:storygreen: :intro: Π.Α.Ε. Χανιά - Le saut dans le grand bain

Félicitations !
Assure en Europe !

2 « J'aime »

Bravo pour le titre

1 « J'aime »


Saison 6

Transferts :

:x: Giorgios Louvitakis - Aris Salonique - Libre
:x: Titos Prokopiou - SC Cambuur - Libre
:x: Giorgios Georgakopoulos - Panhytheatikos - Prêt
:x: Nikitas Nikolis - Lamia - Prêt - 3.4K€
:x: Tahith Chong - Southampton - 6M€
:x: Giorgos Louvitakis - Pandramaïkos - Prêt - 2K€
:x: Jhon Villa - Aston Villa - Fin de prêt
:x: Nemanja Nikolic - Zeljeznicar - 250K€
:x: Kenny Nagera - Valenciennes - Prêt

:white_check_mark: Ronen Cohen - Bayer Leverkusen - 1.4M€
:white_check_mark: Marc Bola - Burnley - Libre
:white_check_mark: Louka Prip - Aalborg - Libre
:white_check_mark: Kleon Tarasidis - PAOK - 1.5M€

Screens disponibles sur demandes

Mercato très particulier pour Liberopoulos. Le fait est qu’au démarrage de celui-ci, le coach grec était plutôt sur le départ, agacé par ses dirigeants qui lui refusaient une prolongation de contrat de courte durée. Finalement, l’entraîneur a rempilé à Chania mais n’a pas préparé son mercato aussi bien que les années précédentes. Si l’arrivée de Cohen était un superbe coup, reste que le départ de Tahith Chong a eu du mal à être compensé. Le jeune Kleon Tarasidis a signé, Louka Prip a été engagé de manière un peu forcée et le groupe n’a finalement que peu changé.


Ligue des Champions

L’apprentissage du haut niveau pour Chania. Après un démarrage en fanfare contre Brugge, les joueurs de La Canée n’ont plus gagné une seule rencontre. La faute, notamment, à un tirage difficile. Mais il y avait la place de mieux faire contre Benfica, Leverkusen, Francfort et le Bayern. C’est finalement contre deux des meilleures équipes rencontrées, Barcelone et Naples, que les Grecs feront un « exploit ». D’autant que contre les Italiens, les joueurs de Liberopoulos auront joué plus d’une heure à dix contre onze.

Sans surprise, Chania termine en-dehors du top 24 et ne jouera pas les barrages. Mais l’expérience acquise sera sans nul doute utile pour la suite.


Coupe de Grèce

Cette année, Liberopoulos avait fait de la Coupe de Grèce un objectif. Malheureusement, ce dernier ne sera pas atteint. Malgré de bons matches en demi-finales, c’est l’Olympiakos qui file en finale.


Super League


Le doublé pour Chania! Un an après son premier titre en Super League, les hommes de Liberopoulos s’affirment pour de bon comme des cadors du championnat. Le tout en ayant perdu le trio offensif qui faisait tant de ravage en début de saison dernière.


Les joueurs

Saison un peu moins réussie au niveau individuel pour les joueurs de Chania.

Dans les cages, Vutsov a confirmé son statut tandis que Katsimiros s’est contenté de quelques miettes en coupe. Le gardien grec se donne le temps de la réflexion avant de rempiler comme numéro 2.

En défense, la charnière Ndiaye - Camara a donné entière satisfaction. Amadou Mbengue y a également dépanné, tandis que Papadopoulos a toutes les peines du monde pour se mettre au niveau. Sur les côtés, Cohen a pris le pouvoir à droite, sans briller, tandis que Bravo sur la gauche n’a pas été bien meilleur. Georgen a été la doublure sur les deux côtés.

Au milieu, le binôme Tsingaras - Fiorini continue de satisfaire le coach, alors que Davenport et Lelekas ont été de bonnes doublures. Le jeune grec s’est particulièrement illustré avec dix passes décisives.

Plus haut, Liberopoulos a eu du mal à définir ses titulaires sur les côtés, après les départs de Villa et Chong. Zhelev et Ekitike ont brillé dans l’axe et été les hommes forts du secteur offensif. Les ailes ont été partagées entre les deux jeunes espoirs, Apostolos Kassis et Kleon Tarasidis, et les plus expérimentés Prip et Providence. Vicuña, lui a été le remplaçant de luxe de Zhelev comme Ekitike. Avec 24 buts, il a été excellent.


En vrac

Les structures ont encore été améliorées cette saison. Elles commencent à devenir des références en Grèce.

Liberopoulos a obtenu son diplôme Continental Pro.

Avec une note moyenne de 7.56 en 30 matches, Hugo Ekitike établit un nouveau record en Super League.

Ekitike est élu meilleur buteur de Super League (28 buts), devant Borja Garcés (PAOK - 27 buts) et Julen Vicuña (Chania - 18 buts).

Miroslav Zhelev est élu Révélation de l’année. Il devance Kleon Tarasidis (Chania) et Julen Vicuña (Chania).

Liberopoulos est élu entraîneur de l’année.

Le club a encore vu grandir nettement son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux et compte désormais 561.7K followers.

Le club compte 3505 abonnés (7800 sur liste d’attente) - le stade compte 3600 places.

Le club annonce la construction d’un nouveau stade! Le Stade de Chania coûtera environ 11.5M€, comptera 7845 places et verra le jour le 15 juin 2029, sauf retards éventuels. Des fonds supplémentaires pour le projet ont été obtenus grâce à un contrat de parrainage du stade d’une valeur de 5.75M€.

5 « J'aime »

Bordel, l’ancien du Wisla et de Bordeaux ! Tout comme Vyntra, qui a des superbes restes à 41 ans passés.

Tu t’es en mode Red !

1 « J'aime »


SAISON 7

Transferts :

:x: Rafail Soultatos - Lamia - Prêt - 2.4K€
:x: Louka Prip - Burgos - 3.9M€
:x: Ruben Providence - Burgos - 1.6M€
:x: Hugo Ekitike - Torino - 10M€
:x: Kenny Nagera - Pai FC - Libre

:white_check_mark: Dorian Martini - PSG - Libre
:white_check_mark: Roko Simic - Juventus - Libre
:white_check_mark: Ross Graham - Dundee United - Libre
:white_check_mark: Emre Mor - Salzbourg - Libre
:white_check_mark: Ronen Avraham - Maccabi Tel-Aviv - 2.5M€ (3M€)

Screens disponibles sur demandes

L’été précédent, le coach Liberopoulos n’avait pas vraiment pu bosser son mercato en amont, la faute à un avenir qui s’écrivait en pointillés du côté de Chania. Cette fois, c’est un entraîneur pleinement motivé et concentré qui a travaillé d’arrache pied pour bâtir la meilleure équipe possible. Et qui a fait le ménage! Plusieurs joueurs importants de la saison précédente s’en sont allés, dont notamment Louka Prip (37m, 6b et 13p l’an dernier), Ruben Providence (30m, 5b, 4p) et surtout Hugo Ekitike (41m, 37b, 7p). Ces départs ont ramené de l’argent dans les caisses, mais pas dans le budget transfert, puisque seuls 20% des ventes sont remis à disposition de Liberopoulos.

Mais à dire vrai, il n’en avait pas vraiment besoin. On l’a dit, le mercato avait été étudié et travaillé en amont. Ainsi, pas moins de quatre joueurs ont signé librement à Chania, dont trois potentiels titulaires et un jeune joueur très prometteur qui devrait déjà lutter pour une place dans le onze. Il s’agit de l’ailier gauche Dorian Martini, du buteur et international croate Roko Simic, du défenseur écossais Ross Graham et de l’ancienne pépite du football turc, Emre Mor. A ces recrutements libres s’ajoute celui, pour un montant maximum de 3M€ bonus compris, de la pépite Ronen Avraham! Un immense coup pour Chania dont se félicite Liberopoulos : « Ronen, c’était ma priorité une fois le mercato commencé. Nous ne souhaitions signer qu’un joueur après les arrivées de notre quatre premières recrues, et c’était lui. Il a le potentiel pour jouer un jour dans un très, très grand club. C’est son coéquipier en équipe nationale et ami Ronen Cohen qui nous l’a chaudement recommandé. J’espère qu’ils brilleront ici ensemble pendant de nombreuses années ».


Effectif :

Liberopoulos est ravi de son groupe. Il est complet et la seule inquiétude réside dans l’intégration des recrues, notamment dans le secteur offensif où Emre Mor et Simic notamment devraient démarrer.


Ligue des Champions


Alors que le tirage avait été plutôt clément avec Chania, et qu’avec six points en trois matches les débuts étaient prometteurs, la suite a été plus compliquée. Des lourdes défaites contre Monaco et le Bayer Leverkusen ont montré tout le chemin restant à parcourir. Néanmoins, avec un peu de réussite, nous arrivons à accrocher la 24e et dernière place qualificative pour les barrages! Nous nous y inclinerons malheureusement face à la Juve.


Coupe de Grèce

Enfin, c’est la bonne! Pour la première fois, nous atteignons la finale de la Coupe de Grèce et nous la remportons face à l’AEK! Martini est l’incontournable Simic nous offrent ce succès.


Super League


La passe de trois! Pourtant, cette saison, tout n’a pas été facile. Les débuts particulièrement ont été très compliqués. Simic a eu des débuts très compliqués, ne trouvant quasiment pas le chemin des filets pendant presque trois mois (2 buts en 9 matches). Loin des standards fixés par Ivanovic et Ekitike. Une maladresse liée à un manque de confiance évident. Et puis, finalement, le Croate s’est offert un doublé contre l’Aris Salonique lors de la dixième journée. Un petit pépin physique le tiendra éloigné des terrains le match suivant, mais la machine était lancée et Panachaiki en a fait les frais : victoire 7-1 de Chania avec un septuplé du Croate. Rien n’allait plus arrêter l’ancien joueur de la Juve : un triplé, deux doublés, et en quatre matches le Croate avait inscrit 18 buts! Simic est devenu une pièce maitresse et tout s’est mieux passé.


Les joueurs

Cette saison qui s’achève sur un doublé aura mis en avant les qualités d’un groupe avant des individualités, même si certains joueurs se sont particulièrement illustrés.

Au but, on prend les mêmes et on recommence : Vutsov et Katsimiros ont fait un excellent travail.

En défense, là encore peu de changements. Bravo, Ndiaye et Cohen sont toujours titulaires. Graham a su s’imposer à leurs côtés. A noter également l’arrivée d’un jeune défenseur portugais, Angelo Barros, qui a réalisé des prestations encourageantes, tout comme Camara, toujours aussi solide lorsqu’on fait appel à lui. Bola est une déception, tandis que Georgen reste une bonne doublure.

Au milieu, Fiorini et Avraham forment un duo de choix. Tsingaras obtient également un gros temps de jeu, tandis que Lelekas a pris de plus en plus de responsabilités. Mbengue, notre capitaine, commence à tirer la langue et dépanne finalement partout où on en a besoin : défense centrale, à gauche ou au milieu.

Devant, un quatuor se dégage : Tarasidis - Zhelev - Mor et Simic en pointe. Ma attention, car Lelekas a montré de bonnes choses, que cela soit en MC, MOC ou MOD. A gauche, Martini a fait une belle saison également. Enfin, le jeune Kokliotis s’est vu offrir des minutes. Kassis, lui, est un peu décevant. Il court très vite mais a toutes les peines du monde à se montrer décisif.


En vrac

Le centre d’entrainement a encore été amélioré.

Simic remporte le trophée de Meilleur buteur de Super League (33 buts).

Zhelev a (encore) été nommé Révélation de la saison. Encore une fois, le podium est 100% occupé par nos joueurs (Vicuña deuxième, Lelekas troisième).

Vutsov a été élu Gardien de l’année.

Liberopoulos a été nommé Entraîneur de l’année.

Simic est élu joueur étranger de l’année devant Zhelev. Lelekas est élu joueur grec de l’année devant Tarasidis.

Le club a encore vu grandir nettement son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux et compte désormais 721.7K followers.

Le club compte 3’339 abonnés (12’645 sur liste d’attente) - le stade compte 3600 places. Le Stade de Chania en comptera 7’845 et devrait finalement voir le jour en 2030.

4 « J'aime »


SAISON 8

Transferts :

:x: Svetoslav Vutsov - Bournemouth - 4,9M€
:x: Dorian Martini - Grenade - 6M€
:x: Manolis Marathianos - Poros Irakleiou - Libre
:x: Emre Mor - Shakhtar Donetsk - 5,25M€
:x: Tasos Nikoletakis - Ergotelis - Prêt
:x: Marios Bounakis - Apollon Pontou - Prêt
:x: Alkiviadis Kokliotis - Egotelis - Prêt
:x: Marc Bola - TP Mazembe - 1,4M€
:x: Paris Simtsakis - Apollon Pontou - Prêt
:x: Theocharis Tsingaras - Trazbonspor - 9M€
:x: Amadou Mbengue - Fin de contrat

:white_check_mark: James McAtee - Blackburn Rovers - Libre
:white_check_mark: Milan Knezevic - Cukaricki - 725K€
:white_check_mark: Daniel Martykan - Teplice - 2,3M€
:white_check_mark: Mathias Maxso - FC Copenhague - 9M€
:white_check_mark: Federico Flores - Nacional - 2,5M€
:white_check_mark: Sinisa Stepanovic - Etoile Rouge Belgrade - 7,5M€

Nouveau mercato mouvementé. Il faut dire que nous avons perdu plusieurs joueurs importants durant l’été, parfois par choix (Emre Mor demandait trop d’argent et était à un an de la fin de son contrat, Martini était observé avec une belle valeur), parfois pas (Vutsov n’a pas voulu prolonger et avait une clause libératoire). Nous avons pour la première fois sorti des montants importants, mais pas sans raisons. L’équipe me semble mieux bâtie que jamais et, surtout, pour la durée avec un effectif très jeune. A noter que Mbengue est également parti, en fin de contrat.


Effectif :

Avec une avancée aussi rapide dans le temps et de nombreux mouvements chaque été, vous devez sans doute avoir du mal à vous faire une idée de notre niveau réel. Plongeons-nous donc ensemble sur l’effectif.

Dans les buts, l’indéboulonnable Dimitris Katsimiros est encore présent, comme seul rescapé des joueurs présents à mon arrivée. Il part évidemment numéro 2 dans la hiérarchie, pour ce qui pourrait être sa dernière saison au club. Devant lui, le prodige danois Mathias Maxso vient d’arriver pour un transfert record de 9M€. Seul fait embêtant, son agent a imposé une clause de 12M€ dans le deal…

Les couloirs sont également bien couverts, avec deux grands prodiges de chaque côté : notre nouveau capitaine Ronen Cohen à droite et le nouveau venu Sinisa Stepanovic à gauche (il est encore meilleur dans l’axe mais va bosser ses centres). Alec Georgen et Marcos Bravo sont des doublures de haut niveau pour notre championnat.

Notre axe défensif a moins bougé. Angelo Barros s’impose petit à petit comme un titulaire, mais doit lutter face à la concurrence de notre pilier du vestiaire Abdoulaye Ndiaye et de l’expérimenté Ross Graham. Ousmane Camara est aussi un cadre dans le vestiaire et un remplaçant idéal.

Au milieu, nos centraux seront sans surprise Ronen Avraham et James McAtee. Le transfuge de Blackburn peut nous faire entrer dans une autre dimension dans l’entrejeu. Lewis Fiorini et Milan Knezevic seront des doublures de luxe.

Notre ligne de trois milieux offensifs a connu une petite refonte également. Si Zhelev reste notre maître à jouer, les côtés seront désormais occupés par Federico Flores et Daniel Martykan, nos recrues. Le Tchèque va d’ailleurs vite se distinguer, tant sur le terrain que pour ses sorties nocturnes… Kassis et Tarasidis seront leurs doublures, tandis que Lelekas sera un joker de luxe pour suppléer Zhelev ou Flores.

Enfin, nous ne changeons pas une équipe qui gagne en pointe. Le monstre Roko Simic poursuit l’aventure et aura pour doublure le régulier Vicuña.


Ligue des Champions


Tirage terrible, honnêtement. Arsenal, Chelsea, Leverkusen, PSG, City… ce ne sont que des top équipes européennes depuis quelques années. Même en accrochant Leverkusen et Arsenal, en faisant le travail contre le Partizan et Trabzonspor, on échoue d’un rien à nous qualifier pour les barrages. Sans que je ne comprenne trop pourquoi d’ailleurs. Comment les Rangers peuvent-ils nous dépasser? On a une meilleure différence de buts et aucune confrontation directe avec eux…


Coupe de Grèce

Nous sommes enfin devenus aussi dominants en Coupe qu’en championnat. La finale se joue à la dernière minute, mais la victoire est complètement logique.


Super League


Saison historique! Si elle marque notre quatrième titre consécutif, nous battons surtout le record de points et aurions dû dépasser les 100 points si nous n’avions pas concédé notre seule défaite lors de la dernière journée (0-1 contre l’Olympiakos).

Nous progressons d’année en année. Reste maintenant à en faire quelque chose sur la scène européenne… Ce que nous avons beaucoup plus de mal à faire, d’autant plus avec ce nouveau format (horrible) de la Ligue des Champions.


Les joueurs

Que dire? Quasiment tous les joueurs ont donné pleine satisfaction. Au niveau des déceptions, nous parlerons peut-être de Kassis, qui n’arrive décidément pas à utiliser sa vitesse pour être décisif. Georgen aussi a été plus à la peine que d’habitude.

Concernant les grandes satisfactions : Maxso a confirmé qu’il est l’un des meilleurs joueurs de sa génération à son poste. Il est déjà titulaire avec le Danemark, mais il est très observé. Il vient de prolonger, mais sa clause reste à 13 petits millions d’euros. Barros s’est imposé comme un patron en défense, où sa relance fait merveille. McAtee a comme prévu dominé son sujet au milieu. Offensivement, nos titulaires ont fait merveille. Simic est incroyable face au but, Zhelev confirme toutes ses qualités de meneur également. Lelekas a su s’imposer sur la droite, pas son poste de prédilection, en étant ultra-décisif. A gauche, Martykan est un fantastique joueur et une tête de con. Il a été repris plusieurs fois en sortie de boîte de nuit, alcoolisé… Ce qui ne l’empêche pas d’être dominant sur le terrain deux jours après.


En vrac

Avec 99 points, Chania établit un nouveau record en Super League.

La note moyenne de 7.83 en 35 matches de Roko Simic constitue également un record dans la ligue.

La note moyenne de 7.70 en 46 matches de Roko Simic constitue également un record dans l’histoire du club.

Avec 14 titres d’homme du match, Simic établit un nouveau record en championnat.

Simic est élu meilleur buteur de Super League (38 buts). Ses deux plus proches poursuivants en ont marqué 34 à eux deux.

Martykan, l’alcoolo volant, est élu Révélation de l’année, devant ses comparses Stefanos Lelekas et Miroslav Zhelev.

Simic est élu joueur étranger de l’année devant Zhelev. Lelekas est élu joueur grec de l’année devant Tarasidis.

Maxso est élu gardien de l’année.

Liberopoulos est élu entraîneur de l’année.

Huit joueurs de Chania sont dans le onze de l’année (Maxso, Stepanovic, Barros, Ndiaye, Martykan, Zhelev, Lelekas, Simic).

Simic est élu étranger de l’année devant Martykan. Lelekas est élu joueur grec de l’année (Tarasidis troisième).

Simic est élu Soulier d’Or européen avec 57 points. Il devance Lautaro Martinez (Inter - 48pts). Un exploit compte tenu du coefficient du championnat grec.

Chania est officiellement devenu le club le plus populaire de Grèce.

Le projet du stade de Chania prend du retard. Les champions en titre devraient emménager dans leur nouveau stade en octobre 2030.

Sept joueurs de Chania participeront à la Coupe du Monde 2030. Ndiaye (Sénégal), Simic (Croatie), Maxso (Danemark), Lelekas (Grèce), Graham (Ecosse), Stepanovic (Serbie) et Flores (Uruguay).

Le club a encore vu grandir son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux et compte désormais 810.8K followers.

Le club compte 3’505 abonnés (15’990 sur liste d’attente) - le stade compte 3600 places. Le Stade de Chania en comptera 7’845.

6 « J'aime »

Quelle belle progression ! Je regrette juste qu’il n’y ait pas plus de grecs dans l’équipe, mais c’est sans doute le prix à payer pour progresser aussi vite.

Quelle pépite Maxso, dommage cette clause …

Pas facile à gérer le tchèque, mais ses performances sont extra-ordinaires …

Je le regrette aussi. Nous avions Tsingaras au milieu jusqu’à cette saison, mais il a voulu partir et n’aurait de toute façon plus eu un temps de jeu garanti. J’ai amélioré autant que je pouvais les infras mais jusqu’à maintenant je n’ai pas pu intégrer de jeunes à la première. J’ai commencé avec Stergios Kannas cette saison.

J’ai aussi été chercher les meilleurs jeunes accessibles (Kassis, Lelekas, Tarasidis), j’ai conservé Katsimiros également. Là j’observais un jeune buteur depuis un moment, qui me semblait parfait pour mon schéma. Mais… son club ne le vend pas à moins de 55M€.

Maxso est incroyable, mais il va être difficile à conserver très longtemps vu la clause. C’est aussi le cas de Martykan d’ailleurs, j’ai pu monter sa clause à 15,5M€, mais il vaut déjà plus. Les plus grands clubs l’observent… le conserver une année de plus sera difficile déjà.

1 « J'aime »

Remis à jour ! Je partage le constat plus haut. Dommage qu’il n’y ait pas un peu plus de locaux. Après c’est toujours compliqué dans ce genre de championnat. Mais sinon bravo pour le titre coach :wink:

1 « J'aime »

Merci!

Comme je le disais, c’est un constat que je partage. Mais vu la situation du club, les plus-values étaient une nécessité (et une demande des dirigeants). J’ai donc plutôt tenté de me concentrer sur des régions pas « trop » éloignées. Israël, la Croatie, Serbie, Bulgarie… Avec quelques exceptions, évidemment.

Là je pars sur une filière Tchèque et j’ai observé les pays nordiques (Norvège, Danemark, etc).

Le souci majeur c’est qu’il n’y a globalement pas de bons joueurs grecs, sauf un buteur dont j’ai parlé plus haut qui est invendable sous les 55M€ :sadpepe:

La suite devrait intervenir la semaine prochaine!

Au programme, les trois saisons que j’ai d’avance (en réalité, j’en ai tout juste pas trois encore, mais d’ici la fin du week-end ça devrait être le cas). Ensuite, je reprendrai sans doute avec une présentation moins rapide, sans doute bi-mensuelle. :slight_smile:

Je lancerai probablement une autre partie à côté pour ne pas aller trop vite et pouvoir ainsi garder cette partie pour faire quelque chose de plus intéressant ici!