:sochauxbadge: FC Sochaux

FC Sochaux-Montbéliard

d7ef7da284898ed533e9c4448950044eb5e8e9e5-1
Information Contenu
Fondation : Le club est 1928 sous l’impulsion du groupe Peugeot
Stade : Stade Auguste Bonal, 20 005 Places
Siège du club : Impasse Forge 25200 Montbéliard
Actionnaire Principal : Wing Sang Li :chi:
Président : Ilja Kaenzig :sui:
Entraineur : Peter Zeidler :ger:
Adjoints : P-A Frau :fra: / Bruno Pascale :fra:
Préparateur Physique : Sandy Guichard :fra:
Entraineur des gardiens : Gérard Gnanhouan
Intendant : Freddy Vandekerkhove :fra:
Joueur le plus capé : Albert Rust :fra: (454)
Meilleur buteur : Roger Courtois :fra: (281)

Palmarès :


Compétition Nombre de titres Date
:fra: Ligue 1 Conforama 2 1935 et 1938
:fra: Ligue 2 Dominos Pizza 1 1947 et 2001
:fra: Coupe de France 2 1937 et 2007
:fra: Coupe de la Ligue 1 2004
:fra: Trophées des Champions Finaliste 2007
:fra: Coupe Charles Drago 2 1953, 1963 et 1964
:uefa: Europa League Demi Finaliste 1981
CALENDRIER 2017/18

Date
Compét.
Adversaire (+ résumé)
Score
Buteurs
23.06.17 Amical D Nord Franche-Comté 5 - 1 Touzghar (1), Andriatsima (21’, 43’), Fuchs (71’), Aktas (81’)
01.07.17 Amical E SC Rheindorf Altach 0 - 4 Robinet (58’, 79’), Aktas (65’, 81’), Rosier (85’)
07.07.17 Amical E FC Aarau 2 - 0 Alphonse (1’), Touzghar (12’)
12.07.17 Amical E Dijon FCO 2 - 3 Meité (sp 72) Touzghar (81’)
15.07.17 Amical E Grasshopper Club Zurich 2 - 1 Robinet (48’)
28.07.17 :fr: L2 D Bourg en Bresse 2 - 0 Kalulu (7’), Daham (51’)
28.07.17 :fr: L2 E Quevilly-Rouen 1 - 1 Martin (68’)
28.07.17 :fr: L2 D RC Lens 3 - 2 Teikeu (40’), Martin (55’, 74’)

D = Domicile
N = Terrain neutre
E = Extérieur

TRANSFERTS 2017/2018

Été 2017 - Arrivées


Joueur
Club
Prix
:fra: Aldo KALULU :fra: Olympique Lyon Prêt
:gha: Lawrence ATI :aut: RB Salzburg Fin Contrat
:fra: Zakarya BERGDICH :esp: FC Córdoba Fin Contrat
:fra: :sen: El-Hadji BA :nor: Stabaek IF Indemnité Inconnu
:fra: :civ: Axel Mohamed BAKAYOKO :ita: Inter Milan Prêt
:fra: :civ: Yakou MEITA :eng: Reading Prêt
:ger: Patrick KAPP :ger: TSG Hoffenheim Fin Contrat
TOTAL 0

Été 2017 - Départs


Joueur
Club
Prix
:fra: Marco ILAIMAHARITRA :bel: RSC Charleroi Fin Contrat
:fra: Johann RAMARÉ :fra: Valenciennes FC Fin Contrat
:fra: Christopher DILO Sans club Fin Contrat
:fra: Matheus VIVIAN Sans club Fin Contrat
:bel: Olivier WERNER Sans club Fin Contrat
:fra: Franck HONORAT :fra: OGC Nice Retour de prêt
:sui: Goran KARANOVIC :fra: Angers Retour de prêt
:fra: Marcus THURAM :fra: Guingamp Indemnité Inconnu
:fra: Ibrahima KONATE :ger: RB Leipzig Fin Contrat
:tun: Mohammed LARBI Sans Club Fin Contrat
TOTAL ?

Apparement Kalulu était un bon choix. Un peu déçu qu’on l’ait pas choppé à Lens :frowning:

EFFECTIF 2017/2018

Nationalité
Nom
Prénom
Age
Postes
Statut
Club précédent
:fra: PREVOT Maxence 20 ans Gardien Formé au Club
:gha: ATI ZIGI Lawrence 20 ans Gardien Arrivé en 2017 RB Salzbourg
:fra: LONG Aubin 20 ans Gardien Formé au Club
:cameroon: TEIKEU Adolphe 27 ans Défenseur Central Arrivé en 2015 Chornomorets
:ger: KAPP Patrick 20 ans Défenseur Central Arrivé en 2017 TSG 1899 Hoffenheim
:fra: OGIER Florian 28 ans Défenseur Central Arrivé en 2016 Bourg-Péronnas
:fra: SENHADJI Rayan 20 ans Défenseur Central Formé au Club
:fra: SENZEMBA Nicolas 21 ans Défenseur Central Formé au Club
:fra: ALPHONSE Mickaël 28 ans Latéral Droit Arrivé en 2016 Bourg-Péronnas
:fra: GIBAUD Pierre 29 ans Latéral Gauche Arrivé en 2014 Carquefou
:fra: PENDANT Jason 20 ans Latéral Gauche Formé au Club
:fra: :cameroon: FUCHS Jeando 19 ans Milieu Centre / Milieu Défensif Formé au Club
:fra: TARDIEU Florian 25 ans Milieu Centre Arrivé en 2014 FC Istres
:fra: :sen: BA El-Hadji 25 ans Milieu Centre / Milieu Défensif Arrivé en 2017 Stabaek IF
:fra: RUIZ Jean 19 ans Milieu / Milieu Défensif Formé au Club
:fra: DAHAM Sofiane 21 ans Milieu Centre / Milieu Défensif Formé au Club
:fra: BERENGUER Florin 28 ans Milieu Centre / Milieu Offensif Arrivé en 2014 FCO Dijon
:fra: AKTAS Aksel 18 ans Milieu Centre / Milieu Offensif Formé au Club
:fra: SAO Moussa 27 ans Milieu / Ailier Droit Arrivé en 2015 AC Le Havre
:fra: MARTIN Florian 27 ans Milieu / Aillier Gauche Arrivé en 2015 FC Niort
:mar: :fra: BERGDICH Zakarya 20 ans Ailier Gauche / Latéral Gauche Arrivé en 2017 FC Córdoba
:civ: :fra: MEITE Yakou 21 ans Milieu / Ailier Gauche Arrivé en 2017 Reading
:civ: :fra: BAKAYOKO Axel Mohamed 19 ans Milieu / Ailier Droit Arrivé en 2017 Inter Milan
:fra: ROBINET Thomas 19 ans Ailier Droit / Buteur Formé au Club
:tun: :fra: TOUZGHAR Yoann 30 ans Buteur Arrivé en 2016 AJ Auxerre
:madagascar: :fra: ANDRIATSIMA Ima 33 ans Buteur Arrivé en 2016 US Créteil
:rwa: :fra: KALULU Aldo 21 ans Buteur Arrivé en 2017 Olympique Lyon
:fra: LASME Bryan 18 ans Buteur Formé au Club

FC SOCHAUX 2 - 0 BOURG EN BRESSE


26 Kalulu
51 Daham

« Orange » pressés et caviar ne vont pas de pair dans les soirées mondaines, dit-on, mais sur un terrain de football, et celui de Bonal en l’occurrence, l’association a ravi le public. Les Bressans ont certainement regretté d’avoir opté pour cette tenue orange au moment où Peter Zeidler avait fait arroser la pelouse et demandé aux siens de presser. D’entrée. Encore et encore, tout en donnant de la vitesse à ce ballon que Martin a vite transformé en caviar pour Kalulu, le petit dernier de la bande. La première fois, Deneuve a juste eu un frisson, le cuir passant à côté de sa cage (5’). Mais deux minutes plus tard, c’est le pied… droit (eh oui) de Martin qui a remis sur orbite le Gone. Et là, Bonal a exulté, Kalulu marquant le premier but de cette Ligue 2, version 2017/2018, dans un angle pourtant fermé (7’). Plus tard, une fois les accus rechargés à la pause, le fauve sochalien a serré à nouveau le « poulet » de Bresse à la gorge. Pour l’étouffer toujours sur un pressing payant, suivi d’un mouvement collectif, fort joli à l’œil. Ba, puis Alphonse, et Daham, sur le centre en retrait, pour expédier le cuir et sa joie au fond des filets de Deneuve (2-0, 51’) ont fait le boulot. Et bien. Le portier burgien, qui cherche encore le ballon sur un tir puissant et déroutant de Martin venu frapper l’angle de sa cage (68’), a donc pu constater l’allant offensif de la troupe jaune et bleu. Allant qui n’a pas faibli malgré les changements à l’heure de jeu. Voilà assurément de quoi lancer idéalement ce collectif en lui donnant la confiance pour prendre ses marques dans ce championnat.

FC Sochaux : Prévot, Alphonse, Teikeu, Ruiz, Gibaud, Tardieu, Daham, Ba (puis Fuchs 63’), Martin (puis Robinet 88’), Touzghar, Kalulu (puis Bakayoko 65’)

Bourg-en-Bresse : Deneuve, Ponroy, Amiot, NSimba, Paye, Gamiette (puis Chere 63’), Nirlo, Hoggas, Boussaha, Heinry (puis Sarr 70’), Merdji



IMPORTANT

https://twitter.com/PlaneteSochaux/status/890827189586972673

1 « J'aime »
QUEVILLY-ROUEN 1 - 1 FC SOCHAUX

image

69’ Martin
90’+2’ Duhamel

Le FC Sochaux, sans briller, pensait avec la patte de Martin après l’heure de jeu, avoir match gagné. Mais Prévot, excellent et sauveur jusqu’à l’ultime minute, s’est fait piéger dans sa surface face à Plumain. Rageant !

En louant le stade au Mans, les dirigeants normands auraient peut-être dû tenter le coup de passer également un coup de fil à Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, pour qu’il leur prête, pardon qu’il leur loue Neymar. Ne serait-ce qu’une mi-temps, voire moins, juste un petit passage en vedette brésilienne vu le tarif. Cela aurait permis de donner un autre visage à cette MMArena qui sonnait le creux, hier soir. Un quasi-huis clos ce match, du foot dans l’intimité.
Mais bon qu’importe le flacon vous diront les compétiteurs… Et les Normands en sont, des compétiteurs, dans leur peau de « petits » débutants de la division. Prévot ne dira pas le contraire qui a sauvé le FC Sochaux d’un superbe arrêt réflexe sur la reprise de Sery à bout portant (15e ). Un avertissement sans frais qui succédait aux positions intéressantes déjà de Rogie à deux reprises (5e , 14e ). Preuve que le FCSM n’avait pas été très fringant dans cette période même si Daham, sur une demi-volée (6e ) et Touzghar, bizarrement stoppé dans la surface (40e ), avait donné quelques frissons à Hartock.
Moins compact, moins précis techniquement, et surtout abusant des longs ballons en profondeurs, Sochaux n’a donc pas réussi à étouffer ce promu, comme il l’aurait souhaité et a donc toujours été sur les dents. Ces dents que Peter Zeidler a dû montrer pour secouer ses hommes.

Qui n’ont pas vraiment remis leur football sur le droit chemin ensuite, le déchet technique trop important mettant un terme à toutes les initiatives intéressantes et promptes à déstabiliser des Normands regroupés. Le meilleur exemple, c’était également cette reprise dévissée de Touzghar, si près du but, sur le centre de Kalulu (57e ). À chaque fois, le geste précis faisait défaut.
À être trop stérile, le FC Sochaux laissait de l’espoir à son adversaire… La preuve, Prévot était encore une fois le grand sauveur du soir, quand sur la tête de Duhamel au point de penalty, il sortait une horizontale parfaite et une main droite ferme pour priver Quevilly/Rouen de bonheur. Son geste prenait encore une dimension supérieure quasiment dans la minute suivante. Et pour cause. Sur un déboulé de Bakayoko, auteur d’une entrée en jeu remarquée, Touzghar jouait les relais pour Martin qui, malgré une soirée difficile, sortait un ballon enroulé du pied gauche pour placer le cuir à l’opposé. Hartock était battu (69e ), Sochaux exultait tout en se libérant visiblement d’un poids.
Mais physiquement et moralement, Quevilly/Rouen ne lâchant rien, le FC Sochaux-Montbéliard ne pouvait pas encore crier victoire. Et histoire de ne pas changer la chanson du soir, se reposait sur Prévot qui sortait un tir à bout portant de Caddy (82e ).
Sochaux pouvait, certes, remercier Martin pour son coup de patte mais avait l’impérative nécessité de dire un grand merci à son gardien, héros du soir.
Et, tout à coup, c’était le k.o. Le ciel qui tombe sur la tête. Alphonse, son duel perdu avec Plumain, s’en remettait à Prévot qui ne retenait pas son pied et fauchait son adversaire normand dans la surface (89e ).
Duhamel ne se privait pas de jouer les justiciers (90e ). Sochaux et Prévot avaient de quoi s’arracher les cheveux !
Sochaux – Quevilly/Rouen : 1-1
Le Mans. MMArena. Spectateurs : 1.167. Arbitrage de M. Dos Santos. Mi-temps : 0-0
Les buts : Sochaux : Martin (69’) ; Quevilly-Rouen : Duhamel (90’s.p.)
Avertissements. Gibaud (67’)

Les équipes :


QUEVILLY/ROUEN :
Hartock, Mendy, Sery, Lefort, Gobron (Caddy 77’), Oliveira ©, Rogie, Taufflieb (puis Madiani), Basque, Gakpa (puis Plumain 65’), Duhamel.

FC SOCHAUX :
Prevot, Alphonse, Teikeu, Ruiz, Gibaud, Tardieu (cap), Daham (puis Fuchs 60’), Ba, Martin (puis Robinet 87’), Touzghar, Kalulu (puis Bakayoko 68’)


L’homme du match:


1480239838
Sans aucun doute, l’homme du match est le gardien de Sochaux, Prévot, qui après avoir multiplié les arrêts de grande classe face à Sery en première mi-temps, Duhamel sur une tête et Caddy d’une frappe dans la surface claquée au dessus du but, a craqué en fin de rencontre en provoquant le penalty avec une faute sur Plumain.


https://twitter.com/FCSM_officiel/status/894568904688795648

Ah oui Sochaux !! Et moi je me demande encore pourquoi BA il reste …

FC SOCHAUX 3 - 2 RC LENS

!650x398-Teikeu-FCSMRCL
"football

40’ TEIKEU
55’ MARTIN
64’ MARTIN
74’’ LENDRIC
83’ LOPEZ sp

Intenable, généreux dans l’effort, séduisant, insolent de réussite, Sochaux a vu Lens revenir sur ses talons en toute de fin de partie. La précieuse victoire qui l’amène sur le podium de la Ligue 2 n’a tenu qu’à un fil !

Même si Sochaux a bien pris soin de tourner le dos aux mauvaises ondes du passé avec cette envie manifeste de rejouer au football et de corriger un à un tous les travers qui ont pu écorner son blason, un vieux démon n’a pas manqué de ressurgir au beau milieu de ce passionnant choc du début de saison. Lens prenait la leçon, mené 3-0 jusqu’à la 75e minute par un super FCSM quand, soudain, tout s’est déréglé pour les «Jaune et Bleu». Plus de son, plus d’images, plus assez de peps pour aller presser le porteur de balle ! L’un des pires scénarios souvent déplorés lors du précédent exercice s’est remis en branle, permettant aux «Sang et Or» d’enquiller une « remontada » en règle.
Des ancêtres du commentaire rugbystique auraient dit « les mouches ont changé d’âne » pour imager la scène. En à peine 8 minutes, Sochaux a donc vu Lens revenir sur ses talons. Les buts de Lendric (76e ) et le penalty de Cristian Lopez (83e ) accueillis froidement dans le public sochalien, auraient pu en appeler au minimum un troisième et faire basculer Bonal dans un énième bain de frustration. Mais cette fois, l’histoire n’a pas bégayé. Sochaux a tenu. Au courage, au forceps et avec ce zeste d’énergie qui fait tant de différences. Au final en tout cas, Peter Zeidler a su trouver le mot juste pour célébrer ce deuxième précieux succès à domicile. Il est source d’un énorme… « soulagement ».
Après avoir déjà perdu deux points en toute fin de partie face à Quevilly, Sochaux a en effet à nouveau failli dilapider les deux tiers de ses profits. Le coach allemand était lucide à froid : « Il est important d’avoir réussi à conserver notre score sur le plan psychologique. J’ai eu vent de certaines histoires. C’est important surtout de gagner. À 3-1, c’est sûr, Lens a commencé à nous poser des problèmes. Le foot est un sport très physique. On a beaucoup couru. Mais je préfère voir mes joueurs finir fatigués, batailler dans la solidarité que de les voir terminer fringants… »
Une explication s’impose. Sochaux a fini par payer les efforts incessants déployés dès l’entame pour étouffer sa proie. Des courses de harcèlement qui poussent parfois à l’admiration. Les récupérations additionnées ont surtout produit du jeu, une somme rondelette d’occasions, des buts construits, une large avance méritée.

Mais chercher trop longtemps son second souffle est souvent préjudiciable dans ce type de rencontre. Même quand l’adversaire est donné pour mort. Des « Casanova, démission… » sont tombés au plus fort des remous. Le parcage visiteurs a même fait la grève des encouragements à l’arrivée du 3-0 qui aurait dû plier l’affaire. Le grain de sable qui a restabilisé Lens est peut-être venu de la sortie d’El-Hadji Ba essentiel dans la régulation et l’équilibre du bloc jusqu’à l’heure de jeu. Le splendide doublé de Florian Martin a aussi introduit une légère décompression. L’impression d’être « trop facile » tue parfois toute concentration.
Évidemment, ce coup de chaud enduré sans frais sera dûment analysé et servira sans doute à illustrer tout le chemin que cette équipe sochalienne doit encore parcourir pour s’améliorer. Mais le verre « à moitié plein » doit être célébré aussi. Le « nouveau » Sochaux admis sur le podium de la L2 a encore montré un solide répertoire y compris dans l’art de bien défendre. Un esprit conquérant récompensé par ce but inaugural d’Adolphe Teikeu (40e ). Le témoin d’une emprise physique sans égale. Alain Casanova l’a reconnu, beau joueur. « On savait que notre adversaire allait nous presser comme ça. Ils l’ont fait et on n’a pas su répondre… »
Si ! Lens a répondu ! Mais trop tard pour gâcher la fête…
Sochaux-Lens : 3-2
Stade Bonal. Mi-temps : 1-0
Arbitre : M. Delerue ; Spectateurs : 10 327
Les buts. Sochaux : Teïkeu (40’), Martin (55’, 63’) ; Lens : Lendric (75’), Lopez (83’, s.p)
Avertissements. Sochaux : Ba (36’), Teïkeu (37’), Kalulu (74’) Bakayoko (76’) ; Lens : Cvetinovic (39’), Lendric (49’)

Les équipes :


SOCHAUX
Prévot - Alphonse, Teïkeu, Ruiz, Fuchs - Ba puis Bergdich (61’), Tardieu (cap) puis Ogier (88’), Daham - Martin, Touzghar, Kalulu puis Bakayoko (73’). Ent : Peter Zeidler

LENS
Vachoux - Duverne, Dankler, Cvetinovic (cap), Lemos - Koukou, Bostock - Zoubir, Fortune, Gerard puis Lendric (46’) - Lopez. Ent : Alain Casanova


L’homme du match:




ça parle d’un retour de Marvin Martin tu en penses quoi ?

Rien entendu à ce sujet hormis qu’il a résilié son contrat à Lille, au vu de son salaire il est loin de signer à Sochaux sachant que le mec a juste fait sa formation rien de plus, il ne connait plus personne à Sochaux hormis Daf, qui plus est il est de Paris de base.
Marvin est dans le viseur de Reims surtout. Vu que Stephane Dumont est l’adjoint, il le connais très bien.

Ca parle également de la Chine mais bon.

https://twitter.com/FCSM_officiel/status/914745450854539264/photo/1

:rip::disappointed_relieved:

1 « J'aime »

Mon Dieu… Quand je vois le nombre de départs a Sochaux, je me demande comment ils vont remonter la pente et survivre au National…