:STORYGREEN: :s4: Et si je vivais mon rêve....en Lettonie - Valmiera

Ce matin, dès mon réveil, j’ai compris que cette journée serait la première d’une période particulière pour moi. Je viens de recevoir, après un an de cours à distance (covid oblige) ,mon premier diplôme d’entraineur de football. Mon CV est prêt.

A 31 ans, en ce début d’année 2021, j’ai décidé de m’appuyer sur quelques économies pour tenter ma chance dans ce monde quasi inconnu du football.

Bien sûr, il y a eu ces années de pratique lorsque j’étais enfant dans le club de ma commune.

Evidemment, il y a eu ces centaines de parties depuis Fifa Soccer Manager en 1997 jusqu’à FM 2020.

En parallèle de ma formation, j’ai aussi passé beauoup de temps à m’intéresser à plusieurs championnats européens dont le niveau est plus faible que les grands championnats européens.

Mon annonce est sur les sites spécialisés et je postule aux premières offres que je trouve.
En espérant que mon profil intéresse certains clubs.

Sommaire :

1 - Arrivée à Valmiera
2 - Le football en Lettonie
3 - Bilan de la première partie de la première 2021
4 - Bilan de la saison 2021
5 - Intersaison 2021-2022
6 - Un joyau nommé Krollis
7 - Bilan de la saison 2022
8 - Saison 2023 : l’année de trop ?
9 - 2024, nouveau départ : revue d’effectif


3 « J'aime »

Waow, 3 récits en 3 jours ! :thinking:

On sent beaucoup d’envie et d’enthousiasme, mais gare au rythme quand même ! Si tu embarques tes lecteurs sur trop de terrains différents et sur des durées trop courtes, ils auront du mal à te suivre… :wink:

2 « J'aime »

Arrivée en Lettonie

Après trois entretiens par visio conférence, j’ai recu une proposition de ccontrat de la part du FC Valmiera (D1 Letton).
Absolument inespéré, puisque je prends les commandes d’un club qui a terminé 3ème du championnat 2020 et qui disputera l’été prochain le 1er tour qualificatif de la Ligue Europa Conférence.
Mon vol pour Riga et mon train pour Valmiera en poche, je me rends donc en ce 18 janvier 2021 au siège du club pour la signature du contrat.

Je découvre les installations du club et prends connaissance de la situation financière

Le club a l’air bien tenu avec 1,6 M€ dans les caisses et un budget salarial de 55 000 € par mois.

Je décide de mener le premier entrainement sur le terrain officiel du club. D’une capacité de 1000 place, le stade dispose d’une belle tribune et d’un terrain synthétique nouvelle génération.

Je découvre un effectif cosmopolite, jeune et à fort potentiel.

Que de bonnes nouvelles pour cette première journée en Lettonie.

Reste à trouver un logement à Valmiera, jolie ville de 25 000 habitants située à une centaime de kilomètres au nord est de Riga !

Le football en Lettonie

  • Sélection nationale

Au niveau international, la Lettonie est méconnue, voire inconnue.

Et pour cause, ce pays de 1,9 millions d’habitants n’a presque jamais connu de grands joueurs qui se soient imposé dans les grands championnats européeens.

Depuis son indépendance vis-à-vis de l’URSS en 1991, la Lettonie a réussi à se qualifier dans une seule compétition majeure sur la scéne internationale… En effet, après avoir battu la Turquie en barrage, la Lettonie était parvenue à se qualifier à l’Euro 2004 au Portugal et avait même réussi à y glaner un point face à l’Allemagne (0-0), mais avait perdu ses deux autres matchs contre les Pays-Bas (0-3) et la République Tchéque (1-2).

Les meilleur joueurs letton de ces dernières années est le défenseur Igors Stepanovs, passé par Arsenal entre 2000 et 2004. Avec 17 matchs il n’a pas marqué les esprits en Angleterre mais a marqué sa équipe nationale avec 100 sélections.

L’autre star du football letton est Marians Pahars qui lui s’est imposé en PL dans le club de Southampton entre 1999 et 2006.

  • Les clubs lettons

Le grand club historique en Lettonie est le Skonto Riga qui a remporté les 14 premiers championnats entre 1991 et 2004. L’heure de gloire dans les compétitions européennes est venue pour le Skonto Riga durant la saison 1999-2000 puisque pour l’unique fois dans son histoire, le Skonto était parvenue à se qualifier au troisième tour qualificatif de la Ligue des Champions (0-0 / 0-3) ce qui constitue le plus beau parcours en compétition continentale pour les clubs lettons.

Après un dernier titre en championnat en 2010, le Skonto Riga a été déclaré en faillite et a disparu 2016.

Depuis la fin de l’hégémonie du Skonto Riga, 7 clubs ont réussi à remporter le championnat.
Le FC Riga reste sur 3 victoires de rang.

Palmarès du championnat letton :

Bilan de la première partie de la première 2021 (mars - aout)

  • Championnat (17 journées sur 24)
    7 équipes qui s’affrontent à 4 reprises

Résultats :

Classement :

  • Ligue Europa Cup (C4)
    4 tours préliminaires avant la phase de poules
    Prime de 100 000 € par tour disputé
    Les matchs de Valmiera sont joués à Riga dans le stade national Daugava (10 000 places) dans cette compétition

2 « J'aime »

Quel exploit contre Valerenga !
Tu vas avoir du mal à détrôner le Riga FC (que j’ai d’abord confondu avec le mythique Skonto Riga) mais pourtant, les débuts sont très encourageants, et tu pourrais avoir une progression plus rapide que prévu. Bonne chance en Lettonie !

1 « J'aime »

Riga est très dur à aller chercher

1 « J'aime »

Bilan de la saison 2021

  • Championnat

La deuxième place nous échappe dans les dernières journées du championnat.

  • Ligue Europa Cup (C4)

La réalité a rattrapé le rêve face à Feyernoord. Lourde défaite (3-11) sur l’ensemble des deux matchs.
Les joueurs ont pris de l’expérience et reviendront plus fort l’année prochaine.
Au final, avec les droits TV), ce parcours a permis de récupérer environ 1 M€ dans les caisses du club, à comparer avec les 1,5 M€ dépenses sur l’année.

  • Coupe de Lettonie

Deux petits tours et puit s’en va.
Décidément RFS nous aura pourri cette fin de saison

Equipe type de la saison

1 « J'aime »

Intersaison

Quel pied. Comment aurais-je pu rêver d’une réalité aussi belle, aussi charnelle.

Me voilà donc depuis un an en Lettonie dans la jolie ville de Valmiera.

Un contrat d’un an supplémentaire m’est proposé, que j’accepte sans réfléchir longtempts.

A ma disposition, un effectif en or tant le potentiel de ces jeunes joueurs permet de penser qu’on pourra un jour accéder à la phase de poule d’une compétition européenne.

Un seul objectif durant cette intersaison : Conserver les pépites du club. Des renouvellements en pagaille pour Sow, Krollis, Yokota, Silagadze, Jaunzems, Idowu, Matrevics.

Avec à la clé des clauses libératoires qui atteignent pour la plupart 400 000 €.

Malgré les offensives du FC Riga, Valmiera ne cède pas et conservent l’ensemble de ces jeunes joueurs.

Sur le plan des arrivées, il est décidé en interne de recruter deux joueurs d’expériences dans l’entrejeu pour aider à faire progresser ce groupe.

  • Marvin Martin signe à Valmiera

Après une saison en N2 au FC Hyères 83, Marvin Martin souhaite se relancer et retrouver le haut niveau.

  • Carlos Tevez rejoint Valmiera pour un an

7 ans après son départ de la Juventus, Carlos Tévez revient en Europe à Valmiera pour un ultime défi.

Un joyau nommé Krollis

Coup de projecteur sur l’homme de la saison 2021

1 « J'aime »

Bilan de la saison 2022

Les trois coups de sifflets retentissent.
Au terme de 120 minutes de jeu, Valmiera s’impose contre Riga en finale de coupe de Lettonie.
3 buts à 2, il s’agit du premier trophée de l’histoire du club.

Mais la fête est morose, gâchée.
3 jours plus tôt, dernière journée de championnat, les deux clubs s’affrontent déjà.
FC Valmiera - FC Riga. Valmiera doit gagner pour remporter le championnat.
Riga s’impose 1-0 au terme d’un match dominé par Valmiera.
Relegué au troisième rang du classement, c’est la désillusion pour Valmiera après une excellente saison.

Le parcours en Europa League Cup aura été moins flamboyant. Une défaite malgré une belle adversité contre Boavista.

Je veux pas être méchant mais ces récits de partie en monologue me rappellent quelqu’un qu’on a connu sur plusieurs pseudos.

Ou alors je suis sûrement un peu parano.

Je suis assez d’accord.

Le récit est intéressant en soit, mais je trouve ça dommage de pas répondre aux lecteurs, qui prennent le temps de commenter et donner de la visibilité à la storie.

Non pas du tout méchant ton commentaires :slight_smile:
Clairement maladroit mon absence de réponse, plutôt l’habitude de répondre.
Je partageais pleinement les deux remarques. Je les ai donc « liké », tout simplement, trop simplement visiblement.
Sinon non, je confirme que je n’ai eu qu’un seul pseudo sur ce site, et pus globalement qu’il s’agit de ma deuxième story, après celle avec le FC Nantes (finie) il y a quelques jours.
En tout cas je note ces commentaires et vais essayer de faire mieuxx :wink:

3 « J'aime »

Saison 2023 : L’année de trop

Malgré l’arrivée de deux jeunes joueurs bourrés de talents de l’ASEC Mimosas, la saison 2023 n’aura été qu’une mauvaise copie des deux années précédentes. Pour la troisième fois, Valmiera termine le championnat à la troisième place. Le parcours en Ligue Europa Cup s’est soldé par une élimination au 2ème tour qualificatif de l’Europa Cup, face au FC Bâle. En coupe, une défaite en finale face au FC Riga.

L"élimination précoce en Europa Cup est fatale aux finances. Le club est en difficulté et c’est le projet tout entier qui vacille.

Dès lors, je propose à ma direction ma démission. J’espère séduire un club de 3ème division dans un grand pays européeen.

1 « J'aime »

Convaincu-par-ses-dirigeantsffb84004c9d81632.png

Touché par ce soutien de la ville toute entière de Valmiera, je ne peux que changer d’avis. Je reste donc une saison supplémentaire.
Une revue de l’effectif et de la tactique est à mener.
Il faut savoir évoluer et prendre les conseils des lecteurs.
@morlaye , @Bill « Je vous ai compris »
@Capitaine_Hastings : "Besoin d’un coup de main pour aller chercher Riga’
@Scala-manager : « Envie de réiterer l’exploit de Valerenga pour assainir la situation financière »

1 « J'aime »

Revue d’effectif à l’aube de la quatrième saison : les gardiens

Matrevics-picc2789292fd4c4dd36.png
Formé à West Ham puis passé par Barnet et Hendon ensuite, il signe en 2021 à Valmiera quelques jours avant mon arrivée.

A 24 ans, Matrevics est un gardien complet doté d’une bonne détente, il est régulièrement appelé en équipe de Lettonie en tant que troisième gardien (0 sélection à ce jour).

Choix numéro du club dans les cages, il comptabilise près de 94 matchs depuis trois saisons pour une note moyenne de 7,.02

kudrjavcevs-picef400da9f0b1e727.png
Formé en Lettonie au FK Tukums, Kudrjavcevs est un gardien correct qui joue le rôle de doublure.

Agé de 25 ans, il a toujours répondu présent (7,05 de moyenne sur les 25 matchs disputés depuis trois saison).

Arrivé au club également en 2021 après un passage en deuxième division polonaise, il joue son rôle de doublure avec rigueur et exigence.

2 « J'aime »

Matrevics a vraiment un profil pas mal pour la Lettonie

1 « J'aime »

Oui Rhino, c’est vraiment un gardien sérieux, son seul défaut c’est qu’il a été formé en Angleterre.
Administrativement j’entends, car du coup il ne compte pas dans les joeurus formés en Lettonie et il doit y en avoir sur le terrain à chaque minute des matchs de championnat.

1 « J'aime »