:storygold: :s7: La ruée vers l'or (40000€/mois)


#161

Je suivrai le fric de toute façon :slight_smile: Ma formation va finir dans quelques mois je crois, j’espère attirer + l’attention et récupérer un club en difficulté en N1 ou à l’étranger !


#162

Une premier victoire en championnat c’est déja ça de pris


#163

Objectif maintien

Je n’ai pas énormément de recul sur la division que nous avons rejoint. Le N2 est très variable d’une année sur l’autre, et c’est très dur de se ficer à l’avance un objectif de points pour assurer un maintien confortable. Notre première victoire de la saison m’a certes donné de la confiance, mais avec trois descentes prévues, il va falloir se battre pour être loin de cette zone.

Il y’a deux ans, le premier maintenu avait du scorer 35 points, ce qui me semble beaucoup pour une division à 16 équipes ! L’an dernier… 26 points pour Andrézieux qui s’était maintenu de justesse (et est prévu 10ème par les médias…). Le maintien dans les autres divisions s’assure généralement entre 25 et 32 points. C’est donc au moins 35 points que je dois viser pour avoir le droit de respirer lors des dernières journées !

Au fond de moi, j’ai le secret espoir que cette année je puisse m’envoler vers un autre niveau. Je bosse dur mes diplômes, j’essaye de faire parler de moi au delà de la presse locale (nos belles performances en Coupe de France l’an dernier ont un peu aidé), je sympathise avec les dirigeants des réserves que l’on rencontre, des fois que le poste de l’équipe première se libère… Je sais que ce n’est pas très classe, mais tant pis, j’ai envie de regarder vers l’avenir !

Côté coeur, vous l’aurez remarqué, ça va beaucoup moins bien avec Anna. Elle est en train de terminer son internat, et bouge beaucoup entre Saint-Quentin et Amiens notamment, mais aussi Lille. Comme je me déplace très souvent les week ends, et que les déplacements sont un peu plus longs que l’an dernier, on ne se voit que très rarement, ce qui n’aide pas à ce que notre relation aille au mieux…

Et puis Anna est maintenant au courant de mon projet de quitter Saint-Quentin dès que j’en ai l’occasion. Elle a encaissé le coup assez durement quand elle l’a enfin compris même si elle s’en doutait. Elle ne peut pas me promettre de me suivre, et je ne lui demande pas. Je préfère qu’il n’y ait pas de non-dits. Notre relation est clair : on s’aime beaucoup, mais pas assez pour envisager de s’engager pour un aussi gros choc. Nous sommes ensemble depuis un peu plus d’un an, mais en se voyant un ou deux jours par semaine maximum. Nous ne sommes pas partis en vacances ensemble cette année, ça sent un peu la fin…

Mais revenons en au foot, je vous promet que je ne suis pas malheureux, et que je suis 100% concentré sur le sport ! Enfin sur l’argent un peu aussi ! Mon augmentation commence à se faire sentir surtout que je n’ai pas changé d’appartement. Je met de l’argent de côté, principalement pour me racheter une voiture, Augustine faisant son âge. Et mine de rien, je suis un peu fier de gagner plus que mes joueurs, je n’aimais pas l’idée que certains soient mieux payés que moi !

Bref, notre saison est commencée depuis deux mois, et une chose est certaine : nous sommes l’équipe surpris de ce début de saison ! Tout le monde nous attendait en position de faiblesse face à nos adversaires, et ça n’a pas du tout était le cas :

01

100% de victoires à domicile, des bons résultats à l’extérieur : seulement 5 points de perdus depuis le début du championnat. Je ne pouvais pas rêver d’un meilleur départ pour l’OSQ. Les observateurs sont impressionnés, le président est très heureux, et les supporters viennent avec plaisir au stade, même si celui-ci n’est que peu rempli (un peu plus de 400 spectateurs).

04

Le PSG domine facilement le championnat, même si nous sommes 3 équipes juste derrière. Je suis la meilleure équipe non réserve, ce qui est synonyme de montée. Mais la saison est longue, nous n’avons pas encore joué les gros (à part la réserve de Metz). Nous allons vite être servis : après un match à VIllefranche, nous enchainons les réserves du PSG et de l’ASSE. Un beau planning !


Du point de vue personnel, j’ai fini ma formation pour le diplôme national. J’ai obtenu mon examen avec succès, ça a été le fruit de pas mal de travail. La bonne situation financière du club m’a permis de demander au président une nouvelle formation… ce qu’il a accepté ! Je me dirige donc vers mon premier diplôme continental, ce qui me mettra dans la norme des entraîneur de niveau supérieurs. Je vais essayer de sortir du lot :slight_smile:


#164

Super début de saison !


#165

Propre le début de saison.


#166

Ça progresse bien niveau diplômes, tu devrais pas tarder à aller entraîner dans un championnat pro ! :wink:


#167

J’accroche totalement à ta carrière, et pourtant je suis pas trop story romancé non plus ^^’
Tu fais des bons débuts , j’ai hâte de voir la suite :smiley:


#168

Je suis le.seul à être triste pour Anna ? :disappointed:


#169

Il fallait qu’elle soit au courant avant qu’on s’attache trop ! Imagine que je parte loin du jour au lendemain ?


#170

Seul un départ nous dira si ce couple survivra !


#171

Guy Roux serait fier !

Cela devient une habitude. Nous sommes samedi, il est 23h30, le bus vient de déposer les joueurs et le staff devant notre stade pour que chacun puisse repartir chez soi. Et pourtant, nous sommes une trentaine à la buvette du club à profiter d’une bonne bière tous ensemble. La “tradition” a été inaugurée au retour du premier match : "Hey coach, puisqu’on ne va pas gagner beaucoup de matchs cette saison, vous nous payez une tournée après chaque victoire l’extérieur ? " J’ai pris la pire décision de mon année : j’ai dit oui…

Trois mois plus tard, me voici à ma 5ème tournée, entraîneur de la 6ème équipe du championnat à l’extérieur. Je fais des stocks de bières pas trop chères pour ne pas me ruiner, mais je suis heureux de célébrer ces moments avec mes joueurs, la plupart du temps tous assis dans l’herbe, dans le froid, mais heureux de ces petits moments intimes au calme. Je sens une grande solidarité dans l’équipe. Les recrues sont encore un peu timides mais ont pour la plupart réussi à s’intégrer dans le collectif. Ce genre de soirées aide beaucoup. Même dans les défaites, certains restent discuter de longs moments et boire une bière à l’Edito, au Golden Pub ou à l’Annexe. Mes joueurs sont connus des bars de la ville, sans que ce soit une mauvaise réputation, et j’en suis fier aussi, nous avons de bons gars.

Je disais donc, Guy Roux serait fier de moi : je crois que notre maintien est assuré très tôt dans la saison. Genre, très très tôt. Notre superbe début de saison s’est prolongé, et mis à part une fin octobre - début novembre moyenne, nous avons tenu le coup et avons cartonné à de nombreuses reprises. On est l’équipe surprise de ce championnat, et on ne s’essouffle pas !

39

Mes joueurs sont surprenants. Des cartons offensifs, et parfois une solidité défensive énorme, nous sommes au top. Le dernier match contre Ivry a permis de montrer notre caractère en remontant 2 buts de retard dans les 10 dernières minutes. Nous avons massacré la réserve de Sainté, et avons fait jeu égal avec un PSG Réserve renforcé par Pastore, Nkuku et Krychowiak, rien que ça ! La défaite contre Monceau a fait mal, mais il faut bien quelques échecs pour forger le caractère. Comme on dit ici, on a bien le droit de s’empierger de temps en temps !

50

Dur de réaliser en regardant le classement, nous sommes second ! Et surtout meilleure non-réserve. Il y’a des chances que la montée se joue entre Jura-Sud, Belfort et moi. Et j’ai pris le meilleur départ. Le PSG a une avance énorme au championnat et le titre est impossible à aller chercher. Reste à rester constants jusqu’à la fin de la saison !

En Coupe de France, nous avons écarté facilement Marcq, avant de batailler contre Versailles, nos remplaçants n’étant pas à la hauteur pour battre une équipe de division inférieure. Mais nous avons passé ce tour en s’imposant aux tirs aux buts, c’était éprouvant ! Au prochain tour, nous jouerons à la maison contre Chambly-Oise, une équipe pas loin donc, ils jouent en N1, cela devrait amener du monde au stade. J’aimerai passer encore des tours pour recevoir à nouveau une L1 :slight_smile:


#172

Et pour les nuls à l’extérieur, qui paye la tournée ? :hoho: Jolie saison pour l’instant, tes diplômes ont servi à quelque chose !


#173

Cette saison


#174

Ça sent bon pour une 2e montée en 2 ans ! :+1:


#175

Pas sur que les diplômes changent quelque chose :smiley: Je suis surpris de ne pas voir de différence de niveau entre les deux divisions, surtout que j’ai recruté du “léger” et pas du lourd.

Je vise un départ de l’OSQ avant la fin de saison :slight_smile:


#176

Pizzapan : “un rêve de gosse”

25

De la joue pouvait se lire sur les visages du président et de l’entraîneur de l’OSQ dimanche : le club Saint-Quentinois accueillera le RC-Lens en janvier pour le 8ème tour de la Coupe de France. “Un rêve de gosse pour moi” révèle le coach, fan depuis longtemps du RC Lens.

Et à nouveau une occasion de faire entrer de l’argent dans les caisses !


#177

Jusqu’au bout du suspense

On y aura cru ! Depuis que l’on sait que notre prochain adversaire en Coupe de France est le RC Lens, l’excitation est à son comble. Encore plus que contre Guingamp l’an dernier, c’est dire ! Si nous avions vendu quasi 2000 billets l’an dernier contre l’En Avant, plus de 3000 étaient présents dans nos tribunes pour la réception du club artésien.

23
Nous avons tenu bon, et même fait jeu égal avec les Sangs et Or. Quand nous avons ouvert le score, c’était l’explosion dans le stade : pour la première fois, notre public a fait plus de bruit que le Kop sang et or venu nombreux. Nous avons cru à l’exploit, à cette énorme tête d’affiche que nous ferions tomber dans notre antre. Mais le retour à la réalité est arrivé juste avant la mi-temps sur une erreur d’attention.

Nous avons ensuite beaucoup subi, essayé de procéder en contre pour surprendre l’équipe d’Eric Sikora qui n’avait pas fait preuve de classe en nous empêchant de faire jouer le jeune Jouin, prêté par les lensois. Pas sympa… La deuxième mi temps a été largement dominé par les lensois, mais nous avons tenu jusqu’à la prolongation !

Une erreur individuelle est venu ternir notre prestation avec ce penalty concédé en début de prolongation… Malgré nos efforts, nous n’approcherons plus dangereusement du but adverse et nous inclinerons par la plus petit des marches. Les joueurs lensois nous ont chaudement félicité, et le public est resté de longues minutes dans le stade applaudir le beau parcours de l’OSQ.

Parlant de beau parcours : le notre en championnat est exemplaire. Notre public est de plus en plus nombreux au stade tant nos chances de monter augmentent :

10

Un quasi carton plein, seulement arrêté par cette défaite suite au match de Coupe de France. Logique, mes joueurs ont vu leur pression diminuer, et le relâchement était prévisible. A noter le superbe match contre le troisième Metz, où nous avions pris un avantage insurmontable… qui a failli être surmonté en de multiples occasions. Le club a eu aussi la bonne idée d’organiser une journée des supporters pour le match contre Le Puy qui a été une franche réussite avec une centaine de spectateurs supplémentaires !

Combiné aux nouvelles têtes aperçues lors du match contre Lens, j’espère gonfler notre affluence pour les prochains matchs ! Avec ces bons résultats, notre classement est-il toujours au top ?

59

Le PSG est toujours aussi loin devant, mais nous avons creusé l’écart sur notre premier rival non réserve : Belfort. Avec 6 points d’avance, nous ne sommes pas à l’abri de leur retour, mais nous avons de belles chances de conserver notre place et notre montée !


#178

Pas loin de l’exploit


#179

Elève studieux


#180

Chamboulés

Mes joueurs semblent accuser le coup. La période est difficile, et les rumeurs n’aident pas. Depuis l’obtention de mon diplôme qui pourrait me permettre de coacher un club professionnel, on parle pas mal de moi. La montée suivie de la saison réussie, accompagnées des performances en Coupe de France m’ont permis de faire parler de moi, et ça commence à payer !

Club de même niveau que nous, aucun intérêt

Oulah, c’est très haut tout ça ! Mais si on me propose, je ne vais pas dire non !

Ce club de D3 espagnole recherchait un entraîneur… J’ai postulé, et ai reçu une réponse étrange : mon profil les intéresse, mais ils ne peuvent pas payer ma clause de départ… Qui s’élève à 10K€. Je ne vais pas pousser plus loin ma candidature : il s’agit d’un club d’une petite ville (1.300 habitants), relégable en D3. Certes ce serait une progression, avec un salaire qui pourrait sûrement tourner autour de 4.000€, mais je ne me vois pas aller au clash avec mes dirigeants pour cela. Je vais être patient, et voir ce que donne la saison de Caen :wink:

Toujours est-il que cela semble faire gamberger mes joueurs… Je vous avais laissé sur deux défaites…

50

Il va falloir se reprendre !