:storygreen: :s40: Epopée Vendéenne : Un nouveau départ


Conférence de presse

Bienvenue à tous.
Pour vous expliquer un petit peu le déroulement de cette prise de parole, nous allons évoquer les sujets suivants :

  • La fin de saison.
  • Mon avenir.
  • Bilan de ces 36 saisons passées.

Ca me permettra de revenir sur les coulisses des derniers mois, en passant par la finale de Ligue des Champions et le mois de Juin où j’ai continué à m’occuper de l’équipe pour la saison prochaine.

On parlera de mon futur puis on reviendra de façon plus légère sur mon passage au Poiré sur Vie depuis 2022.


Fin de saison au Poiré VF

Votre décision de quitter le club après 36 saisons à la tête du Poiré a surpris pas mal de monde.
Etait-ce un choix voulu ou est-ce lié à votre défaite en finale de LDC ?

C’était prévu depuis pas mal de temps.
Lorsque j’ai signé mon dernier contrat de 4 ans, sa date de fin coïncidait avec la fin de la première saison dans notre nouveau stade.
Je savais déjà à l’époque que je ne renouvellerai pas et que j’irai de son terme.

Entre temps, nous avons gagné 3 nouvelles Ligues des Champions et perdu la dernière.
La défaite contre Manchester United n’a pas joué mais elle aurait pu laisser un goût moins amer à mon départ.

Vous avez été assez silencieux suite à cette défaite, pouvez vous nous en dire plus ?

On espérait affronter le Real Madrid pour la 3ème fois de suite en finale.
Est-ce qu’on s’est relâché parce que finalement, ce n’était QUE Manchester United ? Je ne sais pas.

Et en même temps, on a ultra dominé la rencontre.
Ce qui nous manque c’est le réalisme. Et aussi une sérénité défensive qui a fait défaut.
Je ne veux pas charger un seul joueur mais à ce niveau, quand tu te fais bouffer deux fois par ton adversaire direct en finale de Ligue des Champions…

Mais c’est surtout devant qu’on aurait du prendre le large.
Cadrer 7 tirs sur 26 tentatives c’est trop peu.

Et plus le match avançait, plus je sentais que ça allait mal tourner.
Après leur deuxième but, il y a eu 5 minutes terribles où les joueurs étaient perdus.
Moi même j’ai senti un peu d’impuissance, les meilleurs étaient sur le terrain mais on n’arrivait pas à jouer notre jeu.

On a pas vu non plus de sentiment de révolte dans l’équipe, là où un Anthony PREVOST aurait pris les choses en main pour faire la décision à lui tout seul.

Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une fin de cycle, l’équipe reviendra encore plus forte.

Votre départ s’est fait le 1er Juillet 2057, que s’est-il passé entre temps ?

J’ai continué à travailler jusqu’au dernier jour de mon contrat.
Des prolongations pour ce que j’estime être des cadres et l’ossature que l’équipe doit avoir.
C’est un peu égoïste pour mon successeur mais j’avais également des promesses à tenir.

HAMDI et DIMOV ont eu les départs qu’ils avaient demandé.

image

A 31 ans, HAMDI souhaitait un nouveau défi et après 9 années pleines, on lui devait bien ça.
Il a jamais rechigné malgré un statut quasiment permanent de n°2.
Mine de rien, il est dans le top 20 des joueurs les plus capés du club.

Pour DIMOV, il a passé la trentaine également et après 7 saisons au club, on a accepté de le vendre pour laisser la place à SEDOUM.

Avez vous des arrivées à annoncer ?

Oui, on a signé deux petits jeunes : ALEXANDRU (1 M€) et GRBESA (5 M€).
Le premier est un jeune arrière gauche Roumain de 16 ans qui a déjà plusieurs convocations chez les U21.
Le second est un arrière droit Croate de 19 ans qui a 4 sélections chez les A.

Il s’agit de mes petites graines que je sème régulièrement pour trouver nos titulaires de demain.

On a aussi la grosse signature de DANI pour 128 M€.

A ses 17 ans, on l’avait eu sous nos ordres pour une vingtaine de matchs joués.
Il avait fait très bonne impression avant son refus de prolonger et un départ libre à SPAL.
Là bas, il a murit 3 saisons avant de rejoindre Liverpool là aussi pour 3 saisons.

L’Allemand est au top de sa forme et est très polyvalent, c’est une bonne pioche pour le club. Et un casse tête supplémentaire pour mon successeur.

En parlant de successeur, avez vous des informations à nous donner ?

J’ai reçu une nouvelle offre de contrat la veille de mon départ.
Je pense que le président ne croyait pas à mon envie de stopper l’aventure.

On a échangé longuement, je lui ai même indiqué celui qui pour moi serait le plus à même de continuer à maintenir le club au sommet.

Sa shortlist était intéressante mais pour moi, Justin GRALL serait la personne idéale.

image

A 62 ans, il a un parcours très solide. Il ne lui manque que les trophées et quel meilleur endroit pour les accumuler ?

Vous l’avez remplacé lors de votre 2ème passage à la tête de l’équipe de France. Prévoyez vous de reprendre la sélection ?

Non, là aussi mon temps est révolu.
6 ans entre 2036 et 2042 avec un Euro et une Coupe du Monde à la clé, j’aurais dû rester sur cette épopée.

Mon deuxième passage de 4 ans entre 2050 et 2054 n’a pas été satisfaisant de mon point de vue.
Je dois vous avouer que mon implication n’était pas optimale et malgré l’Euro ramené à la maison, j’ai ma part de responsabilité lors de la défaite en finale de Coupe du Monde 2054 face au Brésil.


Le futur

Où se situe votre avenir ?

Vous savez, j’aurai pu prendre la tête d’une équipe du Calcio pour faire enfin tomber la Juventus ou alors perturber la domination du Real Madrid en Espagne.
Mais j’aspire à une vie plus paisible dans l’immédiat.
Je suis tombé dans ce club un peu par hasard et je le quitte 13 145 jours plus tard en légende.

Une chose me travaille depuis quelques saisons, c’est de n’avoir jamais pu travailler avec le centre de formation.
Les infrastructures n’étaient pas adaptées et la direction n’a jamais voulu prendre ce chemin.

C’est pourquoi je vous ai donné rendez vous ici, pour vous expliquer mon projet d’avenir.
Dans la famille, l’argent n’a jamais été un problème mais depuis quelques années, je préparais une opération pour acquérir un club de moindre mesure.

Mon choix s’est arrêté sur le club de La Roche VF en R1.
Stade de 9 000 places et infrastructures correctes, on a investi pour obtenir des structures de formation parmi les plus poussées d’Europe.

Mais ça va prendre du temps, peut être même que je ne serais plus là pour voir le résultat.
Toujours est-il que je suis fier de vous annoncer que je suis le nouveau propriétaire de ce club et que porterai également la casquette d’entraineur.

Niveau salaire, ça va vous faire un choc ?

En 36 ans, j’ai accumulé plus de 100 M€ rien qu’en salaire, je vous parle pas des extras à coté avec certaines marques.
Famille d’entrepreneurs, je suis bien entouré pour la gestion de mon patrimoine et l’acquisition se préparait depuis de nombreuses années.

J’attendais juste le bon moment pour lancer le projet.

Puis je compte bien utiliser mon expertise du Poiré VF pour faire quelques plateaux télés et analyses.
Je vais suivre avec attention l’évolution de mon club de cœur.
Quelques analyses de fin de saison sont déjà prévues et ça me permettra d’être incisif sur les prestations de mes successeurs.

La Roche VF du coup, vous pouvez nous en dire plus ?

image

Le club est historiquement issu d’une fusion entre l’AEP Bourg-sous-la-Roche et du FC Yonnais.
A sa création, il est en D2 et y restera 4 ans avant de sombrer jusqu’en DH dans les années 2010.

La ville n’a donc jamais connu de club compétitif au niveau national et on va essayer d’y remédier.

image

La saison dernière, le club a échoué à un petit point de la montée.
On fera donc office de favori cette année.

Mais comme souvent à ce niveau, l’équipe n’a plus du tout le même visage avec 8 départs et 9 arrivées avant ma prise de fonction.

Je miserai sur mon aura pour attirer des jeunes talentueux avant de probablement me les faire piquer par les plus gros centres de formation français.

On essayera de vite gravir les échelons.
Dans mes rêves les plus fous, un jour on affrontera Le Poiré VF pour le titre de L1.

image

Les noms ne vont pas vous parler mais avec ma renommée, c’est pas exclu que le classement de ce groupe soit un peu plus médiatisé qu’à son habitude en fin de saison.


Poiré VF : 2022 - 2057

Je voulais également laisser un peu de temps pour une session de questions/réponses autour du Poiré Vendée Football.

Je me suis d’abord prêté à un exercice très compliqué pour moi : établir mon 11 de rêve.

Ca a été dur d’occulter certains joueurs comme :

  • FULLANA sans qui le club n’aurait pas pris cette trajectoire fulgurante.
    Il est notre 3ème meilleur buteur toutes compétitions confondues avec 235 buts.
  • PONGRACIC / CREEMERS / THOMAS que je laissent à la porte de ce milieu à 3.
  • ATES : pour moi c’est un crève cœur de ne pas le mettre mais à 29 ans, il lui reste de belles années au club pour s’inscrire dans la légende.

image

  • ZANINETTI :
    Légendaire gardien qui a réussi à faire oublier KNEZEVIC en 16 saisons au club pour 550 matchs.
    On l’a même signé en entraineur des gardiens après sa carrière de joueur pour remplacer un certain Salvatore SIRIGU dans le staff.

  • DIOGO / KONSTANTAKOS :
    Probablement la meilleure charnière qu’on ait jamais eu.
    Le Portugais est recordman du nombre d’apparition avec 570 matchs.
    Le Grec était complétement impassable et les deux ensembles n’ont pas pris énormément de buts dans leur carrière.

  • MARROM :
    Quasiment autant de temps à gauche qu’à droite, on l’avait arraché au Real pour 104 M€ et c’était un très bon investissement.
    C’est grâce à son profil qu’on s’est mis à jouer avec des latéraux qui participaient énormément au jeu offensif.

  • MARCUS VINICIUS :
    Moins polyvalent que MARROM mais les mêmes qualités pour se projeter vers l’avant. Ca nous ait même arrivé de le faire jouer en MOD et ça marchait pas mal.

  • CHECA :
    Toujours en activité avec ses 547 matchs, il pourrait dépasser le record de DIOGO. Signe d’un crack dans la lignée des grands milieux Espagnols.

  • OPAZO :
    Notre génie Chilien (529 matchs) nous a fait franchir un cap à son époque. Il a également amené le Chili a remporter une Coupe du Monde.
    Avec ce coté pratique de pouvoir le faire jouer aux 3 postes du milieu.

  • MESSIAS :
    Il continue d’écrire l’histoire du Poiré VF après 502 matchs.
    L’histoire avait mal commencé et il avait failli partir sans avoir porté le maillot du club une seule fois.
    13 saisons plus tard, il est notre 10 de légende.

  • MERCIER :
    15 ans au club, 4ème meilleur marqueur avec 212 buts.
    Il nous a ramené beaucoup de trophées en étant toujours très performant.
    Souvent éclipsé par un certain Belge, il remportera tout de même un Ballon d’Or.

  • SDJ :
    12 saisons au club, il aura mis 4 ans à s’acclimater mais les 8 dernières saisons sont exceptionnelles.
    Large meilleur buteur avec 325 buts soit 63 d’avance sur le second, il a glané 4 Ballons d’Or.

  • PREVOST :
    13 ans au club, 7 Ballons d’Or, probablement dans le top 10 des meilleurs joueurs de tous les temps.
    450 matchs sous nos couleurs pour 262 buts, il est le 2ème meilleur marqueur du club…

Quelle est ta plus grande fierté durant toutes ces années au club ?

Assurément c’est d’avoir placé la Vendée sur la carte de la planète football.
Un club en D2 dans les années 90, une finale de Coupe de France en 2018.
On partait vraiment d’un département sinistré de ce sport.

Un nouveau rêve serait de participer à un derby Vendéen en L1.

Ton plus beau transfert ?

Sans hésiter, c’est une signature libre qui a le plus impactée le club.

A l’époque, on est personne et on arrive à faire signer Aleksandar KNEZEVIC.
C’est comme si on avait signé BUFFON à ses 28 ans au top de sa carrière.
Il a longtemps été considéré comme le meilleur gardien du monde.

Il nous apporte notre première L1 dès son arrivée et la Ligue des Champions 4 ans plus tard.

Ton plus beau coup ?

L’achat de Rayan HAMDI pour 6 000 €.
Istres s’est troué sur ce coup et on a récupéré quasiment gratuitement un futur international Français de 113 sélections pour 39 buts.

Cet achat était indécent et je comprends toujours pas qu’il soit passé à travers tous les radars des recruteurs.

Un départ que tu regrettes ?

Uriel GRANDE en 2037.
On est sur un effectif qui peut aller très loin et il est le premier à demander puis forcer un départ.
On le vend bien à Liverpool (105 M€) mais ça a déclenché un effet domino en interne.
LIPTAK, MARIN, BODO et MLOTSHWA suivent et je perds 5 titulaires dans l’affaire.

Je le regrette mais c’est aussi ce départ qui m’amène à trouver et signer Anthony Prevost avec les fonds disponibles.

Le meilleur que t’as connu ?

Complétement.
7 Ballons d’or c’est pas anodin mais surtout il avait une régularité folle.
A la fois dans les blessures et dans les prestations.

Une carrière internationale gâchée mais en club c’était quelque chose.
On l’avait pourtant pas décelé à ce potentiel lors de son recrutement.
Ca devait être un joueur de rotation initialement mais il a pris toute la place.

Il y a cette première Ligue des Champions remportée où il rentre et marque à la 94ème sur une action de génie.
La saison suivante, il marque un doublé en finale.

Il a toujours excellé dans cette compétition avec des notes moyennes folles.
Il détient toujours le record avec 8.52 en 8 rencontres lors de la saison 2043/2044.

Idem en L1 la saison suivante et son étonnant 8.55 de moyenne.

Si je devais retenir qu’un joueur, ça serait lui.

Les coulisses de ta plus grosse vente ?

Pas grand chose à dire.
Chelsea arrive avec 225 M€ pour ACUNA qui sortait d’une très bonne année après 5 saisons moyennes.
A vrai dire, je réfléchis pas beaucoup.
L’offre est validée début Juillet et ça me laisse quasiment 2 mois pour signer de beaux noms.

Sur ce même mercato, je fais COLLIN, ZANINETTI, DIOGO et MERCIER.
Tous les jours je le vends à nouveau.

Et RODRIGUEZ qui part la saison suivante pour 200 M€ ?

Lui ce n’était pas un choix non plus mais il empilait pas vraiment les buts et c’est ce qui nous manquait à l’époque.
On a fait confiance une dernière année à FULLANA avant de recruter DORN mais c’est vraiment avec l’éclosion de CAMARA des années plus tard qu’on a trouvé un 9 prolifique.

Ton achat coupable ?

Longtemps ça a été SDJ.
80 M€ pour un gamin de 19 ans qu’on considère comme le futur BENZEMA.
A l’époque, on a les fonds et pas vraiment de besoins.

Pendant 4 ans c’est une catastrophe avec 20 buts au total.
On est loin du compte.
Puis il explose à 25 ans alors qu’on était pas loin de le refourguer au premier venu.

Pour cette question, je dirais finalement Omar SAMBU.
On l’avait idéalisé comme notre nouveau MARROM mais il n’a pas eu le rendement attendu.
Globalement, j’ai souvent eu un problème avec mes latéraux qui étaient achetés trop cher. JHON LEE en fait partie aussi…

Ton transfert raté ?

Techniquement j’en ai deux.

Le premier, on est trop jeune et on a pas l’argent pour se positionner sur un transfert qui se fait trop rapidement.
La cible c’est Yannick Sainte-Luce à Toulouse et Antwerp le recrute pour 12 M€ alors qu’on en avait fait une cible prioritaire.

Lorsqu’il quitte la Belgique, le prix a triplé et c’est City qui est sur le coup, on a aucune chance.
150 sélections et 117 buts en Equipe de France, on est passé à coté.

Et le deuxième ?

Le deuxième est très récent et m’a touché dans ma fierté.
Christopher GUYOT on l’avait dans nos petits papiers mais il était bien à Sochaux pour finir sa formation.
Puis plein de recruteur arrivent, on fait une offre et alors que tout était quasiment bouclé, il fait volte face et rejoint finalement Lyon pour 35 M€.

Je sais toujours pas pourquoi il a changé d’avis au dernier moment.
Par la suite, Lyon en voulait plus de 300 M€, il est devenu intransférable.

D’autres regrets ?

Miel VERBRUGGE.
Le Belge avait un très gros talent mais j’ai pas apprécié qu’il ne prolonge pas après 7 belles années au club pour partir libre à Liverpool en 2042.
On l’avait mis au top du football mondial et il a pas été correct avec le club.

D’ailleurs la Belgique c’est un regret global.
J’aurai apprécié les voir briller mais comment faire quand on ne sélectionne jamais un Anthony PREVOST qui marche sur l’eau ?

Des remerciements ?

Le staff dans son ensemble qui a vite été dans le projet avec très peu de turnover.
Aurélien MONTAROUP qui a été mon adjoint très longtemps avant un départ à la retraite bien mérité en 2054.

Le Président COUDERC (2033-2054) avec qui j’ai eu de très bonnes relations.
On a juste eu un petit désaccord sur le centre de formation que j’espérais développer pour en faire un fleuron de la formation de l’Ouest de la France.
Mais quand on voit les résultats sur ces 21 années, il avait raison.

Et le président GRANGER ?

Je suis moins adepte des méthodes et de son ménage dans mon staff à son arrivée.
Mais d’un autre coté, il a réalisé mon rêve de nouveau stade.

Si Stéphane COUDERC était toujours en place, serais je parti ?
On ne le saura probablement jamais.

En parlant de staff, vous emmenez du monde dans votre nouveau projet ?

Absolument pas, je laisse le club du Poiré sur Vie intact.

Mon successeur fera ses propres changements mais les finances de La Roche VF sont assez fragiles et ne permettent pas de rémunérer le staff actuellement.

Je dois d’ailleurs me faire un nouveau staff plutôt réduit avec 3 nouvelles personnes pour m’épauler.
On est loin des grands noms qu’on a pu avoir au Poiré VF.

Des exemples ?

Pour les anciens, le nom de Salvatore SIRIGU doit leur parler.
Un des meilleurs entraineurs de gardien.
On a finit par recruter ZANINETTI pour perpétuer la tradition des entraineurs Italiens pour ce poste.

En U19, on a eu Damien PERQUIS, Yannick FERREIRA CARRASCO, Anthony LE TALLEC.

En recruteur, on a eu Pablo LONGORIA et Christophe GALTIER avant leur retraite.

En préparateur, certains ont eu une belle carrière d’entraineur comme Martin DUBRAVKA.
Un que je verrais bien réussir c’est notre ancien joueur VADIK.

Si j’ai l’occasion, j’hésiterai pas à faire appel à des anciens joueurs dans mon nouveau staff. Pour l’instant c’est compliqué, aucun ne veut faire ça gratuitement juste par passion.


Conclusion

Pour finir, ta saison préférée ?

2048/2049.
Invaincus en L1 avec 34 victoires en autant de rencontres.
La victoire en Ligue des Champions contre Arsenal à Barnabéu.

On avait vraiment l’impression que rien ne pouvait nous arriver cette année là.

Et du coup, on se retrouve quand ?

Je ne dévoile rien de confidentiel mais je n’ai pas d’obligation contractuelles avant la fin de saison en cours.
On se retrouvera à ce moment là pour un bilan de la saison dans le quotidien FMSLife.

En attendant, je retourne à une vie plus paisible pour découvrir mon nouveau club.
Paisible, mais il y a beaucoup de choses à mettre en place.

12 « J'aime »

Vraiment une très belle carrière. Merci pour le partage

1 « J'aime »

Hâte de voir les futurs derbys !!!

1 « J'aime »

Ca continue :heart_eyes: Let’s go La Roche !! :eight: :five: RpZ.
Top cet post « final » !!

Et pour cette carrière au Poiré :

Congrats Applause GIF

1 « J'aime »

Ta carrière a vraiment été incroyable, content que tu repartes sur un projet qu débute de loin :wink:

1 « J'aime »


Bilan Saison 2057 / 2058

Bienvenue dans cet article annuel détaillant la saison écoulée.

Je vais essayer de garder la même structure d’années en années.

D’abord, je vais vous parler de mon travail personnel à La Roche VF.
Puis on détaillera le football Européen avant de se pencher sur une analyse plus poussé de l’évolution du Poiré VF.

Désolé pour mon successeur, mais je vais être critique.


LA ROCHE VF

Grand favori, on laisse peu de doute pour la montée avec 23 victoires en 24 matchs.
Peu de joueurs de la saison dernière sont restés.
Doriano ROGER (3ème saison), Geoffrey RIVIERE , Théo VALLEE Yvan GAUTHIER (2ème saison).
Les autres sont tous partis.
Pour le reste de l’effectif, c’est du tout neuf avec des joueurs libres principalement.

image

On va arriver sur une saison importante avec l’arrivée des premiers contrats rémunérés.
On va devoir convaincre la plupart des joueurs de continuer l’aventure mais une grosse partie regarde déjà ailleurs et pas qu’en N3.

image

On va devoir également gérer nos premiers jeunes du centre de formation avec un problème : on a signé nos premiers contrat avec un statut amateur alors qu’on va évoluer vers le semi-pro.

J’en ai 5/6 que je vais vite monter en équipe 1 pour combler le banc de touche.
Une particularité de notre futur groupe de N3 : seulement 8 équipes donc un calendrier très light à venir.

Pour la beauté de l’histoire, on se hisse en 32ème de finale de Coupe de France et le tirage m’offre un cadeau :

image

Le score est pas si élevé mais on a clairement bu la tasse tout le match.


Ballon d’Or 2057

Je m’attends à une lutte SDJ / KRISTIAN / ARNESEN.

Mon pronostic :
1/ KRISTIAN pour son doublé en finale de LDC et son titre de meilleur buteur en Angleterre.
2/ SDJ pour sa très grosse saison dernière et jouer son possible 5ème titre.
3/ ARNESEN qui a empilé les buts toute la saison au Real Madrid.

Et c’est finalement Yannick BRAUN qui remporte son deuxième titre.
Le premier avec le Bayern, cette fois c’est en étant meilleur buteur en Allemagne avec Dortmund.


Ligue des Champions

Une phase de poules qui voit le Bayern et l’AC Milan se faire sortir.

Et surtout le VPF retrouver le titre un an après la cruelle défaite face à Manchester United.
Quoi de plus beau de le retrouver en battant le Real Madrid ?

Le tournant a été la double confrontation face à l’OL qui avait laissé planer le doute sur la capacité de l’équipe à reprendre son dû.

image

L’équipe est en très mauvaise posture après ce match aller.

image

Mais parvient à retourner le match retour après avoir encaissé un but dès la 3ème minute.
DANI et SDJ ont été primordiaux dans cette rencontre.

image

Une finale à sens unique avec un nouveau doublé de DANI qui a pris une envergure impressionnante dès sa première saison au club.

Par contre la gestion du nouvel entraineur… on en reparlera.

image


Europa League

Après Lille, le trophée reste dans le nord pour Lens qui remporte sa première distinction Européenne.

image

Malheureux tireur, c’est mon ancien joueur CLEBER NELSON qui rate le tir au but décisif.


Europa Conference League

1ère victoire pour le club Allemand dans cette compétition.
Ils pourront mettre le trophée à coté de leur Europa League 1997.

image

Le Celtic était pas loin de succéder aux Rangers.


Premier League

image

Classement très serré pour la lutte au titre et c’est Liverpool qui succède à Arsenal.

32 - Liverpool
25 - Manchester United
23 - Arsenal
13 - Manchester City
9 - Chelsea / Everton

image

KRISTIAN meilleur buteur, il a pris une autre dimension depuis sa saison passée exceptionnelle.


Liga

image

11 ans après, le Barça retrouve le titre !

Et ça se joue à la confrontation directe avec le Real Madrid à égalité de points.

65 - Real Madrid
29 - FC Barcelone
11 - Atletico Madrid

image

Le Turc SAHIN sort vainqueur face à ARNESEN pour le trophée de meilleur buteur.


Calcio

image

21ème titre d’affilé pour la Juventus.

61 - Juventus
25 - Inter Milan
24 - Milan AC
9 - Genoa
7 - Torino / Bologne

image

PEDRO SILVA sort une 2ème saison de suite à 32 buts.
Le Portugais de 31 ans fait maintenant partie des tous meilleurs.


Bundesliga

image

3ème titre d’affilé pour Dortmund.

45 - Bayern Munich
30 - Borussia Dortmund
9 - FC Nuremberg
7 - Schalke 04
6 - Hambourg SV
5 - Borussia Monchengladbach / VFB Stuttgart

image

Avec BRAUN encore impressionnant qui justifie son nouveau Ballon d’Or.


Ligue 1

image

Plus petit nombre de points pour être champion, l’équipe a dominé le championnat mais sans la manière.
Après 20 saisons à plus de 100 buts marqués, les 84 buts de cet exercice font tâches pour la première année de Justin GRALL.

24 - Vendée Poiré Football
21 - PSG
10 - St Etienne
9 - OM / AS Monaco
8 - Nantes
7 - OL
6 - Reims / Bordeaux

QRM bat St Etienne en barrage pour la montée.
Montpellier (c) et Reims retrouvent l’élite.

image

Après 2 saisons à plus de 30 buts, DAVIDSON est le grand absent du classement des buteurs.
Mais avec seulement 16 matchs de championnat disputé, il ne pouvait faire mieux que les 15 buts qu’il marque.


Statistiques Vendée Poiré Football

image

:star: :star: :star: DANI :star: :star: :star:

C’était mon cadeau de départ, et l’Allemand est clairement la bonne pioche cette saison.
Ce que je m’attendais pas, c’est que FLINT en fasse les frais.
L’Anglais a dû patienter tout le début de saison pour retrouver une place de titulaire en MOC pour laissé le coté gauche à DANI.

S’il continue, je le vois bien taper à la porte du Ballon d’Or.
En tout cas, il a été chercher cette Ligue des Champions quasiment tout seul avec ses prestations dans les derniers matchs.

:star: :star: CHECA :star: :star:

CHECA se bonifie avec l’âge et il accumule 21 passes décisives à 34 ans.
Digne héritier d’INIESTA.

On devrait avoir le plaisir de le retrouver au club la saison prochaine.
Tout le contraire de MESSIAS qui semble sur le départ.

:star: ATTOUMANI :star:

Il a tenu parfaitement son coté droit, bien suppléé par MORALES.
Le Français se permet même de côtoyer le nombre de but de SDJ et DAVIDSON.

Il a l’air d’avoir une place bien établie dans l’effectif aux yeux de l’entraineur, à lui d’enchainer les belles prestations avec peut être une belle Coupe du Monde cet été ?


:zap::zap::zap: Justin GRALL :zap::zap::zap:

LA critique principale de tous les observateurs : une gestion catastrophique du vestiaire.
Les résultats sont exceptionnels une nouvelle fois mais il va y avoir du grabuge cet été.

SDJ et DAVIDSON : Jamais alignés en même temps, l’entraineur a passé son temps à alterner sans définir de numéro 1.
Une saison qui aura de quoi dégouté au moins un des deux, surtout si ça se reproduit.

Autour de nos pointes habituelles, RANDRI n’a pas non plus été vernis.
15 titularisation pour 13 entrées en cours de match, il finit même par demander son départ en fin de saison.
NESOVIC est dans le même cas et part aussi au clash.

Des recrutements incompréhensibles : BETORANGAL et PAULARENA qui cumulent 5 matchs à eux deux pour des joueurs qui seraient titulaires dans des équipes de haut de tableau. Ca fait cher les 50 M€.

:zap::zap: SDJ :zap::zap:

Autant il ne s’est pas imposé comme étant indiscutable aux yeux de l’entraineur, autant on est peut être sur le début de sa fin.

17 buts seulement pour 35 apparitions, on est loin de ses standards.

A sa place, je chercherais à me faire deux trois dernières belles années ailleurs pour un nouveau défi.

Un Liverpool ou Bayern Munich serait bien pour lui.
Il y aurait pas la concurrence d’un top attaquant et pourrait enchainer les matchs.

:zap: ATES / NOEL :zap:

En défense centrale, le duo ATES / NOEL a été remis en cause et on s’est retrouvé dans un turnover à 3 avec SANDOVAL.

Ils connaissent le dispositif mais le Turc est nettement moins impactant dans le jeu. On le voit quasiment plus dans les actions sur coup de pied arrêté.

Du coté de NOEL, ça confirme une certaine fébrilité qu’on a pu apercevoir la saison dernière.

Je pense qu’un Lewis WILLIAMS ou un Fabio MARTINEZ vont avoir un coup à jouer la saison prochaine.


On se retrouvera l’année prochaine pour le résumé de la saison 2058/2059.

En attendant, n’oubliez pas d’encourager le Vendée Poiré Football et de faire un petit tour au Stade Henri Desgranges pour gonfler nos 400 spectateurs de moyenne.
J’espère vous y retrouver avec un ticket pour la N2.

Et j’encouragerai mon club de cœur pour continuer à rafler tous les trophées.
Mais je dois dire que le temps est à l’inquiétude, j’ai le sentiment qu’on s’engage sur un chemin qui n’est pas des plus radieux…

10 « J'aime »


Bilan Saison 2058 / 2059

Nouvelle saison écoulée et beaucoup de choses à raconter.

Coté La Roche VF, on s’attardera surtout sur nos jeunes et la construction de l’équipe future.

Au niveau championnat européen, on verra des très grosses saisons sur certains champions.

Et coté Poiré VF, ça va critiquer sévère…


LA ROCHE VF

On était favori cette année encore et le suspense sera de courte durée.
Les Voltigeurs ont suivi un moment avant de se perdre lors de la seconde phase.

Pour donner un ordre d’idée, on s’attendra à nous voir monter également la saison prochaine.

image

image

On arrive à prolonger la plupart des joueurs qu’on voulait.
Et certains jeunes U19 vont commencer à apparaitre au cours de la prochaine saison.

LE COZ devrait perdre sa place pour un jeune et plusieurs autres seront dans la rotation pour faire tourner cette défense.

Au milieu, MEBARAKOU partira mais notre maitre à jouer PEREIRA rempile.
On devrait le remonter en MOC la saison prochaine.

Devant, on garde aussi notre meilleur buteur RIVIERE et ROGER qui est le plus ancien au club : 4 ans.

Une perte à déplorer, Ibrahim KOUAO qui part à Grenoble en L2.
Il avait un contrat amateur à son arrivée et a profité de notre passage en semi-pro pour partir gratuitement…
Une grosse perte parce qu’à 16 ans, il avait le niveau de nos vieux briscards.

image

On espèrera que RIVIERE sera aussi efficace et qu’on sera épargné par les blessures, le calendrier est dense.

image

Les médias nous donnent favoris pour la montée.
On va vite pouvoir se jauger dès les premières journées : Rennes 2 (J2), Vannes (J4), Concarneau (J5) et Caen 2 (J6).
Un mois d’Aout très dense avec 6 journées, ça va nous changer de la saison dernière.


Ballon d’Or 2058

Cette fois-ci, j’avais le top 3 plutôt facilement.

PEDRO SILVA enchaine une 4ème saison folle à la Juventus avec une moyenne largement au dessus des autres.
Ca me rappelle le temps de PREVOST.

COGNIGNI enfile les buts à Arsenal et termine logiquement deuxième.

DANI apparait sur le podium, ses prestations lors de la LDC 2057/2058 a marqué les esprits.


Ligue des Champions

Le Real Madrid qui chute dès les 8ème face à Manchester United.

Le Poiré VF ne passe pas les quarts dans un match retour très compliqué.
Vainqueur 3-1 à domicile lors du match aller, mes anciens joueurs craquent au retour en perdant 3-0 alors que Liverpool ne cadre que 4 fois et eux 9.

Ces mêmes Reds sortent Lyon au terme d’un retour également spectaculaire.
0-0 à l’aller et 3-3 au retour. On termine la prolongation à 5-3.

image

Une finale disputée et c’est l’équipe la moins dangereuse dans le jeu qui s’impose aux TAB.
MESSIAS remporte sa 12ème LDC à 35 ans.

image


Europa League

Reversé depuis les poules de LDC, Lens se hisse jusqu’en finale pour remporter sa 2ème Europa League de suite.

image

Malgré 4.08 de xG contre 0.49, Lens aura du mal à se défaire du Spartak et devra aller jusqu’aux prolongations.


Europa Conference League

Le club est vraiment rentré dans le rang depuis le départ des Qataris en 2038.
Cette victoire leur fait du bien et c’est leur 2ème Conference League.
Le PSG sauve sa saison.

image

Toujours présent, HECKER marque le seul but du match.


Premier League

image

Manchester United succède à Arsenal.
Il faut remonter 12 ans en arrière pour voir un vainqueur différent de ce trio de tête (Chelsea).

32 - Liverpool
26 - Manchester United
23 - Arsenal
13 - Manchester City
9 - Chelsea / Everton

image

COGNIGNI enchaine et figurera certainement dans le prochain top 10 du ballon d’or.


Liga

image

Vexé d’avoir lâché le titre à son grand rival la saison dernière, le Real le récupère avec brutalité.

Une seule défaite 3-0 face à Barcelone qui a concédé trop de nul pour tenir le rythme du champion.

66 - Real Madrid
29 - FC Barcelone
11 - Atletico Madrid

image

ARNESEN remporte un nouveau titre de pichichi.


Calcio

image

22ème titre d’affilé pour la Juventus qui bat le record de points.

62 - Juventus
25 - Inter Milan
24 - Milan AC
9 - Genoa
7 - Torino / Bologne

image

Encore une belle saison de PEDRO SILVA qu’on retrouvera également dans les favoris pour le ballon d’or.


Bundesliga

image

Le Bayern reprend le titre.
Deux saisons quasiment identiques pour les deux monstres du foot Allemand.
Mais les Bavarois ont battu deux fois le BVB sur la saison.

46 - Bayern Munich
30 - Borussia Dortmund
9 - FC Nuremberg
7 - Schalke 04
6 - Hambourg SV
5 - Borussia Monchengladbach / VFB Stuttgart

image


Ligue 1

image

Nouveau titre pour le Poiré VF mais toujours des incertitudes dans la gestion de l’effectif.
Le club atteint à nouveau les 100 pts mais avec des sacrifices…

25 - Vendée Poiré Football
21 - PSG
10 - St Etienne
9 - OM / AS Monaco
8 - Nantes
7 - OL
6 - Reims / Bordeaux

Lorient perd son barrage et Laval remonte en L1 avec Nantes (c) et St Etienne.

image

DAVIDSON meilleur moyenne mais il ne termine que 6ème meilleur buteur avec 16 réalisations.
Les buts sont éparpillés : RUIZ (13), FLINT (12), DANI et ATTOUMANI (11).


Statistiques Vendée Poiré Football

Avant de parler de stats, il faut quand même résumer les mouvements de l’année tant Justin GRALL dépense au gré de ses envies.

image

1er choc pour les supporters, MESSIAS part à Liverpool pour 10 M€.
On aurait pu lui offrir une bonne fin de carrière au club mais le Brésilien a eu le nez fin pour aller chercher sa 12ème LDC ailleurs.
4ème joueur le plus capé avec 537 matchs, il est aussi le 8ème meilleur buteur du club avec 158 buts.

Il a de beaux restes après 14 saisons pleines au club :

Le départ de CEJAS était logique.
Je l’avais fait venir d’Argentine pour 7 M€ et il n’a connu que des prêts sous mes ordres.
GRALL l’a gardé au club l’an dernier mais il n’a disputé que 5 petites rencontres dans la saison…

Pour RANDRI, je peux comprendre.
Le joueur est barré par DAVIDSON en pointe, DANI à gauche et FLINT dans l’axe. Il veut un statut de n°1 et n’arrive pas à l’avoir ici.
On l’avait acheté 85 M€ ce qui fait une petite plus value pour un joueur qui est resté au club 7 ans.

Lui aussi avait des qualités indéniables :


Coté arrivées, c’est du grand n’importe quoi.
GRALL empile les joueurs et ça prend la poussière.

image

124 M€ dépensés pour des joueurs qui au cumul auront connu 12 titularisations et 14 entrées en jeu.
Parmi les plus cher : 25, 28, 29 et 32 ans.
Aucun n’a un potentiel intéressant et certains n’étaient même pas titulaires dans des clubs moins huppés.

Cette politique de transfert m’inquiète.
Il faudrait des jeunes à fort potentiel pour l’avenir ou alors sortir le chéquier pour des gros noms.
A la place, on perd 2 stars et 1 joueur à fort potentiel pour acheter 5 occaz sur wish.

image

:star: :star: :star: DAVIDSON :star: :star: :star:

L’anglais a eu la confiance du coach et a gardé sa place de titulaire toute la saison.
Il est le joueur de la saison pour beaucoup d’observateurs mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il est capable de beaucoup mieux :

image

J’aimerai retrouver ce joueur qui marquait dans n’importe quelle position et pouvait déclencher des frappes aussi surpuissantes que soudaines à 25m.

:star: :star: ATTOUMANI :star: :star:

Dans un futur hypothétique, il aurait été probablement une de mes premières grosses ventes.
Sous mes ordres, il était pas aussi flamboyant et je dois avouer que GRALL en tire le meilleur.

Autant de buts que l’attaquant de pointe, il est très performant coté droit.

:star: RUIZ :star:

L’Espagnol a eu un petit temps d’adaptation au schéma tactique de GRALL.
De mon coté, je l’avais pas aidé en le trimbalant sur l’aile droite, puis au milieu, puis derrière l’attaquant…

Mais quand on a un couteau suisse pareil, on peut le mettre partout et il sait faire.

image

Du coup, il devient plus décisif devant le but mais moins passeur.


:zap::zap::zap: La gestion du cas SDJ :zap::zap::zap:

Je suis partagé une nouvelle fois parce que mettais SDJ au début.
Mais le quadruple Ballon d’Or n’y est pour rien si on lui donne pas sa chance.

Il a du attendre la seconde partie de saison pour connaitre sa première titularisation.

Je pense qu’à un moment faut prendre ses responsabilités.
Si l’entraineur ne compte pas sur lui, on trouve une porte de sortie.

Mais de là à en faire un vulgaire joker de luxe après tout ce qu’il a apporté au club… c’est lamentable. J’avais pas vu ça depuis Cavani dans ma jeunesse.

Je lui souhaite un départ salvateur pour la saison prochaine.

:zap::zap: La politique de transfert :zap::zap:

La suite logique qui découle du cas SDJ : les transferts.

Je ne sais pas si la vision du club a changé depuis mon départ mais les dirigeants devraient se poser des questions sur le futur visage de l’équipe d’ici 3 à 5 ans.

MARCUS VINICIUS arrive en fin de carrière et on a même pas idée de son futur remplaçant.
CHARTERIS ? C’était ma volonté mais on le fait plus jouer.
Un autre jeune prometteur ? GRBESA ? Il a passé la saison en N2 et n’a pas vu l’équipe première.

Mais pas grave, on a les finances ? Non ?

image

Du coup j’en profite avec ma médiatisation mais je vais passer une annonce :

Petit club de caractère dans le bocage Vendéen.
Idéal pour club qui aime dépenser bêtement.
Recherche 500 K€ pour finaliser le budget de la prochaine saison.

:zap: MARKOVIC :zap:

Fin de saison très très compliquée pour lui, on dirait qu’il a atteint ses limites.
Il est fautif sur le premier but lors de l’élimination contre Liverpool puis fébrile sur les deux autres.

Depuis, il sombre en championnat avec 3 notes en dessous de 6 sur les 5 derniers matchs.

Faut espérer qu’il retrouve la confiance, le club n’a pas de plan B pour le moment.


Coupe du Monde 2058

Petit bonus avec le tableau de la phase finale qui a vu le précédent vainqueur garder son titre.

Et surtout des grosses nations s’arrêter dès les 16ème : France, Belgique, Espagne, Italie, Pays de Galles.

Une finale marquée par le doublé du vétéran GOMES.
Et les larmes de DAVIDSON qui ne fait pas gagner une Angleterre qui reste sur 4 finales perdues sur les 8 dernières éditions.

image

Le Brésil de son coté en est à 7 Coupe du Monde, record à battre.


On se retrouvera l’année prochaine pour le résumé de la saison 2059/2060.

10 « J'aime »


Saison 2059 / 2060 : LA ROCHE VF

image

La saison étant plus longue en N2, on va scinder en deux le résumé de la saison pour commencer par la partie amateur.

image

On nous donne favori pour la montée avec Vertou et Vannes qui sont pas loin derrière. Faudra se méfier du relégué Avranches et bien gérer les rencontres face aux réserves de clubs plus huppés.

Un début de championnat marqué par énormément de points lâchés bêtement.

Face à la réserve de Rennes, ça se termine à 3-3 alors qu’ils prennent un rouge dès la 3ème minute et qu’ils jouent une bonne partie de la seconde période à 9.

Des nouveaux joueurs arrivés libres s’illustres :

  • Pascal VARIN (21 ans) formé à Nantes s’installe dans notre défense centrale.
  • Koffi GNONLOFOUN (20 ans) formé au Poiré sur Vie prend la place de n°10.
  • Ion STROESCU (20 ans) arrive de N3 pour combler notre milieu.
  • Sofiane ROUABAH (34 ans) vient apporter son expérience en MOG pour sa fin de carrière. Il a 4 saisons de L2 dans les jambes.

Petit à petit, on intègre les jeunes du centre de formation mais c’est encore bancale en ce début de saison.

Un tirage clément en CDF jusqu’à Toulouse, pensionnaire de L2.
Le match est disputé et se jouera aux TAB.

image

image

Une équipe type commence à se dessiner mais dès le premier jour de mercato, BLONBOU décide de rejoindre notre principal rival pour la montée : VERTOU.

J’ai encore quelques joueurs en contrat amateur mais les finances ne sont pas suffisamment saines pour lui proposer de prolonger au club.

Un qui évolue très bien c’est NAVARRO dans les buts.
Je serais pas surpris de le voir partir en fin de saison pour une L2.
En tout cas, pour le prolonger il demande 5 K€ / mois là où je peux monter à 1.4 K€ au maximum…

On prend une R1 en 32ème et notre parcours s’arrête contre Châteauroux (L2) dans un match à sens unique où on aura jamais espéré.

En ce début d’année, on bat à nouveau Vertou mais ils reprennent quand même de l’avance avec 3 nouveaux nuls de notre coté.
Contre Concarneau c’est dur, on menait 2-0 à 15 minutes du terme mais on se fait reprendre.
Vertou a 5 points d’avance alors que Rennes 2 file vers le titre.

Notre défaite contre Brest aurait pu signer la fin des espoirs de montée mais Vertou a eu un mois catastrophique avec 2 nuls et 2 défaites.

A 4 journées de la fin, on a 2 pts d’avance sur eux et ils prendront 4-0 contre Rennes lors de la journée suivante.

De notre coté on assure en espérant un faux pas de Rennes lors de la dernière journée pour accrocher le titre.
Mais ils resteront solides pour garder leur première place.


Classement N2

Finalement, Vertou continuera sa série de défaite pour échouer loin de la 2ème place.

image

Notre international Martiniquais RIVIERE termine meilleur buteur.
Le Béninois GNONLOFOUN est meilleur passeur.

image

image


Statistiques

En coloré, les joueurs qui ont encore au moins un an de contrat au club.

NAVARRO est trop cher à prolonger et ça va être dur de lui trouver un remplaçant (gratuit) aussi efficace.

VALLEE a toujours un contrat amateur, je vais être radin et attendre de voir s’il réclame mieux.

LUCE j’hésite encore, j’ai des jeunes DD prometteurs et ça m’irait bien d’économiser son salaire de 1.1 K€ / m.

LE COZ, ROGER et GUIGNET ont perdu leur place dans l’année, la marche N2 était trop haute et ça serait pire pour eux l’an prochain s’ils restaient.

image

Dans les pépites, SALL est notre plus prometteur et prendrait la place de ROUABAH coté gauche dès la saison prochaine.

BASSILEKIN devrait continuer à être titulaire au poste d’arrière gauche.
HAUGUEL aussi a un coup un jouer en DC.

Au milieu, c’est GASNIER qui devrait être aligné plus souvent mais ça sera dur de s’imposer devant le trio STROESCU - NISTOR - PEREIRA.

Coté droit, LERAY a joué toute la 2ème partie de saison titulaire avec la grave blessure de STROSECU (fracture du tibia).
Il intègre notre 11 de la saison mais ça pourrait être juste l’an prochain en National.

image

Notre réussite l’an prochain dépendra grandement de l’efficacité de notre duo RIVIERE - GNONLOFOUN qui nous ont porté cette saison.

L’objectif reste le maintien pour laisser du temps aux jeunes pousses d’éclore.
On a aussi une stabilité financière à trouver et ça dépendra de la réussite de notre centre de formation.
Pour l’instant, on a sorti deux potentiels joueurs de L2 :

  • Ibrahim KOUAO (17 ans) : parti libre à Grenoble en L2 et qui a joué une saison en N3 avec leur réserve. 21 buts en 30 apparitions pour un buteur qui nous aurait fait du bien.
  • Laurent AUVRAY (16 ans) : on a même pas eu le temps de lui proposer un contrat qu’à ses 16 ans, Angers (L2) a foncé dessus.
    On touche une indemnité bien maigre de 12 K€ dans cette histoire.
    Il aurait été notre MOD parfait la saison prochaine.


On se retrouvera à la mi saison de National pour voir comment se déroule notre première partie de la saison 2060/2061.

9 « J'aime »


Bilan Saison 2059 / 2060

Bienvenue dans ce nouveau bulletin consacré au Poiré VF.

Une très bonne saison avec une ombre au tableau.

On finira avec en bonus l’Euro et la Copa America 2060.


Ballon d’Or 2059

Parmi les favoris, on attendait PAGES en ultra favori avec sa moyenne de 7.81 et ses 18 trophées d’Homme du Match.
DAVIDSON également ainsi qu’OSIPOV qui a mené Liverpool au titre en LDC la saison dernière.

Finalement, PAGES est absent du top 3 et c’est notre ancien protégé qui remporte son premier Ballon d’Or.

Un monstre.


Ligue des Champions

En poules, le Bayern se fait surprendre par Bilbao et termine 3ème.
Dans les autres groupes, la logique est respectée.

Des gros chutent dès les 8ème :

  • Arsenal qui sort aux TAB face à Clermont.
  • Dortmund qui chute à Villareal malgré son statut de favori.
  • Lyon qui n’a rien pu faire face à l’ogre Madrilène (4-0 au retour).
  • City qui n’a pas réussi à tenir le score lors du retour au Camp Nou.

En quart, le Real mettra encore un 4-0 à domicile contre Liverpool.
Clermont capitalisera sur un super match aller remporté 3-0
La Juventus passera tranquillement pendant que Le Poiré prendra sa revanche face à United.

En demi, les deux favoris passeront sans problème.

On assiste donc à la 7ème finale opposant Le Poiré VF au Real Madrid.
Les stats sont parlantes, les Merengues ne l’ont jamais emporté.

image

Mes anciens joueurs l’emporte sèchement 3-0 après une entame de match folle.

Petite satisfaction personnelle avec une composition où on ne voit que mes petits protégés.

Comme à son habitude lors des grands matchs, DANI porte l’équipe bien aidé par un RUIZ des grands jours.

image


Europa League

5 Années de suite que la coupe reste en France.
Après Monaco, Lille et Lens par deux fois, c’est Nice qui l’emporte dans un duel 100 % Français.

image

Grand moment de cette finale en fin de rencontre avec ce coup-franc direct d’EZRA qui attrape la lucarne à 25m dans l’axe.


Europa Conference League

Après deux finales perdues en 2025 et 2043, le FC Copenhague remporte son premier trophée Européen.

image


Premier League

image

Arsenal reprend le titre à Manchester United.

32 - Liverpool
26 - Manchester United
24 - Arsenal
13 - Manchester City
9 - Chelsea / Everton

image

COGNIGNI domine encore le classement des buteurs.
A 30 ans, l’Argentin fait partie des meilleurs 9 mondiaux.


Liga

image

Barcelone était en parfaite position mais ils perdent leur dernier match face à Villarreal pour voir le Real passer devant.

67 - Real Madrid
29 - FC Barcelone
11 - Atletico Madrid

image

Le Français PAGES remporte le titre de meilleur buteur.


Calcio

image

23ème titre d’affilé pour la Juventus qui bat le record de points.

63 - Juventus
25 - Inter Milan
24 - Milan AC
9 - Genoa
7 - Torino / Bologne

image

Pour sa première saison à la Juve, le Bulgare YANKOV marque 34 fois en 31 matchs.


Bundesliga

image

Le Bayern garde le titre.
Une meilleure différence de but et une victoire face à leur adversaire direct.

47 - Bayern Munich
30 - Borussia Dortmund
9 - FC Nuremberg
7 - Schalke 04
6 - Hambourg SV
5 - Borussia Monchengladbach / VFB Stuttgart

image


Ligue 1

image

Séisme en L1 avec la relégation de l’OM en L2.
Toulouse les bat en barrage pour valider sa montée.

Nouveau titre pour le Poiré VF avec seulement 6 pts d’avance sur Lyon qui a longtemps fait jeu égal.

26 - Le Poiré VF
21 - PSG
10 - St Etienne
9 - OM / AS Monaco
8 - Nantes
7 - OL
6 - Reims / Bordeaux

QRM (c), Strasbourg et Toulouse remontent.

image

L’Allemand LINDENHAHN remporte le titre de meilleur buteur devant DAVIDSON qui se console au classement des passes décisives.

MARTINEZ (DC) a la meilleure moyenne.


Statistiques Vendée Poiré Football

image

Deux départs notables :

  • CELIK que j’avais recruté pour en faire un buteur remplaçant de DAVIDSON.
    44 M€ pour 10 matchs en 2 ans, le bilan est maigre mais la plus-value intéressante.
  • MORALES part au mercato hivernal contre un très très gros chèque.
    Acheté 5 M€, il devait prendre la suite d’ATTOUMANI.
    Mais ce dernier est toujours là et le club encaisse 165 M€ (198 M€ si les bonus s’activent).

image

Niveau arrivées :

  • PIQUE arrive de Barcelone pour renforcer l’aile droite en tant que remplaçant.
    L’Espagnol de 23 ans ne devrait pas avoir le potentiel pour devenir titulaire.
  • DJEVEKEKAJ remplace CELIK en tant que buteur joker.
  • ARIAS vient renforcer le milieu.

image

:star: :star: :star: DAVIDSON :star: :star: :star:

L’anglais continue sa progression en étant plus décisif que la saison passée tout en distribuant les bons ballons.

Il a totalement éclipsé SDJ qui est resté au club et fait maintenant office de joker de luxe.

:star: :star: MARTINEZ :star: :star:

Je l’avais fait venir il y a 5 saisons mais en le prêtant 2 années de suite.
De retour depuis 3 ans, il commence à prendre ses marques et a bénéficier d’une blessure de NOEL en fin de saison pour engranger les titularisations.

L’avenir est au beau fixe pour l’Uruguayen de 24 ans.

:star: DANI :star:

L’Allemand enchaine en étant très bon dans les grands matchs.
L’équipe s’appuie sur lui pour remporter une nouvelle Ligue des Champions.


:zap::zap::zap: Les remplaçants :zap::zap::zap:

La liste est longue et le montant dépensé pour aussi peu de matchs joués fait tâche.

image

J’ai peur que l’équipe s’affaiblisse à terme et un grand ménage ferait pas de mal.

:zap::zap: CHARTERIS :zap::zap:

Le latéral Anglais ne semble pas en mesure de remplacer MARCUS VINICIUS qui, à 34 ans, devrait laisser un énorme vide à son poste quand il partira.

On est sur un arrière de la trempe de MARCELO.

:zap: WILLIAMS :zap:

Je m’attendais à le voir chambouler la hiérarchie en défense centrale mais ça ne prend pas non plus.

Il voit même MARTINEZ lui passer devant et malgré sa polyvalence, il n’est pas parmi les premiers choix de l’entraineur.


Copa America 2060

Le Mexique remettait son titre en jeu avec cette curiosité de ne pas faire partie des équipes invités (Chine et Etats Unis).

image

Premiers de leurs poules, l’Uruguay et le Brésil se retrouvent en finale.

image

Un match disputé mais le Brésil se montre beaucoup plus réaliste.
Ils remportent leur 12ème Copa America.

18 - Uruguay
15 - Argentine
12 - Brésil


Euro 2060

L’Ukraine remet son titre en jeu.

Seule surprise en poules, la Turquie termine dernière et se fait éliminer plus tôt que prévu.

En 8ème, le favori Anglais se fait surprendre en fin de match alors qu’ils menaient 2-0.

La France écarte l’Espagne en quart pendant que la Belgique rate encore sa compétition.

La Serbie remporte donc son 3ème Euro et partira à la conquête du seul trophée qui lui manque : la Coupe du Monde.

image

Très bon, MARKOVIC détourne un pénalty lors de la séance décisive pour ramener la coupe à la maison.


On se retrouvera l’année prochaine pour le résumé de la saison 2059/2060.

9 « J'aime »


Saison 2060 / 2061 : LA ROCHE VF

Finalement, un point s’impose après 9 journées.
On nous attend en milieu de tableau en fin d’année.

image

Il y a du beau monde et l’effectif parait très limite pour viser la montée cette saison.

image

Comme prévu, on perd NAVARRO dans les buts.

image

Il sera remplacé par MUNOZ qui était libre.
C’est moins bon sur le papier mais j’avais rien dans nos U19.

KINGSTON vient également renforcer la défense centrale et le milieu de terrain.
Il vient en prévision de départs de joueurs en fin de contrat.


Pour notre premier match en National, on affrontera un autre promu.
C’était l’occasion de bien démarrer et ça se passe pas comme prévu.

image

image

Une découverte cruelle avec un but encaissé dès le début de seconde période.
Sur un coup franc lointain, DENIS est oublié au second poteau et reprend tranquillement pour pousser au fond.

On domine toujours mais sans réussite.
RIVIERE est privé de ballon en pointe et c’est SALL et GNONLOFOUN qui tentent mais cadrent peu.

Coup du sort alors qu’on a jamais été aussi proche de l’égalisation.
VARIN est coupable d’une faute inutile dans la surface et Bourg en Bresse double la mise.

Notre réduction du score arrivera trop tard et on débute par une défaite.

image

Derby Vendéen pour notre premier match à domicile et ça tourne en notre faveur.

Petite alerte à 3-0 où on les laisse revenir à 3-2.
Je suis toujours en test de charnière derrière et KINGSTON débute très mal.
Les deux buts sont pour lui et il obtient une note de 6.1 sur le match.

image

3ème journée qui se passe également bien avec notre première victoire à l’extérieur.

On affiche une belle possession de 61% et un jeune joueur se montre à son avantage avec un but et une passe décisive : Bruno ROGER.
Il venait faire tourner sur l’aile gauche et est logiquement l’Homme du Match.

image

Nouvelle victoire avec un ROGER qu’on avait à nouveau titularisé.
Il profite d’une ouverture de STROESCU dans le dos de son défenseur direct pour ouvrir le score.

SALL double la mise d’une frappe puissante dans la surface mais ratera par la suite un pénalty.

Le score en reste là et on enchaine une 3ème victoire de suite.

image

On est sur un petit nuage mais l’équipe arrive trop confiante face à la lanterne rouge.

Deux buts encaissés en 3 minutes et un bon coup sur la tête.
Au retour des vestiaires, STROESCU parvient à marquer de loin.
La frappe n’est pas puissante mais le gardien est masqué, le ballon rebondit juste avant et vient rentrer avec le poteau.

L’égalisation viendra de RIVIERE à la réception d’un centre en retrait de ROUABAH. Il frappe en force sous la barre.

Notre vétéran ROUABAH (34 ans) qui réclame sans cesse un nouveau contrat.
Mais je ne peux pas lui proposer le x4 qu’il réclame, je m’attends à ce qu’il parte à tout moment.

image

Une 6ème journée étrange.
Vu la prestation de notre première mi-temps, je m’attends à un 6-0 pour le Paris FC.

Mais les joueurs arrivent à se reprendre pour proposer un autre niveau de jeu.
Il nous manquera le réalisme mais en jouant comme ça sur 90 minutes, on peut rivaliser.

image

On arrive dans la peau d’un outsider dans cette rencontre et heureusement qu’on égalise vite grâce à BAUDRY.
Le jeune arrière droit se porte vers l’avant et parvient à glisser son tir au premier poteau dans un angle très fermé.

Avant la mi-temps, notre autre arrière (BASSILEKIN) est à la réception d’un centre en retrait à l’entrée de la surface et place un plat du pied puissant.

En fin de match, on met le bus derrière suite au second jaune d’un KINGSTON mal inspiré.
Sur un contre bien joué par GNONLOFOUN et ROGER, les deux se jouent de la défense pour nous mettre à l’abri.

image

Nouvelle déconvenue dans un match où on termine à 3.84 de xG.

Avec une blessure de RIVIERE qui va le mettre sur la touche pendant un bon mois (élongation aux adducteurs).

Heureusement, GNONLOFOUN sauve un point en égalisant en fin de match après un cafouillage dans la surface.

image

Dernier match avant une trêve de 15 jours bienvenue.

La manière est présente et pour l’occasion, c’était PEREIRA qui était aligné en 10. Un but et deux passes décisives, j’ai une piste à explorer.
D’autant plus qu’avec RIVIERE blessé, je pourrais remonter GNONLOFOUN en 9.


Classement J9

image

Un début de saison très intéressant vu notre objectif premier qui est le maintien.

On a senti la différence de niveau sur certaines rencontres mais c’est très encourageant.
Il faudra régler la mire en pointe et éviter de perdre des points contre les derniers comme à Bourg en Bresse ou contre Raon l’Etape.

image

Le jeune Bruno ROGER va bénéficier de la situation actuelle avec l’absence de RIVIERE.
GNONLOFOUN sera probablement en pointe, PEREIRA derrière lui et NISTOR repositionné au milieu.

Derrière, on se cherche toujours.
BASSILEKIN commence à se mettre sur la touche en exigeant un départ chez une autre formation de National.

Le calendrier est abordable avec de la CDF pour commencer.
Il faudra un résultat contre Le Mans pour garder cette dynamique.

Le mois de Décembre risque d’être révélateur du reste de notre saison avec deux gros match à Fleury et contre Rodez à domicile…

7 « J'aime »

Des débuts plutôt prometteurs pour un promu

1 « J'aime »


Saison 2060 / 2061 : LA ROCHE VF

image

Un nouveau match solide à domicile avec un PEREIRA très inspiré.
Buteur en tout début de match, il sera passeur décisif sur les deux suivants.

image

Encore une rencontre qui va nous donner une leçon.
On court après un but tout le match avant de complétement relâcher après l’ouverture du score de GNONLOFOUN.
Il marque encore sur coup franc direct.

L’erreur vient de LUCE qui perd un ballon coté droit au milieu de terrain ce qui permet aux attaquants adverses de se présenter seuls face au but…

2 points bêtement perdus contre un relégable.

image

Le score ne le montre pas mais la défaite est plutôt logique.

Tout se joue à la 20ème minute avec l’ouverture du score de GNONLOFOUN mais l’arbitre refuse pour un hors-jeu très discutable.

Deux minutes après, ROGER déséquilibre NAVARRO qui se fait justice.
Peu après l’engagement, NAVARRO est à la réception d’une déviation sur corner et double la mise.
Mentalement, l’équipe est au fond et il faudra un discours remuant à la mi-temps pour réveiller tout le monde.

Au retour des vestiaires, on passe de 2-0 à 3-2 en trois minutes puis ROGER égalise à l’heure de jeu ce qui est plutôt inespéré vu notre prestation.

Et alors qu’on défend bas pour sauver le nul, VARIN se retrouve à devoir marquer deux joueurs. Il lâche le mauvais et CISSOKHO s’échappe pour planter un 4ème but pour Alès.

image

Dinan joue également le milieu de tableau mais notre formation n’est pas au mieux en ce moment.
Encore un début de match catastrophe avec VALLEE qui charge irrégulièrement dans la surface après 16 secondes de jeu…
Puis on prend un second but sur coup franc direct…

En plus, on accumule les blessures et les suspensions et je dois sortir un U19 des équipes de jeunes pour le titulariser avec les seniors en MOG.
On découvre donc Xavier ROTSEN qui égalisera d’une belle frappe puissante depuis l’entrée de la surface.

image

J’ai bien aimé ce que j’ai vu avec ROTSEN et il est encore dans le groupe malgré le retour des cadres.

Il nous donne raison en rentrant en seconde période pour nous offrir la victoire.

On s’en sort bien avec deux buts refusés pour Le Mans en fin de rencontre.
De notre coté, c’est un hold-up précieux.

Un bon moment pour se relancer et repasser dans la première moitié du classement.

image

Match catastrophe avec un pénalty concédé après 5 minutes.
VARIN qui prend deux jaunes en une minute et on arrive à la pause avec un retard de 3 buts.

Un nouveau but encaissé puis ROGER pète les plombs et prend un rouge direct.
Il sera bientôt suivi par BAUDRY qui prendra un second jaune en provocant un pénalty.

On termine la rencontre à 8 avec un score cinglant de 6-0 pour Fleury…

image

On cherche à se relever contre Rodez et ça commence mal.
Heureusement, PEREIRA réduit le score avant la pause ce qui nous permet de revenir plus conquérant.

SALL égalisera vite avant que NISTOR, sur pénalty, nous donne un avantage qu’on gardera jusqu’à la fin.


Classement

image

On est à peu près à notre rang entre la 8ème et la 12ème place (avec un match en moins).

On a vite vu la différence de niveau face à des formations comme le Paris FC ou le FC Fleury.
Mais paradoxalement, on a tapé Sedan, Chambly et Le Mans.

Sans les contre performances face aux relégables, on pourrait même titiller la 6ème place.


Coupe de France

image

R1 / N2 / R1 / N3 / R1

On a de la chance au tirage et aussi contre le FC Olonne qu’on bat aux TAB.

Pour les 16ème, on tire un gros morceau avec le Stade Lavallois, actuel 3ème de L2 et qui était en L1 la saison dernière…

On débutera le mois de Janvier par cette rencontre.


Statistiques

image

Une chose est sûre, ROGER a pris la place de MOG et ne la lâche plus.
Il est la bonne révélation de ce début de saison.

GASNIER glane du temps de jeu au milieu mais c’est dur de déboulonner les PEREIRA / STROESCU / NISTOR.
Il est derrière en niveau pur mais ça présage un bon avenir si on parvient à le garder.

En DC, VARIN devait former une nouvelle charnière avec KINGSTON mais ce dernier est très en dessous des attentes qu’on a de lui.
VALLEE est légèrement mieux mais dans l’ensemble, on a un gros chantier à régler à ce niveau là.

Je me cherche toujours un peu pour les latéraux en alignant le jeune BAUDRY dès que possible.
Un problème se profile à l’horizon avec beaucoup de clubs de L2 qui lui tournent autour.

Le projet est aussi de prolonger d’une saison minimum le maximum de cadres.

image

Il va surtout falloir gérer un calendrier bien chargé en championnat.

8 « J'aime »

Le podium n’est pas si loin. Avec une bonne série, il est tout à fait possible d’aller chercher une troisième place :wink:

Cette défaite à Fleury avec les 3 rouges, ça casse la tête !!