:storyblue: :s13: La ruée vers l'or (334.000€/mois.)


#621

@Groot il m’envoie du rêve, ça donne envie d’un concept de story où c’est le lecteur qui écrit la partie romancée :smiley:

Je vous balance déjà les choix que j’ai ce soir :slight_smile: Je vais être honnête avec vous : j’ai eu une première offre, et deux jours avant la proposition de contrat, j’ai eu deux autres entretiens. J’ai pu faire patienter la première offre, mais pas assez pour recevoir les autres. Donc j’ai “triché” en faisant des save au moment des différentes offres (étalées sur 2/3 semaines) histoire d’avoir un choix “réaliste”. J’espère que vous me pardonnerez cette triche.


#622

J’ai rien vu perso :hoho:


#623

J’ai déjà eu l’idée mais ça implique une grosse implication des lecteurs et c’est ce qui est compliqué sur ce genre de projet.


#624

Le LOSC pour qu’on se marre un peu :smiley: .


#625

Pour que j’insulte les supporters à chaque match en leur demandant de faire du bruit ? ^^


#626

Y’a des supporters à Lille ? ^^


#627

The decision

Avachi dans le fauteuil de ma suite d’un grand hôtel parisien, je respire profondément en regardant les 5 dossiers posés sur le lit devant moi. Il va être temps de faire un choix. Les 4 appels en absence de mon président me confortent dans mon choix : il n’y a plus de retour possible, j’ai été apercu me rendant à au moins 3 entretiens différents, et la presse a relayé la plupart de mes voyages. Même ici à Paris où je n’ai passé aucun entretien, des journalistes sportifs m’ont coincé et posé des questions.

Me voilà donc devant un choix crucial, et j’ai peu de temps pour réfléchir…

Dossier 1 : Sevilla

Intérêt financier : 2/5 l’une des plus basses offres de contrat
Intérêt sportif : 3/5 la Liga, mais aucune compétition européenne après une 16ème place
Budget : 1/5 Quasiment pas d’argent pour recruter

Dosier 2 : Real Sociedad

Intérêt financier : 5/5 le plus gros contrat des 5
Intérêt sportif : 4/5 la Liga, et l’Europa League après une 5ème place
Budget : 2/5 Peu de ressources pour nous améliorer

Dossier 3 : Inter Milan

Intérêt financier : 3/5 pas mal mais pas fou
Intérêt sportif : 4/5 la Serie A et l’Europa League après une 6ème place
Budget : 4/5 Un budget pas mauvais et pas mal de ressources salariales

Et petit bonus : club historique

Dossier 4 : Napoli

Intérêt financier : 3/5 pas mal mais pas fou
Intérêt sportif : 4/5 a Serie A et l’Europa League après une 5ème place
Budget : 4/5 Pas mal d’argent pour recruter

Dossier 5 : Valencia

Intérêt financier : 3/5 pas mal mais pas fou
Intérêt sportif : 4/5 La Liga et l’Europa League après une 7ème place
Budget : 3/5 Un peu juste


Objectivement le Napoli est l’un des challenges les plus emballants, avec un sacré public, des ressources pour recruter et un objectif reconquête. L’Inter reste une équipe historique avec un beau challenge et pas mal d’argent pour l’accomplir. Ces deux clubs me permettraient de découvrir la Serie A que je ne pratique jamais. Le challenge de Valencia me plaît bien parce que c’est un club que j’adore. La Real Sociedad m’offre le plus gros salaire mais un petit budget recrutement. Seville n’a pas beaucoup d’arguments à me proposer…


Je vais encore une fois transiger avec les règles de la story, vu que ce sera mon dernier club dans ce récit. Pizzapan étant sur d’atteindre un salaire confortable, il va vous laisser choisir sa destination, guidé éventuellement par le salaire, l’intérêt sportif, ou le budget…

  • Seville, la difficulté
  • Real Sociedad, le salaire
  • Valencia, le coeur
  • Napoli, le budget
  • Inter, l’histoire

0 votant

Ils m’ont refusé

Southampton, Wolfsburg et Swansea m’ont recalé après un entretien. Le Real et Porto n’ont même pas voulu me rencontrer !


#628

Ta story est basée sur le salaire de le choix de la Real Sociedad sonne comme une évidence


#629

Effectivement la logique voudrait que tu continues avec la Sociedad… Mais Seville est tellement mal en point que j’aurais aimé te voir prendre en main cette équipe :smiley:


#630

C’est serré pour l’instant :slight_smile:

Si j’écoutais mon coeur ce serait : 1- Valencia, 2- Napoli, 3- Sociedad.

D’après vos votes, j’en sélectionnerai 2 ce soir en plus de la Sociedad, et j’essayerai de faire grimper les offres salariales. Si l’un des deux autres approche de la rémunération de la Sociedad… j’hésiterai !


#631

Je te verrais bien en Italie, un championnat assez difficile où ton salaire peut monter très vite si les deux clubs remontent en haut de la scène :slight_smile:

Sachant que Napoli et l’Inter ont des histoires fortes dans le foot européen!


#632

Le Napoli !!! Fonce fonce fonce :grinning:


#633

Négociations Napoli

57

Un bel effort de 40K€ !

Négociations Valencia

16

+40K€

Négociations Inter

53

+40K€

Négociations Sevilla

15

+35K€


Finalement, tous ont fait un effort de 40K€ à part Seville, soit quasi mon salaire mensuel ! Est-ce que l'une de ces offres se rapproche de celle de la Sociedad ? Elle était déjà initialement à 209K€, soit 20K€ supérieure aux autres...

Négociations Socieded

59

Une augmentation de 25K€ plus tard, la Real Sociedad a fait un effort de plus pour me convaincre… Vais-je donc céder à l’appel de l’argent ?


#634
Argent !!! :heavy_dollar_sign::dollar::heavy_dollar_sign::dollar:

#635
D’accord avec @Timo, le but de cette story c’est de se faire de la thune donc go à la Real Sociedad…

#636

Et ben pour une fois je te vois bien céder à l’appel du projet sportif :wink:


#637

Selon les “règles” que tu t’es imposé, tu dois aller à la Real Sociedad :slight_smile:


#638

Real Sociedad, ton salaire doit être le plus important à tes yeux selon tes règles.


#639

vu le salaire la Sociedad est une évidence


#640

Pizzapan signe à la Real Sociedad

Enfin, la fin du suspense ! L’un des feuilletons majeur du football européen a enfin pris fin : John Pizzapan, l’entraîneur français qui n’en fini plus de monter, a fini par rejoindre la Real Sociedad. Longtemps annoncé très proche du Napoli ou de Valencia (il a été aperçu à un match de Valence notamment), c’est finalement à San Sebastian qu’il a enfin posé ses valises.

Son départ a été accueilli avec un mélange de soulagement et de déception par le comité directeur du PSV, son précédent club avec lequel il a remporté son troisième championnat d’affilée. “John laissera une trace indélébile au PSV, qu’il a magnifiquement redressé en quelques mois, jusqu’à nous faire vivre deux superbes campagnes européennes. Nous regretterons son départ brutal alors que le club voulait grandir avec lui, mais nous ne pouvons pas lui retirer ce qu’il a fait pour le club.”.

L’entraîneur français a été accueilli en conférence de presse par de nombreuses questions sur le fait qu’il ait postulé à plusieurs postes : “Si j’ai signé ici, c’est que j’ai refusé les autres clubs, cela en dit long sur ma motivation.” Outre le Napoli, Pizzapan aurait refusé l’Inter Milan, Séville et donc Valence.

La Real Sociedad avait pris goût au haut du tableau ces dernières années. Club de milieu de tableau dans la fin des années 2010, le club basque avait joué deux Ligue des Champions en 2022 et 2023. Une compétition qu’aimerait retrouver PIzzapan : “mes dirigeants m’ont demandé une qualification européenne, personnellement j’aimerai retrouver la Ligue des Champions, mais laissons nous le temps !”. Le principal changement que remarque l’intéressé “la concurrence en championnat : aux Pays Bas nous n’avons pas été concurrencé pendant deux ans et avons pu nous concentrer sur les compétitions européennes”.

Aucune fausse note lors de cette conférence, même lorsque les questions visaient à piéger : "Oui, j’aime l’argent, et l’offre de la Real Sociedad m’a aidé à faire une décision rapide. Bien sûr que si un club arrive en doublant mon salaire j’y réfléchirait. Mais je suis resté 3 ans au PSV, alors que j’aurai déjà pu obtenir une belle augmentation chaque été. Les joueurs n’ont-ils pas ce même comportement ? Pourquoi un entraîneur ne pourrait-il pas faire de même ?


L’effectif

Un effectif majoritairement espagnol ou hispanophone, beaucoup plus âgé que le PSV. Je vais devoir gérer quelques égos de joueurs plus anciens. Le groupe a un bon niveau, avec pas mal de potentiel, et assez peu de faiblesse. J’ai quelques jeunes aux postes manquants, mais je dois trouver un latéral gauche remplaçant. Je vais déjà prendre le temps de connaître les joueurs avant de décider qui doit partir pour me donner un peu de budget.

Niveau tactique, je pense mettre en place un 4-2-3-1 avec deux milieux défensifs. Je ne vais pas tout chambouler de suite !

Car les dirigeants ont des objectifs assez élevés : une qualification européenne, les 1/4 de finale d’Europa League, mais je peux laisser de côté la Coupe d’Espagne, ce qui me permettra de donner leur chance aux jeunes.


Money challenge

Classements des meilleurs salaires en Espagne

1 - Diego Simeone (Atletico) : 916.000€/mois
2 - Antonio Conte (Barcelona) : 757.000€/mois
3 - Unai Emery (Real Madrid) : 454.000€/mois
4 - John Pizzapan (Real Sociedad) : 234.000€/mois

4ème meilleur salaire de Liga, me voilà dans une autre dimension, preuve de la confiance de mes dirigeants.

Classement des meilleurs salaires français

1 - John Pizzapan (Real Sociedad) : 234.000€/mois
2 - Rudi Garcia (A. Bilbao) : 233.000€/mois
3 - Claude Puel (Crystal Palace) : 111.000€/mois

Cocorico ! Je n’ai pas fait attention en négociant mon salaire, mais ce petit millier d’euro me place en tant que plus gros salaire français ! Zidane ayant été nommé sélectionneur et Makélélé ayant été viré de Valencia, la place a été libérée. Quelle consécration pour moi !

Classement des meilleurs salaires mondiaux

1 - José Mourinho (Manchester United) : 1.240.000€/mois
2 - Diego Simeone (A. Madrid) : 916.000€/mois
3 - Antonio Conte (Juventus) : 757.000€/mois
X
15 - John Pizzapan (Real Sociedad) : 234.000€/mois

Je visais le top 50, me voilà dans le top 15 !!!