:storypink: :s4: Charlotte Hornets : Gare aux Frelons !

nba
#61
NOUVELLE SAISON

Désolé pour l’attente, école d’ingé + maladie, j’ai pas eu beaucoup de temps sur les 10 derniers jours.

Et nous voici à la date du 6 Décembre, après 23 matchs de saison régulière. On a pour l’instant un bilan de 10 victoires pour 13 défaites. Un bilan négatif certes, mais avec un calendrier relevé, avec jusqu’à présent 16 matchs contre des équipes playoffables. On se classe pour l’instant 9èmes de l’Est, à 1.5 match du 8ème, les Nets.

image
Portrait Rapide

Comme d’habitude, commençons par un portrait rapide des performances de nos Hornets, afin de trouver des pistes pour les expliquer.

Tout d’abord, analysons le NetRating de l’effectif, c’est à dire le différentiel de points de l’équipe pour 100 possessions. Concernant notre OffRtg, on est 8èmes, avec 100.9. Défensivement, c’est bien sûr moins bon, 111.2 points concédés pour 100 possessions, on est donc 21ème défense de la Ligue. On obtient donc 19ème différentiel avec -0.3, 9ème de l’Est avec un calendrier très relevé, rien d’alarmant pour l’instant.

On est donc une très bonne attaque, la 8ème, et surtout une très bonne équipe d’adresse. Il y a moins d’un an, c’était un point faible de l’équipe, et pourtant on est désormais la 4ème équipe la plus adroite de la Ligue, 47.9% au tir, et 3ème du parking, 39.3% à 3 points. En effet, même si notre 5 n’est pas encore un des plus impressionnants de la NBA, on peut s’appuyer sur un très bon banc, qui inscrit 37.4% de nos points, 4ème de la Ligue. Nos Hornets semblent donc être une bonne attaque, avec un très bon collectif.

Une bonne attaque certes, mais une défense très moyenne. On n’a que la 21ème défense de la Ligue, mais surtout, on est la 23ème équipe en termes de rebonds défensifs, avec 74.9% de rebonds défensifs pris. A surveiller donc.

Locomotives

Il y a 1 an, Kemba Walker était la seule locomotive de l’équipe, le seul joueur à réellement pousser l’équipe vers l’avant et à prendre ses responsabilités. Sur ce début de saison, 3 joueurs ont ce rôle : Kemba Walker bien sûr, Montrezl Harrell, arrivé en Février dernier, et Malik Monk, qui a beaucoup progressé et pèse beaucoup en attaque cette saison.

Commençons par Kemba, le franchise player de l’équipe, le All-Star, celui qui reste le meilleur joueur de la Caroline du Nord. Ses statistiques brutes sont moins impressionnantes que l’an dernier, mais il joue pus juste depuis le début de saison, sont USG% est passé de 31% à 25%.
Il met 21 points et délivre 5 passes décisives par match, 49% au tir et 42% derrière l’arc, il perd vraiment peu de balles cette saison, 3.1 d’AST/TO. Il est pour l’instant dans la course pour décrocher sa 4ème étoile du All-Star Game, 4ème guard dans les votes à l’heure qu’il est. Franchise Player.

Penchons nous désormais à “l’energizer” de l’équipe, Montrezl Harrell détonateur de la saison passée au poste 4, et supposément la 2ème figure de proue de l’équipe. Et on peut dire qu’il remplit à merveille sont rôle sur le début de saison, 14 points et 8 rebonds par match, ) 57% au tir et presque 20 de PER. Très fort. Très très fort.

L’an dernier, Malik Monk était un jeune prometteur, qui apportait en sortie de banc, mais à qui il fallait encore franchir un palier pour être vraiment impactant au niveau NBA. Et alors? 62% aux tirs réels, rien que ça. On peut dire qu’il a step-up. Il met 13 points par match, fait 4 passes décisives, le tout pour un joli 17 de PER, il a vraiment progressé, c’est le futur de la franchise, à n’en point douter.

Collectif

On a vu plus tôt qu’on avait un banc très fort, impactant, un collectif de qualité. De l’an dernier, on a su conserver une bonne répartition du scoring, 8 joueurs mettent plus de 8.6 points par match, mais cette saison, on a nos 3 figures de proues qui inscrivent 48 point par match à 3.

Du coté des stats avancées, on a toujours notre groupe de 6 joueurs au dessus de 16 de PER, mais là où le changement est marquant, c’est du coté des autres statistiques qu’on avait analysés ensemble, les EWA et l’USG%.

Combien d’équipes à votre avis ont 6 joueurs au dessus d’1.0 EWA sur les 23 premiers matchs de la saison? La réponse est 2 : les Celtics, et nous. C’est là qu’on est vraiment forts cette saison, le collectif est vraiment fort, on a beaucoup de joueurs impactants, même une fois sortis des 3 tauliers. Les joueurs osent vraiment prendre leurs responsabilités cette saison, 7 d’entre eux dépassent les 19% d’USG%, contre seulement 3 l’an passé, le changement est impressionnant, et le collectif de qualité.

On a donc un vrai bon noyau dur de 6 à 7 joueurs, Kemba, Harrell, TP, Monk, Boban et Lamb.

Poste 3

Alors évidemment, tout n’est pas rose sur ce début de saison, et un poste semble moins impactant que les 4 autres, le poste 3, celui de l’ailier. Il ne faut pas négliger qu’on a affronté entre autres LeBron James, Kevin Durant et Jimmy Butler depuis le début de saison, compliqué donc de s’exprimer pour TJ Warren et Miles Bridges.

Il mettent tout de même 20 points par match à eux 2, et c’est là qu’il ne faut pas s’arrêter aux statistiques brutes.

Mettre 20 points à 2 sur le même poste, c’est pas mal. A 10 de PER, 51% au TS%, très exactement 0 EWA, c’est plus inquiétant. Voilà comment les on peut scorer, sans pour autant avoir vraiment d’impact sur le jeu.

image

Il faudra surveiller Warren et Bridges sur la suite de la saison, avec un calendrier plus classique. Bridges a tout de même eu une jolie pointe à 27 points cette saison, il reste tout de même intéressant à développer.

Défense

Venons en au sujet qui fâche : la défense. Avec le 21ème Defensive Rating de la Ligue, on peut dire que c’est le point noir du jeu de l’équipe.

Commençons par les qualités de rebond défensif. Sur la 2ème partie de la saison dernière, on était tout à fait corrects au rebond défensif, et pourtant on y est plutôt médiocre cette saison, avec la même raquette, et une ossature semblable. Alors, comment passe-t-on de bonne à mauvaise équipe de rebond avec les mêmes joueurs?

Et bien tout simplement, sur un échantillon de 23 matchs, on peut s’interroger sur la véritable représentativité statistique des 1ers matchs de la saison. On l’a vu, les équipes affrontées étaient très fortes, et ce sont également de très bonnes équipes de rebond, 18 des 23 matchs joués jusqu’à présent l’ont été face à des équipe du top 10 en terme de rebond offensif. L’échantillon statistique n’est donc pas représentatif, et il ne faut donc pas s’inquiéter pour l’instant de nos qualités de cueillette sous le cercle, qui devraient tendre à se normaliser.

image

Il ne faut pas s’inquiéter de notre supposée faiblesse temporaire au rebond défensif, mais ce n’est pas le seul aspect de la défense. Penchons nous désormais sur la contestation des tirs. Pour ce qui est des 3 points, on est très performants, 5èmes de la Ligue, nos adversaires ne rentrent que 33.6% de leurs tirs longue distance. Pourtant, on n’est que 23ème défense des tirs au global, 46.8%… Petit problème sur les tirs à 2 points donc. Gros problème plutôt, on concède 53.5% des tirs de près. Cinquante trois virgule cinq. C’est catastrophique; On pouvait s’attendre à avoi rune défense intérieure moyenne, mais là c’est mauvais, très mauvais.

Vous vous souvenez de l’impact qu’avait MKG en défense sur la dernière ligne droite la saison passée? Il n’était qu’à 29% de tirs encaissés, monstrueux. Et cette saison? 51. 51%, pour un spécialiste défensif, en 25 minutes par match. Il n’est pas la seule cause de notre faiblesse, d’accord (Hernangomez est faible défensivement, mais pèse autrement sur le jeu), mais quand un spécialiste défensif se transforme en passoire, il n’est plus qu’un boulet. Tout simplement inutile cette saison, en espérant un réveil, un regain de défense de sa part.

Début de saison mitigé donc, avec un gros calendrier. On a fait preuve de qualités offensives et collectives indéniables, mais la défense reste à surveiller. Prochain arrêt, la trade-deadline !

A SUIVRE…
4 Likes

#62

Compliqué ce début de saison, alors qu’on t’espérais sur la lancée de la fin de saison dernière !

Il donne quoi ton rookie RIchardson ?

1 Like

#63

En vrai je trouve ça encourageant en attaque, faudra voir avec un meilleur calendrier pour le rebond et la défense, mais le collectif est fort.
Pour Richardson, pour l’instant il cire le banc, il a pas encore joué, mais il rale pas, il se développe tranquillement, on verra à l’été s’il a le niveau pour intégrer la rotation

1 Like

#64
REGAIN DE FORME?

On se retrouve au moment de la Trade-Deadline, après 53 matchs joués dans cette saison 2019-2020. Le calendrier des derniers matchs était plus “standard” que celui du début de saison, et on a un bilan presque équilibré de 26 victoires pour 28 défaites, à 1 match du 8ème, les Nets.

ShapeHornets

Je vous propose un tour d’horizon des différents aspects du jeu observés à la fin Décembre, il y a 30 matchs, et d’analyser leurs évolutions, avant de peut être remarquer de nouvelles spécificités de notre équipe.

Revue Rapide

Ici, je me contenterai de vous énoncer les qualités globales d’attaque et de défense de l’équipe, l’analyse sera plus poussée par la suite. Bien entendu pour les stats d’équipes, je me base sur les 30 derniers jours et non sur la globalité de la saison.

D’un point de vue offensif, on avait la 8ème attaque de la Ligue après 23 matchs. Sur les 30 derniers jours, soit 14 matchs, on a la 10ème attaque de la Ligue, avec 110.7 points incrits pour 100 possessions, soit un chiffre très similaire. On est resté constant en attaque, à un très bon niveau, toujours la 6ème équipe de la Ligue en termes de shoot, c’est toujours très bien.

Notre point faible du début de saison maintenant, la défense. Sur les 30 derniers jours on est la… 4ème défense de la Ligue. Rien que ça, on n’encaisse plus que 103.4 points pour 100 possessions, 8 de moins que lors du début de saison, impressionnant. Et le calendrier était plutôt classique, ni trop facile, ni trop relevé. Je pense que ça mérite un paragraphe complet.

Les Têtes d’Affiche

Comment vont les 3 têtes d’affiche de notre début de saison, Monk, Harrell et bien sûr Kemba Walker? Progression? Régression? All-Star?

Commençons comme toujours par le Franchise Player, Kemba Walker. Il est toujours stratosphérique, 22 points, 5 passes et 3 rebonds, 61% au TS%, et un très gros 9.1 EWA à ce moment de la saison (exactement autant que la saison passée au même moment, top 20 NBA). Il produit toujours autant, avec un USG% passé de 31% à 26% : il est plus efficient dans son jeu, titulaire au All-Star Game, impérial.

Montrezl Harrell maintenant. L’an dernier, son arrivée avait changé beaucoup de choses dans le jeu de l’équipe, apportant de l’énergie et du scoring. Il continue sur sa lancée du début de saison, 15 points 8 rebonds, à 61% aux tirs. Il a même un impressionnant 22 de PER, top 20. Plus impactant que jamais, il monte encore et toujours en puissance, et compile 7.4 EWA. Comparez ces chiffres à ceux du All-Star Kemba, c’est monstrueux.

image

Malik Monk quant à lui, avait été une belle surprise du début de saison. Jeune a potentiel, il avait performé au delà des attentes. C’est toujours très bien, mais son adresse semble s’être normalisée, et il est moins impactant. De 62% au TS%, il est passé à 58% (donc à peu près 55% depuis début Décembre). Il inscrit toujours en moyenne 12 points par matchs, un petit trou d’air, pas étonnant pour un jeune joueur, et même si ça ne sert pas les performances de l’équipe, rien d’alarmant chez un jeune prometteur de 22 ans.

Collectif

Lors du début de saison, l’équipe était basée sur un noyau dur de 6 à 7 joueurs. Pas grand chose à souligner de ce côté là, si ce n’est la légère chute de Monk qui n’aide pas, et une blessure de TP, pour encore 4 à 6 semaines. Le jeune Melton, récupéré dans le trade de Warren va enfin avoir du temps de jeu.

Pour ce qui est du poste 3, c’est là aussi resté inchangé. Warren et Bridges ont des stats brutes correctes, mais en terme d’impact c’est toujours faible, toujours 0 EWA pour un PER de 10 tous les 2.

Défense

La défense, c’est indiscutablement le point noir de l’équipe, en tout cas ça l’était sur le début de saison. On avait analysé cet aspect du jeu à travers 2 prismes : celui des rebonds, et celui de la contestation des tirs.

Sur les 23 premiers matchs, on était 23èmes en termes de rebond défensif, mais face à des adversaires très forts au rebond défensif. Et je pense que le soucis de représentativité statistique de ces premiers matchs soulevé plus tôt était légitime. En effet, sur le mois écoulé, on est 10èmes au rebond défensif (77.7%), alors qu’on n’a pas opéré de réel changements d’effectif. Ca explique déjà en partie notre regain de forme en défense.

Mais le plus gros point noir du début de saison, c’était la contestation ds tirs, et surtout des tirs intérieurs. Si à 3 point, on est restés très bon, 6ème contestation à 34%, à 2 point, on a eu un vrai déclic. Sur le mois écoulé, on a littéralement la meilleure contestation des tirs de la NBA, seulement 43.4% de tirs marqués par nos adversaires. Voilà pourquoi on est la 4ème défense de la NBA sur les 30 derniers jours.

image

Comment s’explique individuellement cet incroyable step-up défensif? Un MKG retrouvé? Le retour au niveau de notre spécialiste défensif? Et bien oui. Et non. En fait, aussi incroyable que cela puisse paraître, l’amélioration est réellement collective. Walker et Monk, pourtant pas réputés comme de gros défenseurs sont à seulement 42% de tirs encaissés sur la saison, et aucun joueur de la rotation n’est au dessus des 48%, impressionnant. Et c’est peut être aussi là qu’est la limite de stats individuelles pour ce qui est de la défense : on peut attaquer seul, mais jamais défendre. le pourcentage au tir adverse est un indicateur, oui, et c’est pour ça que je l’utilise, mais Monk et Walker ne sont pas en course pour le DPOY. La défense de l’équipe est vraiment collective, et on peut déduire de ce chiffre qu’on n’a plus de joueurs “passoire” comme pouvaient l’être Hernangomez ou MKG sur le début de saison.

En somme, un vrai regain statistique, on progresse. La course pour les playoffs s’annonce serrée, mais je suis optimiste. Surtout dans une saison de transition comme celle ci, en attendant peut être une grosse intersaison.

Un mot sur la Trade-Deadline, je ne vous ferai pas voter pour un trade cette saison, ça n’aurais pas de sens pour moi en cours de saison avec cet effectif qui progresse de match en match, et du cap-space à conserver pour cet été.

A SUIVRE…
4 Likes

#65

Toujours bien placé. Ça fait plaisir de revoir l’équipe bien défendre.
Possible d’avoir un état des contrats ? En cours, finissant, option… Pour avoir une idée de la fin de saison ?

Toujours aussi bien tes posts!

2 Likes

#66

Merci bcp, ça fait plaisir
Pour les contrats, grossièrement on a Warren et Walker toujours sous contrat l’an prochain, des options équipe sur Richarson, Monk et Bridges, et le reste en fin de contrat. Le but c’est de recruter un gros FA avant de resigner les Harrell ou Hernangomez avec les droits Bird.

0 Likes

#67

Ah une photo de mon idole d’adolescence :grinning:

J’ai encore son maillot époque Denver même si il est un peu juste au niveau du ventre maintenant :flushed:

1 Like

#68
GOURCUFF

Bon. Très clairement, j’aurais bien aimé pouvoir détailler un peu plus l’analyse des 30 derniers matchs, mais ça ne va pas être possible, vous avez vu le titre du post.

Hernangomez s’est fait une déchirure de l’ischio-jambier en Février, sur le flanc pur la saison. Waren s’est cassé le poignet, il en a encore pour 4 à 6 semaines. TP a raté 10 matchs pour blessures, Harrell et MKG ont eux aussi raté plusieurs matchs. Vous comprendrez donc que les performances collectives ne sont pas analysables, étant donné qu’on avait en permanence au moins 2 à 3 joueurs importants blessés. Bien évidemment, ça n’a pas aidé Bridges ou Monk à redresser la barre en cette fin de saison…

image

On s’en sort tout de même avec le même bilan que l’an dernier, 41 victoires 41 défaites, avec un dernier tiers de saison très difficile. Dans une Conférence Est très dense, on fini 5èmes, à seulement 2 matchs du 8ème. On affrontera donc les Wizards au premier tour des playoffs, sans Warren ni Hernangomez. Dans l’inconnu.

A SUIVRE…
4 Likes

#69

Finir 5eme avec un bilan à l’équilibre, cela montre le niveau de l’Est.
Par contre, si tu es 5eme, et que l’on compte : Toronto, Bucks, Celtics, 76ers. Où sont les Pacers ? Les Nets ? Les Pistons ?
Possible d’avoir le classement ou le tableau des PO ?

Merci !

Bon courage vs les Wizards !

0 Likes

#70

Merci !
Pour le tableau, je comptais à la base le mettre dans le post suivant


Enfait à l’Est ya que 2 équipes sous les 36 victoires, c’est super dense, à l’Ouest c’est un peu pareil, le 6ème est à 41-41.

4 Likes

#71

Ah ouais Phoenix n’est pas en vacance surprenant.
GS 8éme^^

1 Like

#72

Où sont Boston et Indiana? Quid de leur roster ?

0 Likes

#73
PLAY-OFFS

Après une fin de saison sous le signe des blessures, on s’avance vers le 1st round des play-offs avec le 5th seed, face aux Washington Wizards. Ce 1er tour se joue sans Hernangomez ni Warren, tous les 2 blessés. Autant dire qu’on n’est pas favoris.

image
Game 1

Premier match de cette campagne de présaison. Un match de défense, “low scoring”, dans lequel aucun joueur n’inscrit plus de 27 points. Sur les extérieurs, on résiste plutôt bien, 20 points de Kemba, qui n’a pourtant pu prendre que 11 tirs, Bridges et Monk mettent 14 et 15 points, mais les absences d’Hernangomez et Warren se font sentir. Dans l’aile, le jeune Bacon se retrouve à jouer 14 minutes, alors qu’il n’a pas encore le niveau pour jouer en play-offs. Gros manques aux postes 3 et 5, on est bien trop justes, on s’incline 94 à 85. 1-0 pour les Wizards.

Game 2

Encore un match compliqué pour Kemba (on ne peut pas être sûr mais on peut penser à une trap systématique, comme avec Lillard au 1st round 2018), 6/15 au tir, 14 points. Miles Bridges, pourtant peu impactant en saison régulière inscrit 21 points, Harrell fait lui aussi un bon match (16 pts 8 rebonds), mais Monk reste timide, 12 points. La bonne défense des Wizards sur la ligne arrière, et surtout Kemba commence à être inquiétante, défaite 110-102. Les Wizards mènent 2-0.

Game 3

Le même scénario qu’au Game 2. Kemba bien trappé par les Wizards, à 15 points, Bridges et Harrell à 16, Monk à seulement 10. Au revoir, merci. 117-98, 3-0 pour les Wizards. Sweep incomming?

image
Game 4

Notre principale force offensive en saison régulière? Indéniablement, le collectif, la marque bien répartie. Et c’est par le collectif que les hommes de James Borrego sonnent la charge. Kemba ne peut mettre que 21 points, sous la grosse défense des hommes de la acpitale, mais parvient à délivrer 10 passe décisives, 7 joueurs marquent au moins 10 points, et Harrell nous sort même un joli 15-13. Paradoxalement, Bridges n’inscrit que 10 points, mais on parvient tout de même à s’imposer, 112 à 101, l’honneur est sauf. 3-1 pour les Wizards, et le prochain match se joue au Capital One Center.

Game 5

De retour à Washington, les Wizards auraient pu vouloir abréger rapidement cette série. C’était sans compter sur un 2/14 de John Wall au tir, et 22 points de Montrezl Harrell dans ce match, encore une fois à la marque bien répartie. Le franchise player adverse fait un très mauvais match, le notre nous gratifie d’une performance honorable, 20 points 8 rebonds 6 passes et 4 interceptions, on s’impose donc logiquement, 108 à 95. 3-2, l’espoir renaît peu à peu.

Game 6

Encore une fois dans ce match, aucun joueur sur le parquet ne met plus de 24 points, dans aucune des 2 équipes. Un match serré, et à la surprise générale MKG bat son season-high, 18 points pour lui, et on l’emporte 112-108. On est remontés de 3-0 à 3-3. A un doigt d’une Remontada incroyable et historique.

image
Game 7

On y est. La dernière marche avant l’exploit. L’Histoire est en marche. Miles Bridges est de retour à un bon niveau, il inscrit 16 points, dans un match de défense. Un match intense. Un match 7. Kemba, toujours aussi bien défendu ne peut prendre que 8 tirs, pour 15 points. Et derrière… 3/10 de Boban, 3/12 de Malik Monk, 2/9 de Lamb, 3/10 de Harrell et 1/7 de TP. On sera passé à 2 doigts d’un exploit jamais réalisé dans l’histoire de la NBA, mais on faillit au plus mauvais moment. Défaite 105 à 94, on s’incline mais on peut sortir la tête haute de ces Play-Offs.

On reviendra l’an prochain. Plus Forts.

A SUIVRE
6 Likes

#74

Le tableau final des PlayOffs:

6 Likes

#75

Ah quelle dommage ! C’est pas passé loin !

1 Like

#76

Dommage.
Ton roster même s’il est homogène manque d’un second homme fort/top player.
Là, il a juste suffit aux Wizards de gêner Kemba et tout de suite la marque de ton équipe diminuait.
Faudra vraiment faire un trade ou signer un énorme FA pour basculer. Tes autres joueurs sont trop tendres/moyen. Et tu es trop dépendant de Kemba.

Bref, j’y ai cru (j’affichais le résumé ligne par ligne pour ne pas avoir de spoil et espérer le miracle).
Hate de voir l’intersaison et les trades possibles.
Mais ton effectif n’est pas assez fort aujourd’hui.

1 Like

#77

Surtout là on avait ni Warren ni Hernangomez, et du coup on se retrouvait avec bcp de temps de jeu sur Bacon, Boban et Biyombo, et quand par séquence on a Bacon-MKG-Biyombo sur le terrain, pour attaquer c’est…compliqué
C’est pas vraiement un problème de 2ème locomotive, en tous cas pas dans comme au début de la saison 1, mais cette saison servit surtout à attendre l’intersaison avec beaucoup d’argent en banque. Passer à 2 doigts de passer un tour de PO avec 2 titulaires en moins c’est quand même pas mal je trouve, ça donne des raison d’être optimiste pour le futur.

0 Likes

#78

Je suis d’accord que l’absence de 2 joueurs importants est à prendre en compte.
Mais même sans ça, je trouve que pour passer un palier avec les Hornets, il faudrait un 2ème all star au côté de Kemba. Tes joueurs sont de bons joueurs nba, mais pas des joueurs qui te feront gagner des matchs via leur performance. Sauf peut être Harrell quand il sort des 15/15.

0 Likes

#79

C’est le but de l’intersaison qui arrive, prendre un All Star ou presque, et faut pas oublier qu’on a bcp de jeunes joueurs, et en attendant de passer un cap je trouve ça bien pour une saison de transition

0 Likes

#80

Superbe saison avec une fin qui a été haletante ! La défense des Wizards a été très bonne pour limiter Walker à ce point là. Il finit à combien de passes de moyenne sur la série ? Je le vois pas comme vrai distributeur dans le jeu.

Vivement la Free Agency en tout cas, avec les promesses que laissent voir ton équipe, ça peut donner du lourd, encore faut-il être attractif pour les gros poissons !

2 Likes