:storyred: :s1: :real: - Coup de tonnerre à la maison blanche

Le jour où tout a basculé

Le printemps a pointé le bout de son nez. La saison s’est terminée de manière éprouvante pour les joueurs. Ils avaient tous le droit avec 4 semaines de repos bien mérité. Le grand cirque allait reprendre dès mi-juillet. Zidane convoqua ses joueurs pour leur souhaiter un bon congé et il finit l’entrainement du jour par un petit match qui avait plus allure d’un match entre potes plutôt que d’un match d’entraînement.

Soudain tout bascula ! Toute la presse nationale dans un premier temps et ensuite la presse internationale relayèrent l’info du moment.

Une bombe vient d’éclater dans le milieu footballistique international : Le Real Madrid est accusé d’avoir versé des pots de vin à des équipes lors de la présidence de Ramon Caldéron.
Les pots de vins concerneraient certaines équipes du championnat espagnol ainsi que certains clubs en compétition européenne. L’investigation suit son cours. Si l’info s’avérait être vraie ce serait un scandale sans précédent dans le monde du football espagnol et international.

Les bureaux du Santiago Bernabeu furent une vrai ruche où chacun courrait dans tous les sens. Le portable de Florentino Perez n’arrêtait pas de sonner entre les avocats et la presse.
Les dirigeant ne pouvaient pas croire ce qu’il se passait. Beaucoup d’entre eux essayaient d’être rassurants en disant qu’il y avait prescription et que l’on ne pouvait sanctionner le club à cause de déboires passés. Florentino se voulait optimiste quand à l’issue de l’enquête mais en attendant il se disait que ça foutait quand même un sacré bordel !

La fin de journée approcha et Florentino eut un peu de répit. Il repris à nouveau son téléphone pour passer un appel.

- Hola Marcelo !
- Hola Presi !
- Marcelo, j’ai besoin de te parler. Je suppose que tu es au courant ?
- Oui biensûr. Comment passer à côté…
- J’aimerais que tu me répondes franchement. Que s’est-il passé lors de cette saison ?

6 « J'aime »
Toute la vérité, rien que la vérité

- Euh… je ne sais pas Presi. C’était il y a longtemps…
- Ne te moque pas de moi Marcelo et dis moi tout. C’est l’institution qui est éclaboussée de cette affaire.
- Je ne …sais plus…vaut mieux laisser de côté et attendre les résultats de l’enquête
- J’EXIGE une réponse !!!
- Ecoutez, je ne sais pas grand chose tout comme Sergio. Mais ce que je sais c’est que Sergio a passé plusieurs moments dans des réunions secrètes avec Caldéron. Je pensais que c’était pour une question de renouvellement de contrat ou bien une clause
- Sergio tu dis???
- Oui mais svp, ne lui dite pas que c’est moi…
- Ok ok merci Marcelo.

Florentino de plus en plus intrigué composa le numéro de Sergio Ramos. Après 4 sonneries, il décrocha :

- Presi ? Que puis-je faire pour vous ?
*- Tu as lu les nouvelles ? *
- Oui oui je me tracasse Presi. A quoi nous exposons nous?
- Selon mes avocats, le pire qui pourrait nous arriver c’est le retrait du titre de 2007 s’il est prouvé que les pots de vins sont vrais.
- C’est tout…? enfin vous voyez ce que je veux dire…
- Oui mais se serait sûrement accompagné d’une forte amende.

Ramos ne répondit pas. Le ton de sa voix cachait une certaine nervosité.

- Sergio, faut que tu me répondes franchement. Que s’est-il passé cette saison ?
- Ben rien Presi, on a été champion de fort belle manière.
- Ecoute Sergio, je sais qu’il y a quelque chose. J’en suis convaincu. J’ai parlé à Marcelo.
*- Marcelo??? *
- Oui il m’a bien fait comprendre que tu pourrais m’en dire plus. Si je n’ai pas toutes les infos je ne pourrais faire en sorte de limiter la casse.
- Je ne sais pas Presi…J’ai promis de me taire…
- Parle bon sang !!!
- Ok Presi mais ne m’en veuillez pas, j’étais jeune à l’époque…
- Ok Sergio, je t’écoute
- Alors voila…

5 « J'aime »
Le couperet tombe

Florentino-Perez-Zinédine-Zidane2

La voix de Sergio Ramos était tremblante.

- Lors de cette saison là j’ai été convoqué dans le bureau de Calderon plusieurs fois même. A chaque fois c’était la même question: Quelles étaient les équipes hors top qui pourraient nous poser des problèmes, qui seraient difficiles à jouer. Moi je lui répondais que des équipes comme Bilbao chez eux, Getafe,etc…
Ce qui m’étonnait c’était qu’il faisait appel à moi et non pas à un des capitaines. Bref, quand nous jouions ces fameux match, on sentait sur le terrain que l’adversaire était beaucoup moins mordant et donc on remportait facilement la victoire. J’en avais parlé à Marcelo à l’époque. Et quand j’ai finalement compris ce qui se passait je lui ai fait la remarque direct et Calderon m’a répondu d’un clin d’oeil. Nous venions de fêter le titre de Liga et forcément cela donnait un argument de poids pour lutter contre vous pour la présidence. Marcelo et moi avons décidés de nous taire et de faire comme si c’était jamais arrivé
- Il a donc versé des pots de vins pour gagner des matchs…
- Oui presi…

Le sang de Florentino ne fit qu’un tour et son visage devenait tout rouge…
- Mais bon, c’est il y a longtemps.
- Erreur Sergio, c’est remonté à la surface, cela peut coûter cher, très cher.
- Mais vous avez rien à voir avec ça Presi
- Oui mais c’est l’institution du Real Madrid qui sera affectée.
- On fait quoi?
- On va patienter jusqu’à la decision de l’enquête, cela pourra durer quelques temps…en attendant je lance la machine pour éviter le drame. Je te tiens au courant…

Florentino était un peu trop optimiste sur la durée de l’enquête car deux jours plus tard la conclusion tomba.

Bonjour, nous ouvrons le journal avec le scandale qui secoue actuellement le monde du football et tout particulièrement le Real Madrid. L’enquête s’est terminée et des sanctions sont tombées :
Le Real Madrid est relégué en Segunda Division B
Le Real Madrid est évincé de la ligue des champions de cette année
Des sanctions financières sont imposées au Real Madrid.
Les clubs ayant reçus les pots de vins sont sanctionnés de manière économique.
Les joueurs souhaitant quitter le club de la capitale peuvent partir gratuitement selon l’article 1.5.3 du règlement de la liga concernant la relégation administrative.

Florention fut abattu, écroulé sur son fauteuil il n’avait même pas eu le temps de réagir. La FIFA voulait en faire un exemple. L’institution était détruite, il fallait tout reconstruire. Il souhaite confier le projet de la remontée à Zidane se doutant que plusieurs cadres de l’équipe vont partir.

A ce moment, quelqu’un toqua a la porte.

- Entrez…ahhhhhh Zizou faillait que je te parle
- Moi aussi Presi
- Ben vas-y mon ami je t’écoute. Toi d’abord
- Est-ce vrai ce qui nous arrive ? on dirait un cauchemard ?
- Oui mon brave c’est malheureusement bien réel. Justement je voulais t’en…
- Excusez moi de vous interrompre Presi mais …enfin je ne sais pas comment vous le dire mais…Je souhaite quitter le club.
- Quoi??? Mais pourquoi ??? Tu as déjà reçu des offres ???
- Oui, on m’a proposé, de manière officieuse de remplacer l’entraîneur de la Juve et j’ai accepter…
- Mais j’ai besoin de toi pour redresser l’équipe. Tu connais très bien les jeunes en plus
- Oui mais Presi, je ne peux pas me permettre de perdre 2 ans…Mon objectif reste à terme entraîner l’équipe de France mais en restant en 2B et en 2eme division, j’y arriverais pas …
- Je te cache pas ma déception…
- Je sais presi vous avez temps fait pour moi mais il faut que je parte.
- Donc l’équipe va mal et tu nous lâche …Je resterai donc professionnel car toi aussi tu as le droit de quitter le club suite à une relégation. Je vais mettre ça en place…
- Merci Presi…Vous êtes un homme de parole…

Zidane se leva et sorti du bureau en refermant doucement la porte. Florentino Perez s’écrasa au fond de son fauteuil.

- Voila le premier rat qui quitte le navire…

2 « J'aime »

Le rêve de tous les supporters catalans qui se réalise :sac:

1 « J'aime »

Normal que Zizou s’en aille :slight_smile: