:storygold: :s6: Un nouveau Bastia 💪 Hè di ritornu !

partie
bastia
editeur
corse
fm18

#1

Préambule

Pour commencer je tiens à préciser que pour cette première story j’ai utilisé l’éditeur du jeu. C’est la première fois que je l’utilise et je pensais garder cette partie pour moi (Réputation augmentée, infrastructures au top et un sugar daddy “limité”) mais je n’en ai pas abusé. En effet je suis actuellement à la fin de ma quatrième saison avec le Sporting Club de Bastia et je vais vous raconter mon aventure en Corse.

Comme vous le savez le club a été relégué en National 3, en cause une dette de 20 millions d’euros.
J’ai toujours eu un faible pour les clubs corses, la passion qui existe dans cette région est sans pareil. Mais dernièrement et notamment l’année dernière, ce trop plein d’émotion a révélé au grand jour un club “gangrené” (le mot est peut être un peu fort) des dirigeants incompétents, des supporters aggressifs. Ce club m’étais devenu insupportable, comme pour beaucoup de personnes autour de moi, et on se réjouissait presque de la descente aux enfers des corses.

Mais après avoir vu tous les reportages sur la reprise du club, sur la mobilisation de la ville autour du club, des supporters (plus de 4000 abonnés), un mouvement de socios de créé. Je me suis dis “c’est peut être un mal pour un bien, le club va renaître de ses cendres”, et fort de cette sympathie, j’ai eu envie de le reprendre sur Football Manager 2018.

Situation :

Mon aventure débute le 31 janvier 2018.

La mobilisation que l’on connait actuellement a eu lieu à Bastia et le club effectue, pour le moment une saison parfaite en National 3. Les joueurs de la réserve découvrent Furiani et roulent sur leurs opposants méditerranéens (Mebah, Romain, Derouard).

Mais au niveau financier, le club est toujours dans une situation difficile car il doit rembourser la dette qui l’a plongé dans le monde semi-pro. C’est donc dans cette situation que des repreneurs décident d’investir dans le Sporting Club de Bastia, en mettant en place un nouvel entraîneur et en voulant accès leurs dépenses sur le remboursement de la dette, la montée du club et sur le développement du football au sein des futurs générations corses (partenariats avec l’EF Bastia, l’AS Nebbiu Conca d’Oru et plus tard l’AS Furiani).

Teasing


#2

:fap2:


#3


#4

Good :slight_smile: Bon début d’aventure !


#5

Allez j’embarque dans cette histoire !


#6

Une prise de fonction compliquée

Et oui ! N’en déplaise à Yannick Cahuzac qui a décidé de rejoindre le Toulouse Football Club plutôt que de rester au club comme l’a fait le seul Gilles Cioni, c’est le grand Ludovic Giuly, et son expérience internationale qui va entraîner le club dès le 31 janvier 2018. Non rémunéré pour ce job, Giuly va continuer les soirées ligue des champions sur Bein, sacré décalage le mardi à Santiago Bernabeu et le samedi au Stade Maurice JeanPierre du Cannet Rocheville, et petit clin d’oeil à Fabien Galtier pour ceux qui aiment aussi le ballon ovale.


Ludo

Il remplira les rôles d’entraîneur, épaulé par Nicolas Gennarielli qui reste au club, et de directeur sportif avec l’aide de Willy Michaud qu’il amène dans ses bagages. Un choix qui montre les ambitions des nouveaux dirigeants, d’un côté continuer le travail entamé par les supporters et les bénévoles et d’un autre côté établir des connexions avec l’AS Monaco, le PSG, le FC Lorient et le FC Barcelone (anciens clubs de Ludo) pour récupérer des joueurs en prêt ou en fin de contrat.

Gennarielli
Nicolas Gennarielli

Mais vous allez me dire “Ils arrivent et ils dégagent l’entraîneur comme ça alors qu’il fait du super taff depuis le début de la saison !”.
Hé oui, et ça va un peu coincer auprès des supporters, mais Stéphane Rossi est envoyé à l’Etoile filante Bastiaise qui est le club filiale n°1 dans le projet de développement des investisseurs. Et pour la petite histoire le groupe de supporter “Bastia 1905” s’est déplacé au stade François Monti pour la première de Rossi sous les couleurs du 3 ème club de la ville.


Stéphane Rossi

Pour son premier match après seulement 11 jours au club, Ludo décide de jouer en 4-3-3 avec deux milieux défensifs Bokundji Ca et Gary Coulibaly et deux milieux offensifs Romain et Derouard et Mesbah en pointe, les révélations de ce début de saison, dans la veine de ce que proposait Rossi.
Mais Giuly va réaliser d’entrer que son prédécesseur avait effectué un énorme travail et concéder un match nul in extremis à domicile contre Villefrance St Jean (ou on retrouve ce diable d’Eric Mouloungui !!!)

Premier match Giuly

"On va se contenter de finir le boulot hein"

Heureusement, malgré quelques déconvenues contre l’AS Gemenos à domicile, à l’EF Bastia contre l’ancien entraîneur (comme un symbole), et lors du dernier match devant 6154 spectateurs à domicile contre la réserve d’Ajaccio pour fêter la montée en National 2, le Sporting Club de Bastia a donc assuré sa première place lors de l’avant dernière journée contre le FB Île Rousse.

Pour ce qui est des statistiques, une affluence moyenne record de 2717 à Armand Cesari et aucunes échauffourées à signaler :wink:
Une l’équipe de l’année, où on peu remarquer les excellentes notes de Cioni, Mesbah (14 buts), Romain (13 passes décisives) et Derouard (13 buts) élu joueur de l’année des supporters.


“Je souhaite remercier avant tout les supporters qui ont su se mobiliser et qui ont cru en nous. On a vécu une année particulière, un été cours, un changement d’entraîneur mais on est chauds comme la braise!”


#7

Bastia a le vent en poupe sur FMstories on dirait, je vais suivre ton aventure

bonne chance


#8

Un été pour se racheter

Après une prise de fonction difficile et une piètre fin de saison, Ludovic Giuly n’a pas le vent en poupe dans le nord de la Corse et ses détracteurs deviennent de plus en plus nombreux et demandent le retour de Stéphane Rossi sur le banc de touche.
Un vote de popularité est organisé auprès des groupes de supporters :

10% s’estiment satisfaits du travail de Giuly
30% ne se prononcent pas
60% s’estiment insatisfaits du travail de Giuly

Mais les dirigeants décident de confirmer le coach à son poste et lui donnent l’été pour travailler sur le recrutement et être compétitif pour monter dès l’année suivante en National.
Ludo et son staff s’activent rapidement et décident de séduire les joueurs des réserves des grosses écuries de première division qui terminent leurs contrats. La tâche s’avère être complexe car ils souhaitent quitter ces clubs parce qu’ils n’ont pas d’opportunités en équipe première et qu’ils se sentent stagner en National 2. Les arguments du SCB sont donc : la montée, le futur du club, avoir un public et le fait d’utiliser le club comme un tremplin.

Et c’est pas moins de 6 joueurs qui vont rejoindre le SC Bastia lors de l’été 2018 :

4 joueurs des réserves de Monaco et Marseille qui retrouveront leurs anciens coéquipiers lors de la saison :love_you_gesture:



Housseine Zakouani
Milieu offensif
20 ans
Libre


housseine_zakouani_attaquan



Lucas Fontana
Milieu défensif
20 ans
Libre


fontana_lucas_180



Safwan Mbae
DĂ©fenseur central
21 ans
Libre


MBAE Safwan



Yoann Etienne
Défenseur latéral gauche
21 ans
Libre


ETIENNE Yoann



Ces joueurs sont intéressants et devraient avoir le niveau pour jouer en équipe première mais ne devraient pas être exceptionnels sauf bonnes pioches. Mais les dirigeants ne vont pas s’arrêter là et vont confirmer deux énormes arrivés qui promettent de faire beaucoup parler en Corse, un joueur confirmé au milieu de terrain et un attaquant prometteur.



Walid Mesloub
33 ans
Milieu polyvalent
Libre
mesloub carriere


Odsonne Edouard
Avant centre
20 ans
1,0 M €

C’est l’énorme coup de poker du Sporting, le recrutement du buteur formé au PSG qui a été très médiatisé dans sa courte carrière. Odsonne a été le meilleur buteur de l’euro u17 remporté en 2015 par l’équipe de France et a déjà joué quelques matchs en Ligue 1 lors d’un prêt en 2016 au Toulouse FC. Mais lors de cette période dans la ville rose, il commet une infraction stupide en tirant au airsoft sur des passant dans la rue et écope de 4 ans de prison avec sursis. Il est renvoyé à Paris par le tef et le club décide de le prêter au Celtic Glasgow pour la saison 2017/2018. Il ne va pas avoir énormément de temps de jeu mais va marquer quelques buts (12 matchs 5 buts). Mais il reste “persona non grata” lors de son retour à la capitale et le club décide de s’en séparer. Les dirigeants bastiais investissent donc une somme record pour un club de 4ème division française, mais comptent bien faire une plus valus dans les années suivantes avec la revente du joueur. Pour ce qui est du choix de carrière, Odsonne se confie aux supporters insulaires lors d’une interview vérité diffusée sur les réseaux sociaux du club : “J’ai l’impression d’avoir gâché mon début de carrière en une soirée et je regrette terriblement mon erreur. On m’a d’abord convaincu de m’exiler à l’étranger pour continuer ma carrière mais je souhaite bel et bien revenir et il faut avouer que la météo bastiaise est plus accueillante que celle de Glasgow”.

Pour ce qui est des départs, seulement des prêts de joueurs qui ne sont pas encore au niveau, Kouakou et Kayembe à Nebbiu, Lansade et Triki à Lucciana Sall à Cannet et David à Villefranche.

Les supporters réagissent vivement mais sont mitigés sur les choix de Giuly et ses hommes et les premiers résultats en National 2 seront cruciaux dans l’aventure de l’ancien international à la tête du club corse.


#9

Giuly contre la Corse on dirait, pas simple de bien travailler quand le public et les dirigeants ne sont pas derrière toi.
recrutement cohérent en tout cas et curieux de voir si l’espoir parisien va réussir à se mettre en valeur à Bastia


#10

Je suis pressé de voir l’évolution du petit parisien :wink:

Et Mesloub c’est une excellente recrue ! :wink:


#11

Il prĂŞte odsonne en n2 :shocked:


#12

ils me l’ont vendu !


#13

:hummmi:


#14

C’est des fous mais bon tant mieux pour toi s’il perce tu feras une belle plus value


#15

Salut l’ami,
En tant que supporter bastiais, je vais suivre ton aventure avec mon club.
J’espère qu’on réussira tout les deux.
Bon mercato pour la N2, mais je pense que tu es en train de perdre l’identité bastiaise, pourquoi ne pas donner la chance aux anciens joueurs passés par Bastia ou aux jeunes corses qui ont largement le niveau pour jouer dans ces divisions?
Bonne chance et FORZA BASTIA


#16

Merci @Gattuso !
Je serais ravi que tu me donnes ton avis en tant que supporter du Sporting au fur et Ă  mesure !
J’espère ne pas perdre l’identité bastiaise :disappointed_relieved:


#17

T’inquiète je suivrais ta story et je te dirais ce que j’en pense, mais surtout pense à recruter au mois 2 joueurs corses (d’origine ou qui ont déjà jouer longtemps pour un club insulaire) par saison.
En buteur, je te conseille l’ajaccien Fanucchi.


#18

Une première partie de saison tonitruante.

Après une préparation quasi-parfaite, avec un seul but encaissé lors d’un déplacement en République Tchèque (défaite 1-0 contre Liberec), l’équipe type de Ludovic Giuly commence a prendre forme, notamment lors d’oppositions contre des clubs corses et portugais. Les anciens monégasques Mbae et Etienne s’imposent en défense aux côtés de Mary et Cioni. Au milieu de nombreuses combinaisons sont essayés et Mesloub semble trouver sa place en meneur de jeu en soutien entre les deux milieux défensifs et les offensifs. En attaque Mesbah est efficace et déterminé à rivaliser avec Edouard, il profite des automatismes qu’il a pu développer avec les excellents Derouard et Romain l’année passée.

La saison de National 2 débute avec un événement particulier, devant 3376 supporters présents à Furiani pour la réception de Fréjus St Raphaël, Ludovic Giuly et son capitaine Gilles Cioni remettent symboliquement le trophée de champion de la National 3 Meditérannée Corse à Stéphane Rossi l’ancien entraîneur qui a coaché cette équipe pendant les trois quarts de l’exercice 2017/2018. Des applaudissements nourris et une belle ambiance qui va être décuplée dès la 22ème minute quand Anthony Derouard va trouver la lucarne d’une frappe sèche à l’entrée de la surface. Les bastiais ne seront pas inquiétés de la rencontre et achèveront les varois sur corner avec un tête de Maka Mary (89ème).

Et les victoires vont se suivre pendant le mois d’août et septembre et le Sporting va rester invaincu jusqu’au 29, avec un Odsonne Edouard qui commence a prendre ses marques et des performances collectives exceptionnelles. En point d’orgue de ce début de saison de rêve, une victoire 8-0 lors de la réception du FC Sète, pourtant un des adversaire les plus crédible à la montée en National.

Bastia Sète

.
.
Des réserves XXL

Malgré ce superbe début de saison, les premières confrontations contre les réserves des pensionnaires sudistes de Ligue 1 vont mal se dérouler. Une seule victoire, face aux rivaux niçois devant 5603 bastiais, 1-0, une reprise de volée d’Edouard sur un centre lumineux de Cioni à la 96ème minute qui va plonger le stade bastiais dans une folie digne des grandes soirées de Ligue 1. Mais le SCB va s’incliner contre les équipes bis de Monaco, Bordeaux et Nantes et va devoir se contenter à mi-saison d’une sixième place, avec tout de même une belle option prise sur la montée en National avec déjà 10 points d’avance sur le FC Bergerac Périgord 7ème (pour rappel, 1 seul équipe monte par poule et les réserves ne peuvent pas accéder à l’échelon supérieur).

Comme raconté précédemment, il n’y a pas vraiment 1 joueur qui se démarque lors de cette première partie de saison, les performances sont très collectives, 13 buteurs différents pendant ces 17 matchs (en comptant les 2 matchs de coupe). Edouard a marqué 7 buts, Derouard et Romain continuent les bonnes sorties avec respectivement 6 et 4 réalisations.

romain
Le milieu offensif Julien Romain


#19

Bravo l’ami, très bon début de saison, l’important c’est la montée, toujours compliqué contre les réserves qui ont des grosses équipes.
Forza Bastia!


#20

Odsonne en plein doute.

psg-odsonne-edouard-prolonge-et-part-en-pret-au-celtic-iconsport_gep_080716_69_13,191771

Alors que nous sommes à peine mi novembre, c’est bel et bien la deuxième partie de saison qui débute avec les premiers matchs retours entre pensionnaires du groupe A de la National 2. Le Sporting s’impose tout d’abord contre le Stade Bordelais sur la plus petite des marges grâce à une but de Julien Romain, mais les joueurs doivent tout de suite se concentrer sur le déplacement en coupe de France à Saint-Ouen contre le Red Star très bien positionné en National, un match qui fait saliver. Les joueurs et les supporter y croient, cette équipe semble être tout de même à la portée de Bastia. Mais visiblement les joueurs du SCB n’ont pas l’habitude d’enchaîner des matchs et le Stade Bauer s’avère être un traquenard pour les bastiais. Sous une pluie battante Teddy Teuma ouvre le score à la 26ème minute sur un boulet de canon de 30 mètres. Et à la 31 ème minute sur un tacle violent de Diakité (qui avait déjà écopé d’un jaune) Odsonne Edouard sort sur blessure, le résultat est sans appel pour l’ancien parisien, fracture du pied et 3-4 mois d’indisponibilité. L’arbitre n’ayant même pas sifflé faute, les joueurs du Red Star vont continuer le match à 11 contre 11. La catastrophe est évitée juste avant la mi-temps avec un penalty arrêté par le portier bastiais Martin qui est le seul à qui on ne pourra rien reprocher sur ce match. Le deuxième mi-temps sera terne et tendue, les fautes s’enchaînent et les corses finiront même la partie à 10 après l’expulsion du latéral Etienne à la 82ème. Élimination du SC Bastia.
Edouard est très touché par cette blessure, lui qui avait fait un pari en rejoignant une équipe de 4ème division. Il est envoyé à un spécialiste et l’équipe va devoir se passer de lui pour les prochains matchs. C’est naturellement que Naoufal Mesbah auteur d’une bonne saison en N3 et de 3 buts malgré un statut de remplaçant depuis le début de la saison.

Des difficultés mais des résultats suffisants.

L’absence d’Odsonne va belle et bien se ressentir sur les premiers matchs avec 1 but inscrit en 3 matchs (mais tout de même 5 points d’engrangés). La trêve hivernale va permettre aux joueurs de se recentrer et de revenir motivés et le trio Mesbah - Romain - Derouard va retrouver le chemin des filets pour offrir au Sporting des victoires décisives. On ressent tout de même ce manque en attaque avec 8 buts en 7 matchs.

Lors du mois de janvier 2019 le mercato d’hiver fut très calme avec seulements deux renforts et deux départs en prêt.

Qazim Laci, milieu offensif albanais de 23 ans formé à l’Olympiacos
et laissé libre par les rivaux de l’AC Ajaccio.

qazim laci

Gaël Andonian, défenseur central arménien de 24 ans
formé et laissé libre par l’OM.

andonian-gael_180x240

Deux joueurs encore jeunes qui viennent compléter l’effectif en vue de la montée en National qui se profil de plus en plus.

Le retour d’Edouard va être salvateur avec 3 buts en 2 matchs, avec une victoire 2-0 à domicile contre le Marignane Gignac FC offrant une avance quasi impossible à remonter pour Bergerac et Sète. Mais ce retour va s’avérer être de la poudre aux yeux et les bastiais vont terminer la saison de manière catastrophique avec
1 seul but inscrit en 5 match, heureusement contre Bergerac pour une victoire 1-0 qui assure la montée en National ! Une montée qui sera fêtée le 18 mai devant 5398 personnes à Furiani contre la Reserve de Monaco. Une punition 3-0 comme un avertissement pour les corses.

fin de saison

Le Sporting Club Bastia termine donc 6ème derrière les reserves de Monaco, Marseille, Nice, Nantes et Bordeaux, avec un léger fauteuil de 12 points d’avance sur le Bergerac Perigord FC. Une montée que l’on doit grandement au superbe début de saison du club.

Un onze de l’année se dégage clairement, il y a eu peu de matchs cette saison et Ludovic Giuly a composé avec une sorte de 4-2-1-2-1 toute la saison.

équipe de l'année

Et c’est à nouveau Anthony Derouard auteur de 8 buts et 9 passes décisives qui est élu joueur de l’année par les supporters.


“C’est une saison pleine pour nous, l’objectif est atteint. On est moins fiers de ce début d’année 2019 et déterminés à montrer un bien meilleur visage dès le mois d’août en National !”