:liverpool: :club: Liverpool

image

Nom complet Liverpool Football Club
Fondation : 3 juin 1892
Stade : Anfield

Président: Tom Werner
Manager Général : Jurgen Klopp
Entraineur :Jurgen Klopp

Palmares:
Championnat d’Angleterre (18)
Coupe d’Angleterre (7)
Coupe de la Ligue (8)
Community Shield (15)
Ligue des champions (6)
Ligue Europa (3)
Supercoupe de l’UEFA (3)

Histoire :

Liverpool est un club de football anglais fondé le 3 juin 1892 et installé dans la ville de Liverpool, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Il évolue à Anfield depuis sa création. Ses joueurs s’entraînent à Melwood et sont surnommés les Reds. L’emblème du club est le Liver bird ; son hymne et sa devise, You’ll Never Walk Alone, est devenu un chant mondialement connu. Liverpool possède un des plus beaux palmarès européens avec six Ligues des champions, trois Coupes de l’UEFA et trois Supercoupes de l’UEFA, et l’un des plus grands palmarès anglais avec dix-huit championnats d’Angleterre, sept Coupes d’Angleterre, huit Coupes de la Ligue et quinze Community Shield. Le Liverpool Football Club est aussi célèbre pour les deux drames que ses supporteurs ont traversé dans les années 1980 : le drame du Heysel en finale de coupe d’Europe (qui causa la mort de 39 supporteurs), et la tragédie de Hillsborough qui a causé la mort de 96 supporters de Liverpool. Le club a également plusieurs rivalités marquées avec notamment Everton, le deuxième club de la ville de Liverpool, dans le cadre du derby du Merseyside, ainsi que Manchester United, avec qui il est l’une des équipes les plus titrées d’Angleterre, dans le cadre du derby d’Angleterre.

Debuts

Le Liverpool Football Club est créé le 4 mai 1892 par John Houlding, propriétaire du terrain d’Anfield sur lequel joue auparavant l’équipe d’Everton. À la suite de la décision d’Houlding d’augmenter le loyer de son terrain, les dirigeants du club d’Everton lui reprochent de faire du profit sur leur réussite et délaissent Anfield pour le Goodison Park1. Houlding crée alors le Liverpool Football Club pour l’installer sur son terrain. La nouvelle équipe, habillée en bleu et blanc fait ses débuts dans le championnat du Lancashire. Le premier manager, John McKenna, forme une équipe composée presque exclusivement de joueurs écossais2. L’équipe connaît un succès immédiat : elle remporte trois trophées locaux et est admise en seconde division pour la saison 1893-18943. La première saison du club en seconde division se conclut par le titre de champion en terminant invaincu4. Pour sa première saison dans l’élite, Liverpool termine seizième et est relégué, mais le club remonte à la suite d’un nouveau championnat de deuxième division remporté en 1895-18965. Au bout de trois ans en première division, le Liverpool Football Club remporte le premier de ses dix-huit titres de champion d’Angleterre en 19016,7. La saison 1905-06 voit le capitaine Alex Raisbeck mener ses hommes vers leur deuxième victoire dans le championnat d’Angleterre8 mais une période difficile s’ensuit jusqu’à ce que le club remporte le championnat d’Angleterre deux saisons de suite en 1921-1922 et 1922-237. Les années trente voient évoluer à Anfield des joueurs qui marquent l’histoire du club comme Matt Busby, Elisha Scott et Gordon Hodgson, mais aucun trophée n’est remporté jusqu’à la Seconde Guerre mondiale9,10. En 1936, George Kay est recruté en provenance de Southampton , pour remplacer George Patterson alors incapable de continuer à tenir sa tâche de manager11. La carrière de Kay comme manager de Liverpool commence doucement avec seulement trois victoires et quatre matchs nuls en douze matchs. Le début de la saison est notamment marqué par une défaite 2-6 contre Portsmouth le 2 septembre 1936 et une autre 2-5 à Brentford ; la seule belle victoire est une victoire 7-1 contre Grimsby Town le 12 septembre, avec deux buts de Fred Howe. Liverpool finit la première saison avec Kay à la 18e place de la première division. Liverpool finit la saison 1937-1938 en milieu de classement. Alf Hanson est le meilleur buteur du club avec 14 buts. La saison suivante, Liverpool finit onzième, Berry Nieuwenhuys, Willie Fagan et Phil Taylor ont marqué 14 buts chacun. En vue de la saison suivante, Kay engage le jeune défenseur Bob Paisley de Bishop Auckland (transfert gratuit), et une autre légende de Liverpool : Billy Liddell. Mais les carrières de ces deux joueurs sont interrompues par la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, le club prend l’inhabituelle décision d’aller se préparer aux États-Unis et au Canada. La théorie de Kay est que le climat et la diététique en Amérique du Nord sont extrêmement bénéfiques aux joueurs. La saison commence doucement, avec quatre victoires et trois défaites lors des sept premiers matchs. Lors d’une victoire 7-4 contre Chelsea le 7 septembre, lors de laquelle Bob Paisley fait ses débuts pour le club en championnat et Billy Liddell marque son premier but en championnat. Liverpool concède également une défaite 5-0 contre Manchester United à Maine Road. Mais les choses commencent à s’améliorer et Liverpool enchaîne sept victoires consécutives en février et mars mettant le club sur le chemin du titre de champion12. Liverpool fait un beau parcours en Coupe d’Angleterre jusqu’à une élimination en demi-finale par Burnley. Le club gagne la Lancashire Senior Cup, la Lancashire County Combination Championship Cup et la Liverpool Senior Cup. Le 31 mai 1947, Liverpool se déplace à Molineux pour y rencontrer les leaders, Wolverhampton Wanderers, en ayant besoin d’une victoire pour remporter le championnat. Liverpool gagne le match 2-1. Les autres résultats sont favorables à Liverpool, et les Reds sont champions de la Football League pour la cinquième fois13. Cela est le temps fort de la carrière d’entraîneur de football de George Kay14. Les meilleurs buteurs du championnat sont Jack Balmer et Albert Stubbins avec 24 buts chacun. Ils continuent à être de prolifiques buteurs pendant la période de Kay, mais le club est incapable de nouveau candidat à un triomphe en championnat, finissant les trois saisons suivantes dans le bas de la première partie de tableau14. En 1950, le club va jusqu’en finale de la Coupe d’Angleterre pour la première fois depuis 36 ans, mais le match à Wembley se finit sur une défaite 2-0 contre Arsenal FC14,15. Kay se retire en janvier 1951, il est remplacé par Don Welsh.

Liverpool remporte le premier championnat de l’après-guerre en 1946-4716. Billy Liddell, Bob Paisley, Albert Stubbins et Phil Taylor offrent le titre de champion aux supporters du Liverpool Football Club dont la ville a été dévastée par la guerre. Les années 1950 sont une période creuse pour le club malgré la défaite en finale de la Coupe d’Angleterre de football 195017 et le chiffre record de 61 905 spectateurs enregistré à l’occasion du cinquième tour de la Coupe d’Angleterre, gagné contre les Wolverhampton Wanderers en 195218. Le nouveau manager Don Welsh ne peut empêcher la relégation19, la première depuis cinquante ans. En 1956, Phil Taylor succède à Welsh mais il échoue également à faire remonter le club en première division, finissant troisième en 1957 et quatrième en 1958. Taylor est remercié en novembre 1959 et remplacé par Bill Shankly.

Le nouveau manager Bill Shankly prend ses fonctions en décembre 1959.L’ère Shankly est marquée par un succès national et international quasiment sans précédent. De nombreux joueurs comme Roger Hunt, Ian Callaghan ou encore Ron Yeats sont introduits dans l’équipe par le manager écossais et marqueront l’histoire du club durant de nombreuses années. Il décide également que les joueurs doivent être tout de rouge vêtus afin d’impressionner l’adversaire. 20. Grâce à Shankly, le club termine champion de deuxième division en 1961-1962 et retrouve la première division.Dès lors, Liverpool conquiert de nombreux titres nationaux : deux titres de champions en 1963-1964 et 1965-1966, la coupe d’Angleterre en 1965 et le Community Shield trois années de suite entre 1964 et 1966. Bill Shankly conduit le club sur la scène du football européen en 1964. Les Reds réalisent lors de cette saison un parcours abouti mais perdent en demi-finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe de footballcontre l’Inter Milan 4-3 sur l’ensemble des deux matchs. Deux ans plus tard, Shankly et ses hommes manquent de décrocher la en 1966, échouant en finale après prolongation contre le Borussia Dortmund à Hampden Park le 5 mai 196621,22. Grâce aux bons parcours précédents en Coupes d’Europe, Liverpool commence à se faire un nom sur la scène continentale et remporte finalement sa première Coupe UEFA en 1973 en battant le Borussia Mönchengladbach23,24. Au match aller, à Anfield, l’équipe hôte domine l’équipe allemande grâce à un doublé de Kevin Keegan et un troisième but de Larry Lloyd24. Malgré une défaite 0-2 au match retour, les Reds remportent leur premier trophée européen. Bob Paisley remplace Bill Shankly en 1974. Liverpool se forge dès lors un palmarès de légende remportant une seconde fois la Coupe UEFA en 197625 puis trois succès en coupe des clubs champions européens en 197726, 197827, 198128. Sous la houlette de Paisley, et grâce à des joueurs devenus emblématiques comme Kevin Keegan ou Graeme Souness le club remporte également six championnats d’Angleterre et trois Coupes de la ligue. Le manager laisse sa place à Joe Fagan en 1983 avec qui Liverpool s’adjuge la Coupe des clubs champions européens 1983-1984. Il s’agit du sixième trophée européen en dix ans remporté par le club29.Durant la finale de Coupe des clubs champions européens 1984-1985, disputée entre Liverpool, tenant du titre, et la Juventus de Michel Platini et qui voit le club italien s’imposer 1-0 sur un penalty de son meneur de jeu français30, a lieu le drame du Heysel entraînant la mort de trente-neuf supporters31. À cause de cette tragédie, due en grande partie aux hooligans, les clubs anglais sont bannis de coupes d’Europe pour une durée de cinq ans. Le Liverpool Football Club devait être écarté des compétitions européennes pour une durée indéterminée. La sanction sera finalement de six ans32,33. Alors joueur, Kenny Dalglish prend la succession de Joe Fagan en tant que manager. Il offre au club ses derniers succès majeurs sur la scène nationale avec trois succès en cinq saisons dans le championnat d’Angleterre. Liverpool est encore une fois frappé par une tragédie en 1989 à Hillsborough où quatre-vingt-seize supporters trouvent la mort, c’est la tragédie de Hillsborough34.l quitte ses fonctions au cours de la saison 1990-199135. Ses successeurs, Graeme Souness puis Roy Evans, ne peuvent rivaliser avec Manchester United qui se distingue en Angleterre et en Europe en réalisant le triplé Championnat-Coupe-Ligue des Champions en 199936.Épaulé durant une courte période par Roy Evans, Gérard Houllier est ensuite nommé manager du club. Sous sa direction du premier entraîneur non britannique, les Reds réalisent une incroyable saison en 2000-2001 en remportant cinq trophées dont une troisième Coupe de l’UEFA remportée 5-4 après prolongation contre le Deportivo Alavés37,38. Mais malgré une nouvelle victoire en Coupe de la Ligue en 2003, acquise contre l’éternel rival Manchester United39, dirigeants et supporteurs reprochent de plus en plus à Houllier les performances irrégulières de l’équipe, et à l’issue de la saison 2003-2004, le contrat de Houllier n’est pas renouvelé40. Le Français est remplacé en 2004 par l’ancien entraîneur de Valence, l’Espagnol Rafael Benítez41,42. L’effectif, alors composé de joueurs francophones, est transformé par Benitez qui recrute de nombreux joueurs espagnols. Au terme de la saison 2004-2005 Liverpool remporte sa cinquième Ligue des champions aux tirs au but face au Milan AC après une finale historique. Menés 3-0 à la mi-temps, les Reds vont réunir à revenir au score au retour des vestiaires en 6 minutes, grâce à des buts de Steven Gerrard Vladimír Smicer et Xabi Alonso. Les deux équipes ne parvenant pas à se départager, c’est ensuite le gardien polonais Jerzy Dudek qui s’illustre en arrêtant deux tirs au but. 43.Le 6 février 2007, George N. Gillett Jr. se porte acquéreur du club en compagnie du milliardaire Tom Hicks44. Lors de la saison 2006-2007, l’équipe se qualifie pour une nouvelle finale de Ligue des champions face à l’AC Milan, mais elle perd ce match sur un score de deux buts à un45. Au cours de la saison 2007-2008, l’équipe arrive en demi-finale de Ligue des champions et termine quatrième du championnat. Les Reds finissent vice-champions d’Angleterre à quatre points de Manchester United lors de la saison 2008-2009 et atteint les demi-finales de la Ligue Europa la saison suivante. Rafael Benitez part à la fin de celle-ci et est remplacé par Roy Hodgson…Sous la pression des supporters, les deux présidents américains sont mis sur la selette. Le club est finalement vendu au consortium américain New England Sports Ventures. Les mauvais résultats, (12e en championnat), et la pression du club pousse rapidement Roy Hodgson vers la sortie. Il est remplacé le 9 janvier 2011 par l’ancien joueur et légende des Reds Kenny Dalglish. Dans les derniers jours du mercato hivernal 2011, Liverpool est très actif, cède Fernando Torres et recrute Luis Suárez et Andy Carroll. Après une remontée dans la dernière partie de la saison, le club finit 6e. Dalglish peut alors construire son équipe lors du marché estival et britannise le club avec les arrivées de Charlie Adam, Stewart Downing, Jordan Henderson, Doni, Jose Enrique, Sebastián Coates et Craig Bellamy. En 2011-2012, l’équipe remporte la League Cup face à Cardiff City, est finaliste de la Coupe d’Angleterre et termine à la 8e place en championnat. Kenny Dalglish est licencié à l’issue de la saison46.Lors de la saison 2012-2013, Liverpool est sous les ordres de Brendan Rodgers. Cette première saison compliquée voit les Reds terminer en 7e position. Mais lors de la saison 2013-2014, ils créent la surprise et terminent en seconde position à deux points du titre juste derrière Manchester City en pratiquant un football très offensif grâce aux attaquants Luis Suárez, Daniel Sturridge et Raheem Sterling. Liverpool retrouve ainsi la Ligue des champions, après quatre ans d’absence, mais se sépare de Suàrez en le vendant au FC Barcelone contre 85 millions d’euros. La saison 2014-2015 s’avère difficile pour les Reds à la suite du départ de leur meilleur buteur. L’équipe termine la saison à la 6e place. Reversé en Ligue Europa, le succès n’est toujours pas au rendez-vous et elle est éliminée par Besiktas lors des 16e de finale. À la suite d’un début de saison 2015-2016 en dessous des attentes du club et d’un énième match nul, cette fois-ci face au Everton FC, les dirigeants décident de se séparer de Brendan Rodgers au mois d’octobre et engagent l’Allemand Jürgen Klopp, libre après avoir quitté le Borussia Dortmund.Jürgen Klopp, réputé pour son fameux « gegenpressing » et pour être un fantastique meneur d’hommes, parvient, en l’espace de quelques mois, à rendre une âme à une équipe en manque de confiance et obtient rapidement des résultats. Klopp parvient à hisser l’équipe en finale de la Coupe de la Ligue perdues aux tirs au but face à Manchester City. Lors des quarts de finale de Ligue Europa, l’entraîneur allemand retrouve son ancien club, le Borussia Dortmund. Les Reds parviennent à obtenir un bon match nul, 1-1 à l’aller en Allemagne. Le match retour, à Anfield, s’annonce explosif. Les supporters des deux équipes entonnent ensemble leur hymne commun « You’ll Never Walk Alone ». Le match commence mal pour les Reds, qui sont rapidement menés 0-2 et rentrent au vestiaire sur ce score. Au retour des vestiaires, l’attaquant belge Divock Origi redonne espoir aux siens en réduisant le score à 1-2. Mais Marco Reus éteint une nouvelle fois les tribunes d’Anfield en signant le but du 1-3. Cependant, sous l’impulsion de leur coach, les Reds, comme souvent animés d’un supplément d’âme, continuent d’espérer et leurs efforts sont récompensés. Philippe Coutinho (66e) une première fois, puis Mamadou Sakho (78e) pour l’égalisation, ramènent la qualification à la portée de Liverpool. Il faut attendre la 91e minute et un but du deuxième défenseur central Dejan Lovren sur un centre de James Milner pour qualifier Liverpool au terme d’un match exceptionnel et renversant. Le club se hisse en finale de la compétition, finale perdue contre le FC Séville d’Unai Emery. En plus de ces deux finales perdues, les Reds terminent 8e de Premier League, hors des places qualificatives pour les compétitions européennes. La saison 2016-2017 est la 1re saison pleinement en charge pour l’entraîneur Jürgen Klopp. La première partie de la saison est plutôt réussie, Liverpool occupe la deuxième place à l’issue de la phase aller du championnat, à 6 points du leader, Chelsea. Néanmoins la deuxième partie du championnat débute mal. Le club doit attendre le 11 février et une victoire 2-0 contre Tottenham pour enfin gagner en 2017 avant de terminer à la 4e place du championnat. Le mercato estival de la saison 2017-2018 est notamment marqué par l’arrivée de Mohamed Salah pour 42 millions d’euros, plus 8 millions d’euros de bonus47. Porté par le trio offensif Salah, Firmino et Mané, tous trois auteurs de 10 buts, et James Milner, auteur de 9 passes décisives, record historique 48, le club se hisse en finale de la Ligue de Champions, perdue sur le score de trois buts à un face au Real Madrid entraîné par Zinédine Zidane. L’année suivante, le club tient son rang de favori sur la scène européenne et accède de nouveau à la finale après avoir renversé en demi-finales le FC Barcelone (0-3; 4-0): la « Redsmontada »49. En championnat, le club ne quitte pas une journée le podium et se tient au coude à coude avec Manchester City jusqu’à l’ultime journée pour le titre. Le 1er juin 2019, Liverpool remporte son sixième titre de Ligue des Champions en l’emportant 2-0 face à Tottenham

J’ai mis 10s à comprendre puis :hoho:

La MFS, la mes fesses ?
Y a dejà eu la BBC (big black cock) au réal :smirk: