:STORYGREEN: :s1: Le Renouveau de Brême


34e et dernière journée de Bundesliga, le Werder de Brême joue son maintien face au Mönchengladbach . Un point sépare Cologne (17e), qui accueille un Schalke 04 déjà relégué depuis quelques journées, des Werderaner (16e) pour la place de barragiste.

Première mi-temps :

3e minute : But pour le Borussia Mönchengladbach. Ce n’est pas le début de match que le Werder attendait. Les Foals commencent le match à un rythme fulgurant. Stefan Lainer trouve Lars Stindl qui tire. Gladbach prend la tête.

19e minute : Quelle opportunité d’égaliser ! Josh Sargent réussit se débarrasser d’un défenseur et fait semblant de tirer, mais à la place, il décale Davie Selke. Selke tire mais celui-ci est repoussé par un arrêt brillant de Yann Sommer.

27e minute : Leonardo Bittencourt cause des problèmes à la défense de Gladbach. Le milieu de terrain tente un tir lointain, mais c’est un arrêt facile pour Sommer.

33e minute : Marcus Thuram bat le gardien du Werder, Pavlenka, mais le drapeau du juge de touche est levé.

39e minute : Gladbach joue un corner. Lainer bondit pour jouer une tête vers la lucarne gauche, mais Jiri Pavlenka effectue un arrêt fantastique du bout des doigts.

Deuxième mi-temps :

50e minute : Theodor Gebre Selassie s’empare du ballon dans la moitié de terrain de Gladbach et part en dribble avant de décocher une frappe puissante que Yann Sommer dévie au-dessus de la barre.

52e minute : Deuxième but pour le Borussia Mönchengladbach. Marcus Thuram part à la limite du hors-jeu et tire au but, Pavlenka est battu.

58e minute : Nouveau but pour le Borussia Mönchengladbach. Lars Stindl joue un bon coup franc que Rami Bensebaini reprend de la tête. Pavlenka ne bouge pas. 0-3.

68e minute : Le Borussia Mönchengladbach enfonce le clou. Florian Neuhaus part en contre et bat d’un tir à ras de terre le gardien adverse.

80e minute : But pour le Werder ! Milot Rashica sprinte pour reprendre un ballon. Son tir trompe Sommer !

83e minute : Second but pour le Werder ! Niclas Füllkrug marque le second but des locaux mais il semble que ce soit déjà trop tard.

Conclusion :

Le Werder a bien commencé le match mais s’est retrouvé mené après seulement 3 minutes de jeu. Cependant, les Verts-Blancs ont relevés la tête et se sont frayé un chemin dans la moitié de terrain de Gladbach à plusieurs reprises. Davie Selke a même eu l’occasion d’égaliser, mais son tir a été repoussé à bout portant par Yann Sommer. Un but de Marcus Thuram peu après la reprise de la seconde mi-temps a porté un coup dur aux espoirs des locaux. Les visiteurs ont alors profité d’un Werder assomé pour prendre une avance de 4 buts grâce à Florian Neuhaus. Milot Rashica et Niclas Füllkrug ont bien marqué deux buts pour redonner un peu d’espoir, mais c’était trop tard car la victoire de Cologne sur Schalke 04 (1-0) combinée à cette défaite au Weserstadion signifie que le Werder Brême est relégué en Bundesliga.2 pour la première fois en 40 ans.

8 « J'aime »


Après la pilule amère de la relégation en Bundesliga.2, le Werder Brême n’a pas beaucoup de temps pour s’attarder sur la déception. La nouvelle saison débutera en juillet, la priorité immédiate de Frank Baumann, le directeur sportif, est la recherche d’un nouvel entraineur ainsi que la reconstruction de l’équipe.

Les derniers jours ont été compliqués pour tous les supporters. Comment ça s’est passé pour vous ? Avez-vous été capable de d’analyser les raisons de cet échec ?

Frank Baumann : De toute évidence, cet échec est dur à avaler. Je pense qu’il est assez normal que la tristesse, la colère et le vide que nous avons ressentis lors de la relégation soient toujours là. Il y a pas mal de travail à faire pour analyser cette saison. En même temps, nous devons regarder vers l’avenir et prendre des décisions rapides, nous avons besoin d’un nouvel entraîneur et il y aura aussi une grosse revue d’effectif. Et nous ne le faisons pas. Nous n’avons pas beaucoup de temps car la saison de Bundesliga.2 commence rapidement. Dans cet esprit, nous travaillons très dur pour préparer la nouvelle saison.

Comment allez-vous aborder cela cette saison ?

F.B : Ces derniers jours, il s’agissait d’examiner les décisions que nous avons prises cette saison ; nous avons dû être particulièrement critiques par rapport à ce qui s’est passé ces dernières semaines. Obtenir un seul point en dix matches nous a coûté notre place en Bundesliga. À cet égard, c’est nous qui en sommes responsables, qui n’avons pas travaillé comme il le fallait.

Que s’est-il passé après le match contre Bielefeld ?

F.B : La spirale négative s’est installée et nous avons continué à perdre confiance. Les joueurs ne sont pas les seuls à blâmer, les entraineurs, le staff et moi-même sommes également coupable de ne pas avoir sût mettre l’équipe dans les bonnes conditions. Nous devons admettre que nous avons fait des erreurs cette saison.

Une partie importante de cet échec vous a été attribuée et le conseil d’administration va se réunir pour parler de votre avenir. Comment gérez-vous cela et dans quelle mesure cela limite-t-il votre travail ?

F.B : Il est assez normal que des emplois soient remis en question après la relégation d’un club historique comme le Werder Brême. C’est un processus justifié et important car le club doit être sûr de qui il veut embaucher à l’avenir. Malgré cela, j’ai le devoir de planifier la saison prochaine et d’aller de l’avant en recherchant un entraîneur et des joueurs.

Quelle est la situation concernant le nouvel entraîneur ?

F.B : Nous avons actuellement trois candidats. Nous organiserons un second entretien avec eux pour avoir une idée plus large de leur vision pour le club. Nous sommes dans les dernières étapes du processus de sélection et le nouvel entraîneur sera probablement annoncé en les prochains jours.

Pouvez-vous nous expliquer le processus de recrutement ?

F.B : Nous regardons les références, parlons avec d’anciens collègues, joueurs ou encore des membres du conseil. Les candidats sont également passés au microscope par un psychologue du sport. En collaboration avec un expert en communication, nous analysons également le comportement des entraîneurs en public, leur style de jeu, combien de buts leurs équipes marquent ou encaissent et quels sont les résultats par rapport à ces statistiques. Nous avons une tonne de données à notre disposition. À partir de toutes ces informations, nous dégageons un profil de l’entraîneur recherché, et les entretiens viendront affiner tout cela.

Quelles sont vos attentes par rapport nouvel entraîneur ?

F.B : Nous souhaitons un profil qui a des compétences sociales et de leadership. Ce sont des atouts vraiment importants pour un entraîneur de Bundesliga. C’est aussi une question de résultats : comment insuffle-t-il son désir de gagner aux joueurs ? En plus de cela, il y a notre philosophie de base : le type de football que nous voulons jouer et comment l’équipe doit être constituée. Il y aura une pression énorme l’année prochaine. Il faut également qu’il sache travailler avec de jeunes joueurs car nous nous appuierons sur notre centre de formation.

On sait déjà que les départs de Davie Selke, Niklas Moisander et Theodor Gebre Selassie, ont été confirmés. Pouvez-vous donner aux fans du Werder une idée de qui d’autre pourrait partir ? Y aura-t-il beaucoup de changement dans l’équipe ?

F.B : Il y a des joueurs qui veulent continuer avec nous et d’autres qui ont demandés à partir. Avec ces derniers, nous devons attendre de voir si nous obtenons des offres intéressantes. Une chose c’est clair, il va falloir vendre pour rentrer dans les clous économiquement.

Où en sont les projets concernant l’équipe ? Dans quelle mesure cela dépendra-t-il du nouvel entraîneur ?

F.B : Nous avons besoin de joueurs expérimentés et de joueurs qui connaissent la Bundesliga 2, qui savent ce que c’est d’aller jouer à Aue, Regensburg ou Sandhausen. Les jeunes joueurs peuvent aussi jouer un grand rôle pour notre avenir. Nous avons des joueurs U23 vraiment forts et des joueurs qui ont été prêtés qui sont dorénavant devenus des options pour nous. L’équilibre doit être juste et j’ai bon espoir que nous y parviendrons. Mais nous voulons attendre la décision finale concernant le nouvel entraîneur et de voir quels joueurs nous quittent. Il est important que nous considérions l’équipe dans son ensemble et parvenions à un accord avec le nouvel entraîneur sur toutes les décisions.

À quoi ressemblera la pré-saison ?

F.B : L’entraînement commencera à la mi-juin ; le nouvel entraîneur choisira la date exacte. Nous nous rendrons à notre camp d’entraînement à Zillertal début juillet. Ce sera notre seul camp de cette pré-saison.

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?

F.B : Le premier objectif est de trouver un nouvel entraîneur et de constituer une équipe. Notre priorité numéro une est de mettre en place les conditions remonter immédiatement. Mais nous savons - et c’est important - que nous allons commencer la saison en tant que favoris et qu’il y aura de nombreux clubs qui chercheront à nous battre. Le championnat sera très, très difficile, nous savons que rien n’est gratuit ; nous allons devoir respecter nos futures adversaires et faire preuve d’une certaine humilité.

11 « J'aime »

Voilà un défi sympa, un club historique en Allemagne et assez francophone (Micoud, Ismaël).
Le défi de les remonter est très sympathique, et celui de retrouver les sommets encore plus !

1 « J'aime »

Le retour de @Malkavens, à Brême en plus :excited:

2 « J'aime »

Ça s’annonce une nouvelle fois brillant ! :star_struck:

1 « J'aime »


La recherche d’un nouvel entraîneur est terminée : Markus Anfang prendra les rênes du Werder Brême, après que l’entraineur de 46 ans ait trouvé un accord avec le club. Anfang quittera son poste chez Darmstadt 98, où il avait un contrat jusqu’en 2022. Le Werder Brême et le « Lilien » sont parvenus à un accord pour le transfert, mais aucun autre détail ne sera divulgué.

« Après un processus de sélection intensif, nous sommes ravis d’avoir pu parvenir à un accord avec Markus. Il a montré dans ses précédents postes d’entraîneur qu’il peut accomplir beaucoup dans des circonstances compliquées et qu’il fait preuve d’une mentalité de gagnant. De plus, il a déjà de l’expérience dans l’environnement difficile de la Bundesliga.2 et a une connaissance approfondie de cette division. Nous sommes convaincus que nous pouvons atteindre nos objectifs avec lui et allons maintenant aborder ensemble la planification de la saison afin de construire une équipe forte et compétitive » , a déclaré le directeur sportif Frank Baumann qui a été maintenu à son poste.

Markus Anfang est également plein d’optimisme. « Le Werder est un grand club, plein de tradition et avec une grande aura. Je suis reconnaissant que Darmstadt m’ait permis de venir à Brême et qu’une solution équitable ait été trouvée pour les deux parties. J’ai beaucoup d’estime pour le Werder et son staff et je suis convaincu que nous avons de bonnes chances d’obtenir la montée. Cependant, personne ne doit penser que ce sera facile. La Bundesliga.2 est un championnat exigeant. Une tâche difficile mais réalisable est devant nous et elle demandera toute notre motivation mais aussi de la patience. »

Le Werder Brême devient le quatrième club de la carrière d’entraîneur de Markus Anfang. Après avoir entraîné plusieurs équipes de jeunes au Bayer Leverkusen, Anfang est passé par Holstein Kiel, avant d’entraîner le FC Cologne et, donc, plus récemment Darmstadt 98.

9 « J'aime »


Le nouvel entraîneur du Werder Brême, Markus Anfang, a donné sa conférence de presse officielle. Morceaux choisis.

« C’est vraiment spécial pour moi d’être ici. La ville, le club et les supporters sont superbes », a déclaré le nouveau coach, qui veut aborder les défis de la Bundesliga.2 avec enthousiasme. « C’est un grand défi dans un championnat exceptionnel. Je suis vraiment ambitieux et je veux réussir avec le Werder. »

« C’est quelque chose de spécial d’entraîner le Werder Brême. Je me sens positif et j’ai hâte de m’attaquer à cette situation difficile et d’obtenir des résultats. Pour moi, le Werder a une certaine aura. C’est un club particulier compte tenu de son histoire. J’ai toujours eu un faible pour ce club. La ville et ses environs sont également fantastiques. »

« Cette la Bundesliga.2 est très excitante avec beaucoup de grands clubs qui ont joué un grand rôle en Bundesliga dans le passé. Ce sera un grand défi et une tâche extraordinaire. »

« Je cherche toujours à jouer un football attrayant porter vers l’avant. Je veux que nous dictions le rythme des matchs et ne pas être dans la réaction. Surtout en tant que favoris, vous avez besoin de solutions quand vous avez le ballon. Les gars doivent se développer, jouer un bon football et s’amuser. Ce n’est qu’alors que vous pouvez obtenir de bons résultats. »

« Nous n’avons pas encore constitué notre groupe définitif. Au cours du peu de temps passer ensemble avec le staff, nous n’avons pas encore pu discuter des profils recherchés, mais nous allons rapidement nous y atteler. Nous devons constituer une équipe qui sera prête pour le combat de la Bundesliga.2. Des choses comme la mentalité, la qualité et la stabilité seront nécessaires. Ce qui est important c’est que nous construisons un vrai noyau, que nous ayons un vrai cœur d’équipe. Les autres joueurs pourront alors s’identifier à ça. »

« La relégation en Bundesliga.2 est un coup dur mais les blessures guérissent toujours, cela prend juste du temps. Nous devons revenir à des choses positives et à des résultats positifs. Si nous jouons un bon football, la confiance des joueurs reviendra. J’espère également que nous pourrons bientôt rejouer dans un stade plein car l’équipe peut puiser dans l’énergie positive des supporters ce qui donnerait un supplément d’âme pour sortir ensemble de cette situation difficile. C’est aussi une bonne occasion de tout analyser et d’aborder certaines choses d’une nouvelle manière. »

« Je suis vraiment ambitieux, je veux réussir. Je ne peux pas attendre cela de l’équipe si je ne le mets pas en pratique moi-même. Dans certaines situations, je peux rester calme, mais à d’autres moments, je peux être très émotif. En fin de compte, vous devez déterminer ce dont l’équipe a besoin. Vous avez besoin d’une certaine empathie pour amener les joueurs vers leur meilleur niveau. Il faut ramener les Werder au plus haut niveau, c’est ce que veulent le club et les supporters. Soyez sûrs que je ne perdrai de vue cet objectif. »

10 « J'aime »

Je suis comme un gosse devant ton récit pour l’instant :slight_smile:

2 « J'aime »

J’adore le football allemand, donc je vais suivre avec plaisir.

2 « J'aime »

Super interessant vivement la suite :drooling_face: :drooling_face: :drooling_face:

1 « J'aime »

L’entraîneur adjoint Tim Borowski a informé le directeur sportif Frank Baumann qu’il ne renouvèlerait pas son contrat avec le Werder Brême.

« Nous avons été attristés d’apprendre la décision de Tim. Nous le tenons en haute estime, à la fois en tant qu’entraîneur-adjoint et en tant que personne, et aurions aimé continuer à travailler avec lui. Cependant, nous respectons bien sûr sa décision et lui souhaitons à tous le meilleur pour l’avenir », a déclaré Baumann.

Borowski, ancien international allemand, est passé du centre de formation du Werder à l’équipe première, avec laquelle il a remporté le doublé en 2004. Il faisait partie de l’équipe d’entraîneurs de l’équipe première du club depuis 2017. « Après les récents événements des dernières semaines, j’ai pris la décision difficile de ne pas renouveler mon contrat avec le Werder. Je tiens à remercier tous les employés du club, ainsi que les fans, pour tous les merveilleux souvenirs et souhaite au nouveau staff technique et au club tout le meilleur pour un retour immédiat en Bundesliga » , a déclaré Borowski.


Thomas Schaaf quitte le club après l’expiration de son contrat de directeur technique.

« En raison de la situation financière et des économies nécessaires affectant également les décisions relatives au personnel, nous n’avons malheureusement pas pu faire d’offre à Thomas Schaaf. Björn Schierenbeck et Thomas Wolter se rapprocheront des U23 et se partageront les tâches restantes », a déclaré Frank Baumann.

« Thomas Schaaf a fait un travail remarquable pour notre club et a beaucoup apporté en tant que directeur technique au cours des trois dernières années : il a amélioré la qualité du développement dans au niveau du centre de formation. Thomas a fait un travail remarquable pour le club en tant que joueur, entraîneur et directeur technique au cours des 40 dernières années, pour lequel la famille du Werder sera éternellement reconnaissante », a ajouté Frank Baumann.

Thomas Schaaf a travaillé comme directeur technique au cours des trois dernières années après quatre décennies de travail fructueux en tant que joueur puis entraîneur. A la fin de la saison 2020-21, il a pris la relève comme entraîneur dans une situation vraiment difficile pour le dernier match de la saison mais n’a pas pu empêcher la relégation du club en Bundesliga.2.


Florian Junge a été nommé entraîneur adjoint de l’équipe première du Werder Brême. Tout comme le nouvel entraîneur, Markus Anfang, le joueur de 35 ans a rejoint les Verts-Blancs en provenance du SV Darmstadt 98. Junge, titulaire d’une licence Pro de l’UEFA, était auparavant entraîneur adjoint d’Anfang au FC Cologne.

Junge a acquis sa première expérience d’entraîneur au Borussia Dortmund. Le natif de Gladbeck est diplômé de la formation d’entraîneur DFB et a passé plusieurs années à entraîner les U15 du Bayer Leverkusen dans l’académie du Werkself. « Ils se connaissent depuis très longtemps et forment une équipe bien coordonnée. Florian est un excellent candidat tant sur le plan personnel que professionnel » , a expliqué Frank Baumann.


Le staff du Werder Brême subit deux autres changements majeurs avant la saison de Bundesliga 2. L’analyste en chef Mario Baric quitte le club.

« Mario est venu nous voir et a demandé la résiliation de son contrat. Nous regrettons beaucoup cette décision, car Mario a parcouru un long chemin avec nous. Il aimerait cependant d’une part relever un nouveau défi, et d’autre part quitter Brême pour des raisons familiales. Nous respectons évidemment cela. Son rôle sera repris par Sören Quittkat et Andre Pawlowski, qui font tous deux un excellent travail pour nous dans le département d’analyse », a déclaré Frank Buamann.

En plus du départ de Mario Baric, les Verts-Blancs accueillent un nouveau membre dans l’équipe d’adjoint avec Tom Cichon, qui a passé de nombreuses années comme assistant de Markus Anfang à Cologne et Kiel. « Avec Florian Junge, ils forment une équipe qui se connaît bien. Tom sera le coordinateur entre l’équipe d’entraîneurs, les recruteurs et l’équipe d’analyse, comme il l’était à son dernier poste à Darmstadt », a déclaré Baumann. Danijel Zenkovic restera dans l’équipe d’entraîneurs et se concentrera sur la connexion avec les jeunes joueurs du centre de formation et les jeunes joueurs de l’équipe senior.

11 « J'aime »

Les finances sont si mal que ça?

pas tant que ça dans le jeu mais c’est surtout la masse salariale qui est trop haute

1 « J'aime »


Maik Nawrocki passera la saison 2021/22 en prêt au Legia Varsovie. Frank Baumann, directeur sportif du Werder, a confirmé mardi que le défenseur de 20 ans retournerait en Pologne après avoir passé la seconde moitié de la saison dernière à Warta Poznań.

« Après que Maik ait acquis une certaine expérience de match en première division polonaise la saison dernière, nous sommes ravis qu’il soit de retour cette saison. Le Legia Varsovie est un club parfait pour qu’il poursuive son développement » , a déclaré Frank Baumann.

Maik Nawrocki a rejoint Warta Poznań en prêt en février 2021 après le report de la Regionalliga Nord. Le jeune international polonais de 20 ans a joué trois fois dans l’Ekstraklasa, marquant un but.



Jannes Vollert ne retournera pas au SV Werder Bremen et restera au Hallescher FC. Le défenseur central de 23 ans a passé les deux dernières saisons en prêt dans l’équipe de 3. Liga.

« Jannes s’est très bien adapté à Halle et a exprimé son désir d’y rester. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour son avenir » , a déclaré le directeur sportif Frank Baumann.

Jannes Vollert a rejoint le centre de formation du Werder en 2013 et a gravi les échelons du club. Il a représenté l’équipe des U23 à 24 reprises dans la 3. Liga et a fait 13 autres apparitions dans la Regionalliga North en quatrième division.



Luc Ihorst, qui a passé la saison dernière en prêt au VfL Osnabrück, a désormais rejoint en prêt l’Eintracht Braunschweig en 3. Liga. Le joueur de 21 ans a disputé 20 matches avec le VfL la saison dernière, marquant deux buts.

« Après avoir passé une saison à Osnabrück, ce sera bien pour Luc d’avoir plus de minutes à Braunschweig pour poursuivre son développement. Nous nous attendons à ce qu’il continue à progresser maintenant en 3. Liga », a expliqué Frank Baumann.

Ihorst a rejoint le centre de formation du Werder en 2012, jouant pour toutes les équipes de jeunes du club. Il a également fait une brève apparition en Bundesliga en 2019/20 contre le RB Leipzig. Il a marqué six buts en 23 matches avec les U23 du Werder en Regionalliga Nord.



Ole Käuper et le SV Werder Bremen se séparent après la résiliation du contrat du joueur de 24 ans, comme l’a annoncé mercredi le directeur sportif Frank Baumann.

« Ole va relever un nouveau défi. Nous ne lui souhaitons que le meilleur pour son avenir », a déclaré Frank Baumann.

Né à Brême, Ole a rejoint l’équipe de jeunes du SV Werder depuis l’ATSV Sebaldsbrück en 2005 et a gravi les échelons des jeunes du club, avant de faire une apparition en Bundesliga en 2017. Depuis lors, le milieu de terrain a passé du temps en prêt à FC Erzgebirge Aue et FC Carl-Zeiss Jena avant son dernier prêt au FC Nitra en Slovaquie.



Yannik Engelhardt a signé un contrat professionnel au SV Werder Bremen et rejoindra la réserve du SC Freiburg en prêt, a annoncé vendredi le directeur sportif du Werder, Frank Baumann. L’équipe du Breisgau a été promue en 3. Liga la saison dernière.

« Nous considérons ce prêt comme la solution optimale pour que Yannik puisse poursuivre son développement », a déclaré Baumann. « Au cours des 15 derniers mois, il n’a pas pu avoir beaucoup de temps de jeu en raison de la pandémie de coronavirus, c’est pourquoi la 3. Liga est une bonne solution pour lui en ce moment. C’est un garçon intelligent qui est prêt à apprendre, et nous sommes convaincus qu’il sera capable d’avoir un impact à Fribourg et de grandir à la fois en tant que personne et en tant que joueur. »

Yannik Engelhardt fait partie de l’académie du Werder depuis 2017. La saison dernière, il a disputé huit matchs en Regionalliga Nord. Le joueur de 20 ans est devenu un international junior allemand alors qu’il était au Werder, apparaissant plus récemment pour les U20.



Benjamin Goller jouera au SV Darmstadt 98 en 2.Bundesliga la saison prochaine. Le Werder Brême a conclu un accord de prêt avec le club pour la saison 2021/22, comme l’a révélé lundi matin Frank Baumann.

« Nous sommes très satisfaits des progrès de Benjamin au cours de la dernière saison. Pour lui, il est important de continuer à avoir autant de temps de jeu que possible, nous avons donc décidé d’un commun accord de le prêter pour une saison supplémentaire à un club ayant de bonnes perspectives, » dit Baumann.

Benjamin Goller a rejoint le Werder en provenance du FC Schalke en 2019 et a depuis disputé dix matches de Bundesliga pour le SVW. La saison dernière, l’attaquant de 22 ans était prêté au Karlsruher SC en 2.Bundesliga, où il a marqué quatre buts en 27 apparitions.



Le milieu de terrain Patrick Erras a signé en Bundesliga 2 au Holstein Kiel. Le joueur de 26 ans avait signé au Werder gratuitement depuis le FC Nürnberg l’été dernier.

« Patrick nous a dit qu’il aimerait un changement et nous sommes heureux d’avoir pu trouver une solution qui convenait à tout le monde en le laissant partir à Kiel. Malheureusement, les attentes que nous avions après sa signature à Brême n’ont pas été confirmées, en partie à cause des blessures. Nous souhaitons à Patrick tout le meilleur dans son nouveau club », a expliqué Frank Baumann.

Erras a disputé quatre matchs de Bundesliga la saison dernière avec le SVW et est également apparu trois fois en DFB-Pokal.



Le Werder Brême et David Philipp se sont séparés. Le milieu de terrain de 21 ans a signé pour le Viktoria Cologne en 3. Liga.

« Après avoir passé l’année dernière en prêt, David nous a dit qu’il aimerait un changement sportif et nous ne voulions pas le lui refuser. Il a trouvé un club ambitieux avec le Viktoria Cologne et nous lui souhaitons le meilleur », a déclaré Frank Baumann.

David Philipp a rejoint l’académie du Werder en 2014 en provenance du HEBC Hambourg. En plus d’apparaître pour diverses équipes de jeunes, il a joué 18 fois pour les U23. Le milieu de terrain a passé la saison dernière en prêt à l’ADO Den Haag.

4 « J'aime »


Même avec quelques jours pour digérer la relégation du Werder, la déception de Niklas Moisander et Theodor Gebre Selassie était évidente lorsque les deux joueurs sont arrivés au Weserstadion pour faire leurs adieux. Ils quittent tous les deux le Werder Brême, mais aurait sûrement espéré que leurs adieux se soient déroulés dans des circonstances plus positives.

« Nous aurions aimé leur faire nos adieux à tous les deux dans des circonstances différentes, mais malheureusement, cela ne s’est pas réalisé. Nous tenons à remercier Niklas et surtout Théo pour leur engagement et leur passion ces dernières années. Nous leur souhaitons le meilleur pour leur avenir », a déclaré Frank Baumann, directeur sportif du Werder.

« Samedi a été le pire moment de ma carrière. Nous sommes vraiment désolés pour le club, les fans et toute la ville », a déclaré Niklas Moisander en repensant à la défaite et à la relégation. « Bien sûr, j’avais imaginé mon départ différemment. J’y ai passé cinq ans, dont la plupart ont été formidables. Je souhaite bonne chance à tout le monde au Werder et espère que le club sera de retour en Bundesliga le plus rapidement possible. Le Werder Brême appartient au plus haut niveau. C’est un grand club et je suis très fier d’en avoir fait partie, et surtout d’avoir eu l’opportunité d’en être le capitaine lors de ces deux dernières saisons. »

Pour Theodor Gebre Selassie aussi, il faudra du temps pour bien appréhender les derniers événements. « Je n’ai pas de mots. Je me sens vide. Ça fait un mal incroyable. J’espérais faire mes adieux dans des circonstances bien différentes. Le Werder est un grand club et reviendra en Bundesliga » , a déclaré Theo. Après neuf ans et un total de 271 matches de Bundesliga pour les Verts-Blancs, aucun autre joueur étranger n’a joué autant de matchs pour le SVW que Gebre Selassie. « Malgré la tristesse que je ressens en ce moment, je continue d’en être fier. Je me suis senti chez moi à Brême dès mon arrivée ici et je n’ai jamais ressenti le besoin de changer de club. Le Werder sera toujours dans mon cœur. »

Les fans du Werder en particulier auront une place dans le cœur des deux joueurs. « Ils ont été incroyables. Je n’ai jamais ressenti un lien aussi étroit entre les fans et un club. Toute la ville vit pour ce club. Je n’oublierai jamais ce soutien. Je suis désolé que nous n’ayons pas pu rendre ce soutien avec nos performances cette saison », a déclaré Moisander. Theodor Gebre Selassie est d’accord avec ceci : « Je me souviens de tant de beaux moments avec les supporters. L’atmosphère dans ce stade est indescriptible. J’ai adoré chaque match que j’ai pu jouer ici. »



Davie Selke ne restera pas au SV Werder Brême pour la prochaine saison en Bundesliga.2. La relégation signifie que la clause d’achat du contrat de prêt n’a pas été activée. Le joueur de 26 ans retournera donc dans son club du Hertha Berlin.

« Nous espérions que Davie resterait un peu plus longtemps au Werder. Il a appris à aimer ce club, on pouvait le voir à chaque fois qu’il était sur le terrain. Nous lui souhaitons le meilleur pour l’avenir », a déclaré Frank Baumann.

Davie Selke est arrivé sur les bords de la Weser en prêt en janvier 2020. L’attaquant a disputé 34 matchs en vert et blanc, marquant trois fois.



Milot Rashica quitte le Werder Brême pour rejoindre Norwich City, nouvellement promu, en Premier League. Les deux parties ont convenu de ne pas divulguer les détails du transfert.

« Milot était déjà venu nous voir il y a quelque temps pour nous dire qu’il aimerait franchir une nouvelle étape et quitter le club. Il a connu un fort développement avec nous au cours des trois dernières années et demie, même s’il a eu du mal avec blessures la saison dernière. Nous avons toujours dit que nous serions prêts à laisser Milot partir, si nos conditions étaient réunies. C’est maintenant chose faite et nous sommes satisfaits de la solution. Nous souhaitons à Milot le meilleur sur et en dehors du terrain », a déclaré le directeur sportif du Werder.

« Après trois ans et demi, j’ai décidé de saisir une nouvelle opportunité. Ma famille et moi nous sommes sentis très à l’aise à Brême. Mon fils Tian est né ici, ce qui fait également partie de la raison pour laquelle Brême aura toujours une place spéciale dans nos cœurs. Je tiens à remercier les fans, le club et tout le personnel qui m’ont soutenu pendant mon séjour à Brême », a déclaré Rashica.

Milot Rashica a rejoint le Werder en janvier 2019 en provenance de Vitesse Arnheim. Le joueur de 24 ans a marqué 27 buts et effectués 19 passes décisives en 100 matchs de compétition pour le SWB.

6 « J'aime »

Le grand dégraissage annoncé a bien lieu :scream: :scream:

1 « J'aime »

Quel dégraissage :open_mouth:

1 « J'aime »
Résumé

@MacDermott @Rhino et ce n’est pas forcément fini


Le SV Werder Bremen a le plaisir d’annoncer la première signature de la saison : Anthony Jung, 29 ans, rejoint gratuitement le club depuis Brøndby IF, le champion Danois.

« Nous sommes heureux de l’arrivée d’Anthony Jung. Il a joué un rôle très important sur et en dehors du terrain à Brøndby. Anthony a refusé à la fois une très bonne offre de Brøndby et une offre d’un club de Bundesliga pour rejoindre le Werder et réussir ici » , a révélé Frank Bauman.

L’entraîneur Markus Anfang est heureux de compter sur ce gaucher polyvalent. « Anthony peut jouer dans plusieurs positions dans une défense à trois ou à quatre. Il est très polyvalent. Il a été promu deux fois avec le RB Leipzig et il a remporté à la fois le championnat Danois et la coupe du Danemark. Il fournira à l’équipe une énergie positive et une mentalité de gagnant, qui seront toutes deux importantes pour nous cette année. »

Anthony Jung est ravi de son nouveau défi à Brême : « Après quatre bonnes saisons à Copenhague qui se sont terminées avec succès avec le titre de champion, j’ai hâte de retourner en Allemagne. Lorsque j’ai reçu l’appel du Werder Brême et de Markus Anfang, il ne m’a pas fallu longtemps pour prendre une décision. Ce sera un championnat incroyablement excitant et j’ai hâte de commencer avec le Werder et d’y réussir. »

Jung est la première recrue estivale du Werder, et bien qu’il n’ait participé qu’à quelques séances jusqu’à présent, Jung se sent déjà chez lui dans son nouveau club. « J’ai été très bien reçu ici et ma première impression est bonne. Maintenant, j’ai besoin de connaître l’équipe, la ville et le staff. Je vois ce transfert au Werder comme une énorme opportunité après de nombreuses années de succès au Danemark. »

Jung, qui est né en Espagne, a hâte de travailler sous la direction de Markus Anfang. « On peut dire tout de suite qu’il a un plan clair et une idée précise de la façon dont il veut que nous jouions. L’accent est mis sur la recherche de solutions en phase de possession, sur la façon dont nous interagissons les uns avec les autres. Les erreurs sont signalées tout de suite pendant l’entraînement, et cela ne fait que vous aider davantage. »

Bien qu’il n’ait que quelques sessions d’entrainements avec ses coéquipiers à son actif, Jung a déjà bien réussi à s’intégrer et il sera important de communiquer les uns avec les autres. « J’essaie d’être authentique et de jouer mon jeu. Je dirais que mon style est basé sur le fait d’être aussi prévoyant que possible. J’essaie d’aider l’équipe en étant calme avec le ballon. J’espère que les supporters seront capables de reconnaître mon apport à l’équipe », a-t-il déclaré.

7 « J'aime »

Gros changements au Werder à voir si la mayonnaise prend

1 « J'aime »


Le Werder Brême a effectué son deuxième transfert de l’été. Nicolai Rapp rejoint la SVW en provenance de l’Union Berlin, à la suite d’un accord conclu entre les deux clubs. Le défenseur polyvalent a passé la saison dernière en prêt à Darmstadt 98.

« Nicolai a fait de grands progrès sous Markus Anfang à Darmstadt. C’est un joueur très travailleur et polyvalent qui connaît très bien la Bundesliga.2 et a le potentiel pour voir plus loin » , a déclaré Frank Baumann.

Nicolai est enthousiasmé par son nouveau défi : « Lorsque le Werder m’a contacté, je savais que je voulais y aller. Le Werder est un grand club, même en deuxième division, c’est un club que j’ai toujours suivi dans le passé. La Bundesliga.2 est difficile, mais j’ai l’impression que tout le monde ici est prêt pour cela. J’ai disputé plus d’une centaine de matches en deuxième division et je connais bien le championnat. Je suis prêt à tout donner pour ce grand club. »

Deuxième recrue des Verts-Blancs, Rapp est exactement le type de joueur dont a besoin pour le club pour la saison à venir. Le défenseur a 105 matchs de Bundesliga 2 à son actif et apporte une grande expérience avec lui. « La Bundesliga.2 est très serrée chaque saison et la mentalité est un facteur important. » Lorsque le Werder est entré en contact avec le joueur de 24 ans, il n’a pas eu à y réfléchir à deux fois : « Je suis très heureux d’être ici. Lorsque Werder m’a contacté, il était tout de suite clair que c’était la solution parfaite » , a déclaré Rapp.

Rapp a déjà terminé deux séances d’entraînement dans son nouveau club et semble également s’être bien intégré en dehors du terrain. « J’ai été très bien reçu par l’équipe et j’ai même dîné avec Romano (Schmid) », se réjouit Rapp. L’entraîneur Markus Anfang connaît bien le joueur depuis son passage à Darmstadt. Sous Anfang, Rapp a disputé 29 matches en Bundesliga.2 la saison dernière (deux buts, une passe décisive) et a également disputé trois matchs en DFB-Pokal.

« Je suis un joueur défensif polyvalent et je me sens à l’aise dans de nombreuses positions. Je me suis senti très à l’aise en jouant numéro six la saison dernière. J’aime participer aux duels et y mettre tout mon cœur » , a déclaré Rapp avec confiance.

6 « J'aime »