ă©vĂšnement, sur un centre de Sebas Moyano, Jordi Mboula va marquer son premier but avec le SCB et confirme les 3 points.

MalgrĂ© l’élimination rĂ©currente en Coupe, les insulaires dĂ©butent trĂšs bien cette annĂ©e 2022 avec 7 points sur 9 obtenus en Ligue 1, qui plus est contre des adversaires directs dans la lutte au maintien. Les symboles de cette bonne reprise, c’est la recrue dĂ©fensive Marcel Tisserand qui apporte beaucoup par son expĂ©rience et Willem Geubbels qui n’arrivait pas Ă  s’imposer et qui plante 3 buts en 2 matchs alors qu’il revient de blessure.


#147

Ci voli Ă  cantĂ , ci voli Ă  cantĂ , Bastia hĂš forte Ăš vincera !


#148

.

La remontada de Bastia.

Les Bastiais ont parfaitement dĂ©marrĂ© 2022 et s’éloignent de la zone rouge, tout comme l’ASSE qui Ă©tait Ă©tonnamment mal placĂ© Ă  la trĂȘve (15Ăšme). Les stĂ©phanois ont notamment remportĂ© un match clĂ© Ă  Geoffroy Gichard contre le SCO d’Angers, une victoire 4-0 avec un quadruplĂ© de l’international espoir français Ostrowski. On le retrouve logiquement en pointe pour le retour des verts Ă  domicile dans un 4-2-3-1 avec Mertens sur le banc.

Pour les Corses, c’est la rĂ©apparition du 4-4-2 qui fonctionne bien depuis la rentrĂ©e mais en losange comme Ă  Metz.

Comme contre les MĂ©ssins, les bleus subissent mais tiennent, match nul et vierge Ă  la pause. Cette fois-ci ils vont craquer en seconde mi-temps, sur un coup-franc Hanni combine avec St Maximin et trompe Benitez grĂące Ă  un contre de Kemen contre son camp. Les stĂ©phanois tiennent parfaitement ce match jusqu’à la 79Ăšme minute et un corner de Deli qui trouve Tamba M’Pinda. Son premier but avec le SCB qui offre un match nul inespĂ©rĂ© au Chaudron.

.

Invaincus depuis 4 matchs les insulaires font leur retour Ă  l’Allianz Riviera pour recevoir une Ă©quipe angevine qui fait l’ascenseur dans le sens inverse au classement de la Ligue 1.
Et la logique de la forme actuelle va ĂȘtre respectĂ©e, les Bastiais vont dĂ©marrer le match sur les chapeaux de roue, Paul Mohamadou ouvre le score Ă  la 10Ăšme servit par Geubbels dans la surface, la doublette fonctionne toujours. Mohamadou va mĂȘme s’offrir un doublĂ© alors que quelques supporters Ă©taient dĂ©jĂ  Ă  la buvette, une belle frappe Ă  l’entrĂ©e de la surface suite Ă  un corner. Nouvelle victoire pour le Sporting Club de Bastia !

.

3 jours aprĂšs la rĂ©ception rĂ©ussite du SCO, en route vers le Stadium de Toulouse pour la bande Ă  Giuly. Une Ă©quipe du TFC solide, dans le ventre mou du championnat, non loin devant l’équipe bastiaise qui enchaĂźne les bons rĂ©sultats. Peu de changements cĂŽtĂ© toulousain par rapport au match aller, Corentin Jean est prĂ©fĂ©rĂ© Ă  Andy Delort pour Ă©voluer en attaque au cĂŽtĂ© de Wesley SaĂŻd.

CÎté Bastiais, Geubbels et Alberto David ayant besoin de souffler, le coach a privilégié Yaya Sanogo et Yann Bodiger deux anciens du tef.

La premiĂšre mi-temps est assez Ă©quilibrĂ©e mais Oliveira va commettre une petite bourde et remettre de la tĂȘte un dĂ©gagement lointain du portier corse dans les pieds de Deli qui va en profiter pour ouvrir le score. La suite du match va ĂȘtre beaucoup plus hachĂ©e, les Bastiais vont faire pas mal de fautes mais vont terminer le match avec la victoire. Comme au match aller, ils s’imposent sur la plus petite des marges face aux occitans, et continuent leur folle sĂ©rie depuis la trĂȘve hivernale.

;

C’est de la folie !

14 points sur 18 possibles, l’équipe promue qui luttait pour se maintenir en Ligue 1 depuis le dĂ©but de saison fait un vĂ©ritable bon au classement. Tous les regards sont dirigĂ©s vers le Stade Pierre Mauroy ou le SCB va enchaĂźner son 3Ăšme match en une semaine et une deuxiĂšme rencontre d’affilĂ© Ă  l’extĂ©rieur.
Matis Gehini va faire son retour de blessure et avec lui on retrouve un 4-3-3 avec Geubbels et Mboula. Marcel Tisserand va lui enchaĂźner son 7Ăšme match consĂ©cutif titulaire en dĂ©fense, c’est devenu le patron.

Les lillois relĂ©gables, dans une dynamique bien diffĂ©rente, seront alignĂ©s en 4-5-1 avec Benzia en pointe. Les Corses vont ĂȘtre particuliĂšrement attentifs Ă  Anwar El Ghazi qui avait Ă©tĂ© dĂ©signĂ© homme du match lors de la victoire du LOSC Ă  l’Allianz Riviera.

Ce dĂ©but de match est vraiment reprĂ©sentatif de la rĂ©ussite actuelle des Bastiais, alors que le match est assez Ă©quilibrĂ©, ils vont obtenir un coup-franc bien placĂ©. Gehini qui revient de blessure se saisit du ballon et le tir parfaitement dans la lucarne de Maignan. Le gardien du LOSC va mĂȘme se claquer en seconde pĂ©riode et laisser sa place Ă  Heiton Leite. Comme Ă  Toulouse, les Corses vont continuer Ă  attaquer dans ce match et Matis Gehini va trouver Jordi Mboula sur un centre Ă  la 88Ăšme pour le but du break. Encore un match trĂšs sĂ©rieux de l’équipe de Giuly Ă  qui tout rĂ©ussit ! TroisiĂšme clean-sheet d’affilĂ© pour les Bastiais qui sont invaincus depuis 7 matchs.

AprĂšs cette belle victoire Ă  Villeneuve d’Ascq, le SCB remonte Ă  la 8Ăšme place du classement de la Ligue 1 Ă  3 points de l’OM 5Ăšme (qui a un match en moins). Les supporters qui Ă©taient trĂšs sceptiques cet hiver quant aux chances de se maintenir cette saison se mettent Ă  rĂȘver d’une qualification en Europe dĂšs la premiĂšre annĂ©e dans l’élite.
Pour ce qui est du classement de la Ligue 1, c’est vraiment Paris, Monaco et les autres. Les surprises sochaliennes et montpelliĂ©raines se confirment, les deux clubs sont pour le moment qualifiĂ©s pour la Ligue des Champions (la Ligue 1 est 4Ăšme Ă  l’indice UEFA).


#149

Felicitations pour cette superbe série ! Continue comme ça tu mérite !


#150

Joli classement :+1:


#151

belle saison pour le moment


#152

Allez lĂ  il y a quelque chose Ă  jouer !
C’hù qualcosa à fà qui!!


#153

Belle dynamique et joli le classement c’est propre ! Continue comme ca mon Sebi !


#154

Merci pour vos messages. Pas mal de rĂ©ussite sur cette sĂ©rie pour l’ami Giuly qui enchaine les plateaux TV !

giuly%20ballon

#155

Le SCB est sur un petit nuage depuis le mois de Janvier, 17 points engrainĂ©s sur 21 lors des 7 derniĂšres rencontre et mĂȘme si toute l’équipe est Ă  mettre en lumiĂšre, un joueur cristallise les Ă©loges, Marcel Tisserand. Titulaire lors des 7 rencontres de Ligue 1, il n’a pas encore connu la dĂ©faite avec le Sporting, il se confie au micro d’SCB TV.

Lorsqu’on l’interroge sur son adaptation Ă  Bastia, Marcel rĂ©pond avec le sourire :
“Ça a Ă©tĂ© tout naturel, il y a beaucoup de jeunes joueurs, ça me fait penser Ă  quand j’étais Ă  Monaco. Ce qui me rappelle aussi mes annĂ©es sur la cĂŽte d’azur, c’est bien-sĂ»r au niveau de la mĂ©tĂ©o qui est beaucoup plus agrĂ©able que dans le nord de l’Allemagne (nb BrĂȘme), il faut l’avouer. J’ai hĂąte d’ĂȘtre Ă  l’annĂ©e prochaine, c’est assez incroyable de s’entraĂźner en Corse et de devoir aller jusqu’à Nice pour jouer Ă  domicile mais j’avais suivit l’histoire depuis BrĂȘme et c’est tout de mĂȘme une bonne chose que Bastia ait pu revenir en Ligue 1.”
Quand on lui demande quel est son secret, il est assez posé :
“Il n’y a pas de secret, je me suis intĂ©grĂ© rapidement c’est sĂ»r, mais l’effectif est solide. Kamel Slimani m’a vraiment surpris, il est mĂȘme pas majeur mais on dirait qu’il a dĂ©jĂ  25 ans, il ne fait pas beaucoup d’erreurs et on se comprend trĂšs bien. Mais il n’y a pas que nous deux, Alberto David et Bodiger rĂ©cupĂšrent de nombreux ballons, Diego et Yannis sont trĂšs sĂ©rieux sur les cĂŽtĂ©s et Walter nous a fait des beaux arrĂȘts. Il faut que nous continuons comme ça !”

Tisserand devrait ĂȘtre Ă  nouveau titularisĂ© lors de la rĂ©ception du MHSC pour le compte de la 28Ăšme journĂ©e de Ligue 1.


#156

.

Les Bastiais visent l’Europe !

La dynamique des Corses est parfaite en cette fin fĂ©vrier, ils ont profitĂ© de plusieurs oppositions contre d’autres Ă©quipes mal classĂ©s pour faire une percĂ©e incroyable au classement de la Ligue 1. Pour ce retour Ă  Nice aprĂšs deux matchs Ă  l’extĂ©rieur, ils reçoivent un Ă©tonnant gros poisson de ce championnat, le Montpellier HĂ©rault 4Ăšme du classement et qualifiĂ© pour les 16Ăšme de finale de la Ligue Europa. Pour ce match qui s’annonce complexe, Giuly met en place une Ă©quipe offensive en 4-2-2-2 avec au milieu de terrain le retour d’Alberto David et sur les ailes Gehini en Mboula en rĂ©ussite Ă  Lille.

Frapolli dĂ©cide de ne pas trop faire tourner l’équipe qui a perdu il y a 4 jours Ă  la Mosson contre Bournemouth en 16Ăšme aller d’Europa. On retrouve Sio, Reisinho et Pedro Mendes, mais Ninga et Fatai sont sur le banc.

Ce match commence avec beaucoup d’intensitĂ©, de contact, et c’est Ă  la 23Ăšme minute qu’il va prendre un tournant. Paul Mohamadou va ouvrir le score suite Ă  une belle passe de Willem Geubbels et sur l’engagement pailladin, Matis Gehini va tacler sĂ©vĂšrement Murillo, carton rouge, les Bastiais vont devoir tenir le score pendant plus d’une heure en infĂ©rioritĂ© numĂ©rique. Les MontpelliĂ©rains vont logiquement dominer le reste de ce match, mais Ă  la 43Ăšme, un coup franc de Deli trouve la tĂȘte de Slimani qui dĂ©cale sur Mohamadou, le jeune attaquant français s’offre un doublĂ©. TrĂšs solides depuis la rentrĂ©e, les bleus vont tenir le score Ă  10, une quatriĂšme victoire en clean-sheet d’affilĂ©. Pour la petite histoire le hĂ©ro du soir a obtenu un penalty Ă  la 94Ăšme qu’il enverra sur la barre de Lecomte, il passe Ă  cĂŽtĂ© de son premier triplĂ© avec le SCB.

.

La baisse de forme ?

Les Bastiais dĂ©fient tous les pronostics et se retrouvent Ă  quelques points des premiĂšres places europĂ©ennes, ils se dĂ©placent au Groupama Stadium pour affronter une Ă©quipe Lyonnaise qui est, elle, contre-performante cette saison, dans la deuxiĂšme partie de tableau. Pour rappel, au match aller les Corses s’étaient imposĂ©s 1-0 contre les gones. La composition des Lyonnais est un peu diffĂ©rente qu’à l’Allianz Riviera, plus offensive avec les titularisations de M’Vila, Janssen et Geraldes Ă  la place de Bertrand Traore, Grifo et Darder.

Ludovic Giuly titularise Hoxhaj dans un 4-3-3, Gehini ayant un match Ă  purger suite Ă  son expulsion contre Montpellier. Une compo moins offensive et plus de dense au milieu de terrain avec l’apport d’Olivier Kemen. À noter que Geubbels est mis de cĂŽtĂ© contre son club.

Les Lyonnais qui n’ont pas gagnĂ© un match en Ligue 1 depuis le 4 dĂ©cembre (presque 3 mois) viennent de se rassurer en semaine en se qualifiant pour les 8Ăšme de finale de la Ligue Europa (7-3 en cumulĂ© contre le Lokomotiv Moscou). Et les Rhodaniens vont continuer Ă  faire plaisir Ă  leurs supporters en ouvrant le score Ă  la 27Ăšme par Francisco Geraldes. Le portugais va mĂȘme profiter d’un coup-franc bien placĂ© pour faire le break avant la mi-temps, 2-0 pour l’OL. Giuly va faire rentrer Geubbels pour essayer de revenir dans ce match mais il n’en sera rien, premiĂšre dĂ©faite en Ligue 1 en 2022 pour le Sporting Club de Bastia et c’est logique !

.

La dynamique est elle cassĂ©e ? Les Bastiais reçoivent les Lorientais dans un duel de premiĂšre partie de tableau. 21 tirs Ă  17 pour les bleus dans un match trĂšs animĂ© mais qui dĂ©bouche sur une nouvelle dĂ©faite ! Les merlus avaient ouvert le score en premiĂšre pĂ©riode par Emmanuel Riviere avec pas mal de rĂ©ussite (centre contrĂ© qui lui arrive dans les pieds) et Ă  la 89Ăšme GaĂ«tan Courtet va enfoncer le clou. Les Corses vont apporter un peu de folie dans cette fin de match en marquant sur l’engagement par Mohamadou, mais le score ne bougera plus en prolongation, 2-1 pour les Lorientais Ă  l’Allianz Riviera.

.

Les Bastiais doivent se ressaisir s’ils veulent Ă©viter de faire l’ascenseur et de retomber au classement, mĂȘme si les 41 points emmagasinĂ©s devraient suffire pour se maintenir (c’est l’objectif de l’annĂ©e). Ils se dĂ©placent chez la plus grosse surprise du championnat, le FC Sochaux qui joue les places europĂ©ennes alors qu’il Ă©tait en barrage pour se maintenir en Ligue 1 il y a moins d’1 an.
À Bonal, c’est le retour de Geubbels dans la composition initiale, l’international espoir Ă©tait Ă©cartĂ© par Giuly lors des deux derniers matchs qui souhaitait densifier son milieu de terrain (pas une grande rĂ©ussite).

Christophe Galtier, lui, ne quitte pas son 4-3-3 qui fait des miracles cette saison. Stepinski est prĂ©fĂ©rĂ© Ă  Collin pour le poste de buteur au cĂŽtĂ© d’Izquierdo et Ferreira. Les deux autres joueurs clĂ© de cette Ă©quipe sont Baptiste AloĂ© en sentinelle et Mike Van Der Horn en charniĂšre.

Quelqu’un aurait retrouvĂ© la fermetĂ© des Corses ? Car Ă  l’image de cette entame de match, il y a un gros relĂąchement ! Une belle ouverture d’Izquierdo pour Stepinski qui contrĂŽle et trompe BenĂ­tez dĂšs la 8Ăšme minute. À la 22Ăšme c’est sur un corner que les Bastiais vont cĂ©der, but de Mike Van Der Horn, premiĂšre mi-temps parfaite des franc-comtois. Une causerie assez vive de Giuly ne va pas changer la dynamique du match, dĂšs la reprise, une frappe d’Izquierdo a ras de terre trouve le poteau du portier corse et Mariusz Stepinski en profite pour marquer le troisiĂšme but sochalien. Un quart d’heure plus tard c’est encore le colombien qui va trouver le polonais sur un centre pour le triplĂ©, tout leur rĂ©ussit. Alors que le match est pliĂ©, JosĂ© Izquierdo va y aller de son but en prolongation, c’est l’humiliation totale pour les joueurs bastiais, 5-0 pour le FC Sochaux-MontbĂ©liard.

En confĂ©rence de presse, Ludovic Giuly est catĂ©gorique “Il va falloir se remettre en question trĂšs vite. On ne peut pas gagner 4 matchs d’affilĂ© sans prendre de but et perdre les 3 qui suivent”. “Je ne veux pas accabler un joueur en particulier, la dĂ©faite est collective. Il est certain que Yannis (N’Gakoutou) n’a pas du tout Ă©tĂ© Ă  la hauteur et s’est fait balader par Izquierdo tout le match, mais Jordi (Mboula) et Alberto David n’ont pas Ă©tĂ© assez rigoureux dans leurs replis dĂ©fensifs.”


#157

compliqué les derniers résultats là


#158

Le 5-0 contre Sochaux fait mal


#159

.

Retrouver le chemin de la victoire.

AprĂšs le coup de massue reçu au stade Auguste Bonal, les Bastiais doivent se remettre dans le droit chemin avec la rĂ©ception Ă  Nice des Girondins de Bordeaux. La tĂąche s’avĂšre compliquĂ©e, rappelez-vous, les Corses s’étaient inclinĂ©s 3-0 au Matmut Atlantic Ă  l’aller.
Le choix de Giuly est clair, mettre les joueurs en face de leurs responsabilitĂ©s, il titularise les mĂȘmes joueurs dans la mĂȘme composition qu’à Sochaux. Un choix risquĂ©, car en cas de dĂ©faite, sa tactique sera surement remise en compte.

Les Bordelais arrivent avec des intentions offensives, un 4-2-3-1 avec en attaque Malcom, Vargas, Mariano et Ntep qui Ă©tait sur le banc lors du match aller.

Premier Ă©vĂ©nement dans ce dĂ©but de match, lĂ©gĂšrement dominĂ© par les Bordelais, avec la blessure du meilleur buteur du Sporting Paul Mohamadou qui se tord la cheville en sautant Ă  la 35Ăšme. Yaya Sanogo le remplace et l’Ivoirien se mets en Ă©vidence Ă  peine deux minutes aprĂšs son entrĂ©e sur la pelouse, il trompe Chichizola de la tĂȘte sur un centre de Willem Geubbels, les Bastiais basculent en tĂȘte Ă  la pause. En seconde pĂ©riode, les Bordelais vont rĂ©agir Ă  l’heure de jeu, une superbe combinaison de passe entre Vada, Vargas, Malcom et Mariano conclue par le Dominicain. Les bleus n’ont pas eu le temps de retomber dans leurs travers, Mboula centre pour Geubbels qui s’impose devant Kolodziejszak et marque 7 minutes aprĂšs l’égalisation girondine.
Le score ne bougera pas en seconde pĂ©riode, victoire 2 buts Ă  1 du Sporting Club de Bastia contre les Girondins de Bordeaux. Les Corses conjurent le sort et s’assurent quasiment le maintien avec 44 points dans la musette.

.

LibĂ©rĂ©s aprĂšs cette victoire Ă  domicile contre Bordeaux, les insulaires se dĂ©placent sans pression au Stade VĂ©lodrome pour la troisiĂšme confrontation de la saison face aux rivaux de l’Olympique de Marseille. AprĂšs une superbe prestation en Ligue 1, les Bastiais ont Ă©tĂ© logiquement Ă©liminĂ©s de la Coupe de France par les PhocĂ©ens, ce match “bonus” va ĂȘtre l’opportunitĂ© de dĂ©couvrir le VĂ©lodrome sans avoir trop d’exigence.
C’est le retour Ă  la compĂ©tition de Taison qui a Ă©tĂ© totalement Ă©clipsĂ© pendant sa grave blessure par les belles performances de Gehini et de la recrue Mboula.

Les Marseillais ont changĂ© d’entraĂźneur depuis moins d’un mois, Francis Gillot a remplacĂ© MickaĂ«l Landreau. Sa composition est Ă©tonnamment similaire Ă  celle du match aller de Ligue 1 avec la doublette Lobo-Sierhuis en attaque.

Les Marseillais plantent la premiĂšre banderille dans ce match sur un gros travail de Nissen, le danois combine et dĂ©borde cĂŽtĂ© droit et trouve Sierhuis d’un centre mi-hauteur pour l’ouverture du score Ă  la 33Ăšme. Le Hollandais va doubler la mise 5 minutes plus tard sur une passe de Lobo. Alors qu’on pensait que les Bastiais allaient ĂȘtre menĂ©s 2-0 Ă  la pause, Jordi Mboula profite d’un corner dans le temps additionnel pour rĂ©duire le score. En seconde pĂ©riode, les Bastiais vont effectuer une belle remontĂ©e de balle pour Ă©galiser, une tĂȘte de Taison qui fĂȘte son retour avec un but Ă  l’Orange VĂ©lodrome. Les Corses vont se faire peur dans les derniers instants de ce match, Kemen va recevoir un deuxiĂšme carton Ă  la 89Ăšme, mais ils vont tenir ce score. ÉgalitĂ© 2-2 entre l’OM et le SCB.

.

Le maintien est quasiment assurĂ© pour les Bastiais qui reçoivent les Parisiens dĂ©jĂ  titrĂ©s champions de France pour un match de gala sans grands enjeux. Les joueurs de la capitale, qui n’ont perdu que 2 matchs cette saison en Ligue 1, ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s de la Ligue des Champions en quart de finale cette semaine par Chelsea, ils avaient perdu 2-1 Ă  Londres et ils n’ont gagnĂ© que 3-2 Ă  domicile, un doublĂ© de Patrik Schick au Parc qui leur aura Ă©tĂ© fatal. Benitez ne va pas pour autant faire tourner, on retrouve les Neymar, Mbappe et autre Vinicius quand Giuly ne fait qu’un changement avec la titularisation pour la premiĂšre fois d’Eliott Leveque aux cĂŽtĂ©s d’Alberto David en sentinelle.
C’est les Parisiens qui vont logiquement ouvrir le score dans ce match par Mbappe aprĂšs seulement 6 minutes de jeu, mais Ă  la 12Ăšme minute les Bastiais vont revenir par Gehini sur une contre-attaque. Les Corses ne tiendront ce score qu’une petite minute, sur l’engagement Mbappe trouve Vinicius dans la surface qui trompe Benitez. Cette premiĂšre mi-temps est trĂšs prolifique pour les joueurs de la capitale, le Français et le BrĂ©silien vont tous les deux s’offrir un doublĂ©, 4-1 alors qu’on ne joue pas depuis une demi-heure.
Les Parisiens vont baisser le rythme et malgré les entrées de Taison, Geubbels et Sanogo, les bleus ne reviendront pas dans ce match, une défaite sÚche et logique face aux champions.

.

Il ne reste que 4 journĂ©es de Ligue 1 au Sporting pour engranger des points et avoir le meilleur classement possible. Ça ne sera pas Ă©vident lors de ce dĂ©placement Ă  Nantes, une Ă©quipe qui effectue une superbe deuxiĂšme partie de saison, 7 victoires pour 3 dĂ©faites en 14 matchs depuis dĂ©but Janvier.

On assiste Ă  un match trĂšs serrĂ© ou les deux Ă©quipes se rĂ©pondent coup pour coup, mais ni KonatĂ© et Blas cĂŽtĂ© FCN ni Mohamadou cĂŽtĂ© SCB n’arrivent Ă  marquer pendant le temps rĂ©glementaire. Il faut attendre la 91Ăšme minute, pour que Willem Geubbels, entrĂ© en jeu, trompe Micai d’une sublime demi-volĂ©e, victoire 1-0 de Bastia Ă  la Beaujoire. Le maintien est assurĂ© pour le SCB !

Résumé des 4 rencontres

Bdx%20om%20paris%20nantes

#160

Des contacts entre Yannick Cahuzac et le SCB ?

Alors que le retour du Sporting à Bastia en Ligue 1 pour la saison 2022/2023 se profile, des rumeurs annoncent un retour de Yannick Cahuzac, joueur emblématique qui a disputé 330 matchs avec le Sporting Club de Bastia.

Suite Ă  la descente du club en National 3, le milieu dĂ©fensif rugueux a rejoint la terre des dĂ©buts de son pĂšre (Pierre Cahuzac lĂ©gende du SCB) en rejoignant le Toulouse Football Club. 2 ans plus tard, il rejoindra l’AS Nancy Lorraine pour une derniĂšre pige en Ligue 2 et mettre un terme Ă  sa carriĂšre en 2020. Il endosse ensuite le rĂŽle d’adjoint auprĂšs de Franck Passi au Havre AthlĂ©tique Club et devient mĂȘme entraĂźneur intĂ©rimaire avant et aprĂšs la venue de Marko Basa. Suite Ă  l’arrivĂ©e de Pascal Dupraz en ce mois de mai, il quitte son poste d’intĂ©rimaire et d’adjoint au HAC et se retrouve sur le marchĂ©.

Pour rappel il y a un contentieux entre Giuly et Cahuzac, ce dernier ayant tenu des propos virulents concernant les origines corses de l’ancien monĂ©gasque. Les rumeurs parlent donc d’un Cahuzac adjoint, mais une possible incompatibilitĂ© des deux hommes peut laisser penser que Yannick prendrait les rennes du club. En tout cas lors d’un reportage de J+1 sur sa reconversion au Stade OcĂ©ane, Cahu avait enterrĂ© la hache de guerre : "Bien sĂ»r que je continue Ă  suivre le Sporting, c’est mon club de toujours et je suis heureux de le voir revenir en Ligue 1 (l’interview date d’octobre 2021). Nous les avons rencontrĂ© deux fois la saison derniĂšre et Ă  chaque fois ils nous ont surpassĂ©, c’est une Ă©quipe trĂšs solide. Giuly et les investisseurs font un super travail, mĂȘme si on aura toujours le regret qu’ils soient venus aprĂšs que le club ait coulĂ©".


#161

.

3 matchs de classement.

Les rumeurs sur l’avenir de Giuly et du Sporting ont beau se faire de plus en plus insistante, la saison n’est pas encore terminĂ©e. Giuly l’a d’ailleurs rappelĂ© en confĂ©rence de presse lorsqu’on lui a demandĂ© ce qu’il pensait des bruits de couloir : “J’en ai entendu parlĂ© bien sĂ»r, mais la saison n’est pas terminĂ©e, nous verrons aprĂšs. J’ai signĂ© un nouveau contrat au dĂ©but de l’annĂ©e, il me reste encore deux ans au club, je suis devenu un amoureux du Sporting et nous avons accompli tant de choses que je ne souhaite pas partir. Je m’entretiendrai avec les dirigeants Ă  la fin de la saison et nous verrons bien”.
Une chose est certaine, l’objectif annuel est atteint, on retrouvera le club corse en Ligue 1 pour la saison 2022/2023.
Au programme de cette fin de championnat, un derby “à domicile” particulier contre Nice Ă  l’Allianz Riviera, un dernier dĂ©placement en Bretagne contre l’En Avant Guingamp et enfin, la rĂ©ception du dauphin monĂ©gasque pour un dernier match Ă  Nice dans cette saison “en mĂ©tropole”.

Les joueurs de l’OGC Nice sont auteurs d’une saison assez moyenne, mais l’absence de gros derriĂšre Paris et Monaco fait que les Niçois sont Ă  la bataille pour l’Europe. L’équipe entraĂźnĂ©e par David Guion depuis le dĂ©part Ă  Lyon de Bruno Luzi se prĂ©sente toujours en 4-2-3-1 articulĂ© autour de son buteur vedette Pedrag Bedekovic (18 buts depuis le dĂ©but de la saison).

On retrouve la mĂȘme composition bastiaise que le dernier dĂ©placement Ă  Nantes avec Mohamadou en pointe malgrĂ© la bonne rentrĂ©e de Geubbels qui a donnĂ© la victoire Ă  la Beaujoire.

L’ambiance est chaude Ă  Nice, les supporters du GYM et du Sporting sont venus en masse. Les Niçois pour encourager ses joueurs Ă  dĂ©crocher l’Europe et les Bastiais pour fĂȘter la belle saison et le maintien du club dans l’élite. MalgrĂ© une affluence record de 31 122 personnes , les joueurs corses ne vont pas se dĂ©filer et entamer parfaitement ce match. Sur une passe en profondeur de Deli, Mohamadou, Ă  la limite du hors-jeu, trompe Cardinale d’une frappe sĂšche, une premiĂšre mi-temps bien contrĂŽlĂ©e par les Bastiais qui dominent leur sujet, 1-0 Ă  la pause. Les AzurĂ©ens vont revenir des vestiaires avec de toutes autres intentions, Ă  la 49Ăšme, Pedrag Bedekovic Ă©galise d’une tĂȘte dĂ©croisĂ©e et 6 minutes plus tard, c’est Jonas Martin entrĂ© en jeu Ă  la mi-temps qui donne l’avantage au GYM. Giuly va rĂ©agir en faisant rentrer Geubbels et Sanogo, mais malgrĂ© de belles occasions, ils ne reviendront pas dans ce match. Les Niçois jubilent, dĂ©faite 2-1 du SCB.

.

Fin de saison en dents de scie des Bastiais qui peuvent encore terminer en premiĂšre partie de tableau en cas de victoires lors des deux ultimes matchs. L’avant-derniĂšre opposition est un dĂ©placement contre le 17Ăšme du classement, Guingamp, certain de se maintenir, une proie facile.
Les bleus, offensifs, dĂ©butent ce match tambour battant, Ă  la deuxiĂšme minute, Willem Geubbels frappe et trouve le poteau, mais le ballon rebondit sur le dos de Johnsson et c’est l’ouverture du score. Mboula double la mise Ă  la 12Ăšme et d’une frappe puissante Gehini marque le but du 3-0 Ă  la 29Ăšme. Les Guingampais vont revenir dans ce match avec la rĂ©duction du score de la tĂȘte, 7 minutes avant la pause par Yacine Bammou, mais, les Bastiais vont en remettre une couche dans le temps additionnel de cette premiĂšre pĂ©riode quasi-parfaite par Paul Mohamadou, 4 buts Ă  1.
Les Bretons vont avoir un tout autre visage en seconde pĂ©riode, Sadjo Djalo marque Ă  la 51Ăšme puis sert Aksel Aktas Ă  la 63Ăšme pour revenir Ă  un but. Le Roudourou va mĂȘme prendre feu Ă  la 77Ăšme quand Baptiste Chollet conclut un beau mouvement collectif et ramĂšne l’En Avant Ă  4 partout dans ce match totalement fou. Et malgrĂ© une deuxiĂšme mi-temps catastrophique du SCB, Willem Geubbels dĂ©livre les Corses Ă  la 91Ăšme, 5-4 pour le Sporting Club de Bastia Ă  Guingamp.

.

C’est l’heure des adieux avec l’Allianz Riviera, un grand “ouf” de soulagement aprĂšs cette saison inĂ©dite qui aura permis au Sporting d’évoluer en Ligue 1 et de se maintenir. Une annĂ©e difficile Ă  vivre pour les supporters qui ont tout de mĂȘme Ă©tait trĂšs nombreux toutes les deux semaines Ă  se rendre Ă  l’Allianz Riviera pour encourager leur Ă©quipe et malgrĂ© quelques petites Ă©chauffourĂ©es par-ci, par lĂ , tous c’est bien passĂ© cette annĂ©e et le travail des deux clubs et des deux villes a Ă©tĂ© fĂ©licitĂ© par la Ligue et Ă  travers toute l’Europe.

Pour ce match de gala entre le SCB et l’ASM plus de 34 mille Corses se sont dĂ©placĂ©s dans l’antre niçoise ce qui Ă©tablit un nouveau record pour un match Ă  domicile du Sporting Club de Bastia.
Mais la fĂȘte va ĂȘtre totalement gĂąchĂ©e par une grosse Ă©quipe monĂ©gasque. DĂšs la 2Ăšme minute, Iñaki Williams marque, bien servit par Thomas Lemar. Le Français et L’Espagnol vont remettre ça Ă  la 24Ăšme minute et avant la pause c’est cette fois-ci Williams qui centre pour Embolo , 3-0 Ă  la pause pour Monaco devant des fans dĂ©pitĂ©s. Pas de rĂ©action des joueurs du SCB en seconde pĂ©riode, Fabinho va mĂȘme enfoncer le clou, score finale 4-0 pour l’AS Monaco. C’est terrible de terminer la saison comme ça, mais les rouges et blancs Ă©taient bien au dessus.


.

Les Bastiais n’étaient pas loin de la premiĂšre partie de tableau, ils terminent 12Ăšme Ă  Ă©galitĂ© de point avec Metz et Bordeaux, mais moins bien classĂ© avec une diffĂ©rence de but de -13 contre -4 et -2 (48 buts pour, 61 contre).
En haut du classement, saison Ă©norme pour le PSG mais ils ne battent pas leur record de la saison derniĂšre, ils avaient cumulĂ© 107 points. Sochaux et Nantes sont les Ă©quipes surprises qualifiĂ©es pour la Ligue des Champions (la Ligue 1 Ă©tait passĂ©e 4Ăšme Ă  l’indice UEFA cette annĂ©e, mais retrouvera la 5Ăšme place l’annĂ©e prochaine) , il y a des surprises Ă©galement en Europa League avec Rennes et Lorient.
Caen et Laval sont relĂ©guĂ©s en Ligue 2 et seront remplacĂ©s par le Stade de Reims et le NĂźmes Olympique. Le LOSC se maintient aprĂšs avoir gagnĂ© 3-1 (score cumulĂ©) en barrage contre l’AS Nancy Lorraine (5Ăšme de Ligue 2).