:storygreen: :S1: Bound For Glory II

A part la déculottée face à Berlin et en Bundesliga au 1er
Hansa Rostock joue bien ! continue

1 « J'aime »

ça remonte ça remonte

1 « J'aime »

C’est clair que pour un promu, c’est très très bien.
Hambourg, tjrs aussi dans le dur :sleepy:

1 « J'aime »

Sympa le début de saison :smiley:

Je suis assez choqué de voir certains noms tels que Dusseldorf, Kaiserslautern ou Hambourg aussi bas dans le classement :scream:

2 « J'aime »

Le championnat est vraiment très relevé

1 « J'aime »

Dommage la déconvenue face à Union Berlin, c’est solide comme équipe visiblement.

1 « J'aime »

Header

Supporters


« Bonsoir à vous. Nous progressons jour après jour, match après match. La 2. Bundesliga est un championnat très relevé, beaucoup plus que certains ne le pensent. Nous n’avons rien à envier à d’autres compétitions. Tout le monde est capable de battre tout le monde. C’est à notre avantage comme à notre désavantage.
Concernant notre lourde défaite face à l’Union, nous nous sommes confrontés à une formation bien plus costaude que la nôtre. Les berlinois sont tout de même à la lutte pour les places européennes actuellement, c’est bien signe de la qualité de la formation. »



- Leon Hartmann, entraineur du F.C. Hansa Rostock -

5 « J'aime »

Header

11_matchs
11_classement
news

  • 14 Novembre 2022 : La trêve pour la Coupe du monde démarre ce jour. Elle prendra fin le 12 Décembre 2022. Les joueurs sont donc en vacances.

« Aujourd’hui, je suis agacé. Depuis mon arrivée en septembre, nous ne faisons que progresser. De match en match, je vois des choses de plus en plus intéressantes, je vois des circuits de passe méthodiquement travaillés à l’entrainement se réaliser et porter leurs fruits. Et aujourd’hui, nous sommes obligés de tout mettre sur le côté avec cette interminable trêve pour la coupe du monde. Tout ce que j’espère, c’est que lorsque les gars reviendront de ces petites vacances, ce sera toujours avec la même faim que lors de ces premiers mois ensemble. »


- Leon Hartmann, entraineur du F.C. Hansa Rostock -

« La trêve pour cette Coupe du monde au Qatar tombe au pire moment pour Leon Hartmann. Si fin octobre, le constat qui pouvait se faire était qu’il manquait quelque chose au Hansa, aujourd’hui ce n’est plus la même chose. En trois matchs seulement, les choses ont changés, notamment dans l’entrejeu. Pas tellement dans le choix des hommes, mais plus dans la manière dont ceux-ci évoluent sur la pelouse. Ce qui est certain, c’est que ça fonctionne, en témoigne le jeu offensif bien plus débridé. Cette trêve tombe donc au pire moment. Car même si seul le sud-coréen, Lee Dong-Geong, se rend au Qatar, nul ne sait si ses autres joueurs reviendront de leurs semaines de vacances avec les mêmes intentions de dépassement que vu jusqu’à maintenant. »


- Ann-Christin Fischer, journaliste -

11 « J'aime »

La Bundesliga 2 est très relevé
4-2
4-1
6-0

Vous êtes pas contrarient coach !

1 « J'aime »

Très belle série là !
Je voyais Nuremberg plus solide, coup de mou ou vraie irrégularité ?

1 « J'aime »

Une trêve qui vient au pire moment pour ton équipe en effet.
Fameuse victoire à l’Eintracht machin truc. Tu as une attaque de feu.

1 « J'aime »

ah bah voilà, on retrouve des scores normaux ^^

1 « J'aime »

La machine est (déjà) lancée !

1 « J'aime »

Hoo ! Le joli pétage de plomb :grin: :grin:

1 « J'aime »

Ah ben j’étais en retard sur ton recit précédent, et en plus j’avais loupé ton nouveau :scream:
Je vais suivre bien entendu :wink:

Beau départ dans tous les cas :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

Header

Supporters


« Bonsoir messieurs dames. Oui, nos derniers résultats en championnat ont été très bons, surtout du prisme du secteur offensif. Mais cela ne doit pas nous faire oublier que nos concurrents sont d’excellentes équipes, prêtes à en découdre. Nous voyons un certain classement. Il est tout à fait possible que dans une poignée de journée, beaucoup de choses aient changé drastiquement.
Par ailleurs, je vois que la forme de Nürnberg interpelle. Pourtant, ils sont à la place qui leurs était pronostiqué en début de saison. Je sais, ça fait toujours bizarre de voir un club historique être plus en difficulté. Mais c’est ça le sport. »



- Leon Hartmann, entraineur du F.C. Hansa Rostock -

Autre question

Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre :grin: Bienvenue parmi nous et bonne lecture l’ami.

3 « J'aime »

Header

12_matchs
news

  • 12 Decembre 2022 : Les joueurs sont de retour à l’entrainement. L’ensemble du groupe est disponible.
  • 18 Decembre 2022 : Nico Neidhart demande à être mis sur la liste des prêts.
  • 23 Decembre 2022 : Ridge Munsy demande à être mis sur la liste des transferts.

« Je dois bien avouer que j’avais un peu peur de savoir dans quel état j’allais retrouver mon groupe après cette trêve Coupe du monde. Au final, je peux être satisfait. Tout le monde sans exception est revenu en très bonne forme physique. Pas de joueur avec quelques kilos en trop ou autre. Les gars ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme lors de cette coupure. Je sais que toute une série ont continué à travailler afin de conserver la forme. Il ne reste qu’à se remettre dans le rythme des matchs. Voilà pourquoi nous avons joué ces deux équipes et que nous aurons d’autres amicaux d’ici la reprise de la compétition fin janvier. »


- Leon Hartmann, entraineur du F.C. Hansa Rostock -

« Selon les communications du club, la trêve a bien été géré par l’ensemble des joueurs. Les deux rencontres amicales l’attestent puisque l’ensemble des joueurs de l’équipe première y ont pris part et personne ne semblait hors de forme. Décembre a certainement été bien plus intense pour Kevin Meinhardt, le directeur sportif, qui doit préparer le mercato hivernal qui arrive. Car au regard de la belle saison du Hansa, certains joueurs sont suivis par d’autres formations et il ne serait pas surprenant de voir du mouvement le mois prochain. »


- Ann-Christin Fischer, journaliste -

13 « J'aime »

Superbe première place et les scores :flushed: football champagne football total. Kaiserlautern dernier :scream: je me rappelle de cette équipe en Bundesliga

2 « J'aime »

Header

Supporters


« Bonsoir, merci pour les encouragements. Nous voulons jouer un football offensif et montrer à nos adversaires que nous sommes là et bien là. C’est une donnée très importante pour moi. Kaiserslautern est un grand club d’Allemagne, une formation historique il est vrai. Mais aujourd’hui, ce n’est malheureusement plus une équipe qui compte dans le paysage allemand. Je leurs souhaite de tout cœur de retrouver la route du succès. »


- Leon Hartmann, entraineur du F.C. Hansa Rostock -

2 « J'aime »

Deux départs au Hansa

Separation

09 Janvier 2023
:bust_in_silhouette: Bastian Keldermann

Le F.C. Hansa Rostock vient d’annoncer le départ de deux de ses joueurs de l’équipe première. Ridge Munsy et Nico Neidhart, tous les deux en manque de temps de jeu, font leurs valises. Le premier sur un transfert sec, le second en prêt jusque la fin de saison.

Equipe_3

Une saison et demi contrasté

Lorsque Ridge Munsy était arrivé du côté de Rostock, c’était avec la promesse d’un vrai apport offensif, lui qui sortait d’une saison intéressante (7 buts en 27 matchs). Le résultat aura été tout autre. 22 matchs en une saison et demi, et seulement un petit pion à se mettre sous la dent. Autant le dire tout de suite, le passage de l’avant-centre congolais en bord de mer Baltique aura été un flop. S’il avait encore la confiance de Jens Härtel, Munsy sera totalement mis sur la touche avec l’arrivée de Leon Hartmann au Hansa.

Sans trop de surprise, le congolais avait des envies d’ailleurs et le club la possibilité de se débarrasser d’un salaire. Mission réussie avec ce départ en 3. Liga, au FC Viktoria Köln.

Un besoin de temps de jeu

Nico Neidhart est un ancien au Hansa. Arrivé en 2019, alors que le club se trouve en 3. Liga. Rapidement, il devient un cadre, sur le terrain comme en dehors, et une personnalité respecté du groupe, jusqu’à cette saison. L’arrivée de Frédéric Ananou au mercato estival condamne alors l’allemand au banc, lui prenant sans aucune difficulté sa place sur le flanc droit. Avec seulement 6 entrées au jeu, Neidhart ne pouvait se satisfaire de sa situation. Dès le retour des joueurs de la trêve de la Coupe du monde, le joueur interpelle son coach sur sa situation avec une demande claire. Comme Munsy, le latéral droit rejoint la 3. Liga jusqu’en juin puisqu’en prêt à Ingolstadt.

8 « J'aime »